les villages des gorges du verdon couverture

Allo guys !

J’espère que vous allez bien ?

Aujourd’hui, on part à la découverte des villages des Gorges du Verdon. En cette période où voyager à l’étranger est très difficile, voir impossible, pourquoi ne pas apprendre à mieux connaître notre pays, la France ? Alors restez avec moi jusqu’au bout de cet article !

En septembre, nous sommes partis faire un road trip dans les Gorges du Verdon, à bord de notre Trafic aménagé. C’était la deuxième fois que nous partions de cette manière, mais la première fois aussi longtemps. Je vous parle de notre premier week-end en Trafic aménagé juste ici.

Et bien que nous étions plutôt dans l’optique d’un séjour nature & aventure, il nous était impossible de ne pas passer par certains villages de la région. Cette liste est évidemment non exhaustive, car elle concerne uniquement les endroits où nous sommes allés.

Voici donc les villages des Gorges du Verdon.

LES VILLAGES DES GORGES DU VERDON

SALLES SUR VERDON

Les Salles sur Verdon, au bord du très joli Lac Ste Croix, était notre première étape à la découverte des villages des Gorges du Verdon. Comme les vacances débutaient, nous étions tout excités et nous avons démarré avec un très bon mood. Nous y avons passé notre première nuit, et notre avant dernière.

Ce petit village de seulement 259 habitants possède une histoire assez anecdotique, mais aussi plutôt tragique. Au début des années 1970, à la suite de la construction d’un barrage par la compagnie EDF, l’eau des Gorges est tellement montée que le village a été englouti. Ce n’était pas un accident, mais un projet. Les habitants ont été évacués petit à petit de 1970 à 1974, l’église dynamitée, et tout a été détruit. C’est ainsi qu’a été créé le Lac de Castillon. Un magnifique endroit qui attire bon nombre de touristes chaque année, né d’une triste histoire. Le village a été entièrement reconstruit, et il est devenu le plus jeune des Gorges du Verdon, alors qu’il faisait partie des plus anciens. Vous pourrez d’ailleurs voir cette info sur un panneau à l’entrée du village.

Les Salles sur Verdon a réussi à nous charmer par sa plage au bord du Lac Ste Croix, où nous avons pu passer la nuit sans problème à deux reprises. C’est aussi un point stratégique pour démarrer et terminer un road trip dans les Gorges du Verdon. Nous avons aussi dîné dans un restaurant très apprécié dans le coin: La Plancha, qui propose de très bonnes pièces de viande, dans une superbe ambiance conviviale.

SILLANS LA CASCADE

L’une de nos premières visites a été le village de Sillans la Cascade, et plus précisément, justement, sa cascade. J’en parle d’ailleurs plus en détails dans mon article dédié.

C’est le lieu idéal à découvrir un jour de chaleur, pour profiter de la fraîcheur qu’offre la forêt et se baigner (si vous en avez le courage) dans le lagon émeraude. Ce lagon, d’ailleurs, a été créé par la cascade. Celle-ci, haute de 42m, vous impressionnera par son débit et sa beauté. Certes ce n’est pas la plus belle cascade du monde (que je ne peux comparer à mon expérience ratée avec les Chutes du Niagara), mais elle vaut le détour.

Si vous êtes “aventurier”, partez à la recherche de la seconde cascade, dissimulée dans la forêt. Tu peux aussi lire mon article juste ici pour savoir par où nous sommes passés.

A voir dans le village médiéval de Sillans: le Château des Castellane et l’Eglise Saint-Etienne.

COTIGNAC

Je me souviens quand nous sommes arrivés dans la région, Cotignac est le premier des villages des Gorges du Verdon que nous avons traversé pour atteindre notre première étape. Et je me souviens avoir immédiatement dit à J. : “C’est trop joli ici ! Il faut absolument qu’on visite !”.

Cette commune est très douce, et sent bon la vie provençale. Ses bâtiments en roche apparente et ses jolies fleurs font tout son charme.

L’attraction principale de Cotignac est son rocher. Haute de 80m, et s’étendant sur 400m, la falaise de Tuf abrite les restes d’anciennes habitations troglodytes que l’on peut encore aujourd’hui visiter. Pour la modique somme symbolique de 2€, vous pourrez monter découvrir ces vestiges, et admirer la vue imprenable sur le village. Durée: 20min environ.

La place centrale de Cotignac, appelé le Cours, accueille le marché tous les mardi de 8h à 13h, été comme hiver. Nous n’avons pas eu l’occasion de nous y arrêter, mais nous y sommes passés et nous avons pu constater que c’était un lieu de pure convivialité et un moment de joie.

ESPARRON-DE-VERDON

Ce que nous avons retenu d’Esparron de Verdon ? Son superbe lac et l’incroyable coucher de soleil que nous avons pu admirer au bord de l’eau. C’était sans conteste l’une des plus belles soirées de notre séjour.

Nous avions fait un arrêt au lac d’Esparron pour notre journée de canoé dans les Gorges, dont je vous parle dans mon article dédié. Celles-ci relient le Lac d’Esparron (point de départ), au Lac de Quinson (point d’arrivée). Je vous recommande d’y aller hors saison pour pouvoir profiter pleinement de la balade. Rien que fin septembre il y avait un peu de monde.

Le Lac d’Esparron est perché à l’entrée des Gorges, et il est entouré de forêts, falaises et calanques. La journée, le lieu est animé, plein de gaieté. Le soir tombé, il retrouve son calme, au chant des grillons, pour une nuit paisible.

En dehors du canoé, de nombreuses autres activités nautiques sont possibles: baignade (bien que l’eau est assez fraîche), paddle, bateau à moteur, pédalo…

QUINSON

Quinson fait partie des plus petits villages des Gorges du Verdon. Il compte environ 437 habitants, et est situé aux portes des Gorges. La visite à pieds est très rapide, une dizaine de minutes, et si vous souhaitez boire un verre vous aurez le choix entre 2 petits bars.

Ce qui fait l’attrait de Quinson, c’est son lac. Point de départ et/ou d’arrivée pour traverser les Gorges en canoé, paddle ou autre. C’est aussi le point de départ de la Randonnée des Basses Gorges, une superbe activité que je recommande à tout le monde, et dont je vous parle dans mon article Randonnée dans les Basses Gorges du Verdon. Quand vous arrivez ou repartez de Quinson, selon le sens où vous roulez, vous traversez un petit pont auquel vous aurez forcément envie de vous arrêter. Depuis celui-ci, vous pouvez admirer l’entrée des Gorges avec son eau turquoise. Arrêt photo obligatoire !

Nous avons dormi au bord du lac sans aucun soucis avec notre camion, et nous n’étions pas les seuls. Hors saison, y passer la nuit gratuitement ne pose aucun problème, comme dans la plupart des villages.

AUPS

Aups est la capitale du Haut Var. C’est un mignon village d’environ 2 000 habitants, par lequel nous passions beaucoup pour aller d’une étape à une autre, mais aussi pour faire nos courses. Les grands supermarchés ne sont pas très nombreux dans le coin, alors le Intermarché de Aups était notre fief.

Si vous recherchez un endroit calme, au rythme de vie ralenti, pour chiller toute la journée, alors Aups est fait pour vous. Nous y avons fait un rapide tour à pieds, sous le soleil, et c’était très agréable pour se détendre.

En dehors de cela, Aups n’avait pas beaucoup de choses à nous offrir. Excepté la Maison de la Truffe, qui a chaque fois que je voulais y aller, était fermé. Dommage car j’aurai fait une razzia de produits à la truffe !

LA PALUD SUR VERDON

La Palud est un village de montagne de 490 à 1930m d’altitude, qui s’étend sur plus de 8 000ha, et qui ne compte pourtant que 300 habitants à l’année.

Ce lieu est entouré par la nature, parfait pour une escapade au grand air. C’est aussi l’un des sites les plus réputés pour l’escalade et les activités outdoor.

La Palud sur Verdon est le point de départ de la Route des Crêtes, dont je vous parle dans un article dédié. C’est la raison principale pour laquelle nous nous y sommes arrêtés.

Ici pas de lac, nous ne pouvions donc pas passer la nuit au bord de l’eau. Nous avons en revanche trouvé un terrain vert qui faisait office de parking près du centre, où nous avons pu tranquillement nous installer, tout comme d’autres voyageurs.

Le centre-ville de la Palud est minuscule, mais regorge de trésors. Ses petites boutiques artisanales et locales ont fait notre bonheur: huile d’olive à la truffe, moutarde à la truffe, huile d’olive au citron, miel de lavande, savon à la lavande…

CASTELLANE

Notre premier arrêt à Castellane avait été peu concluant. C’était sur la route vers Artignosc-du-Verdon. Quand nous avons voulu nous y balader, il pleuvait des cordes et des cordes, ce qui a rendu notre visite impossible. Cela m’avait beaucoup déçue, car je trouvais que Castellane avait beaucoup à nous montrer.

Finalement, en redescendant après notre tour du côté des Alpes, la météo était bien plus de notre côté. Et nous avons pu profiter du charme de ce village typique provençal. Nous nous sommes baladé à travers ses ruelles de pierres apparentes, nous avons bu un verre en terrasse, nous avons dîné dans une très bonne pizzeria et nous avons dormi au bord de l’eau. Et le truc super, c’est que nous y étions pour le jour du marché ! J’adore les marchés, et même s’il n’est pas très grand, j’ai beaucoup aimé découvrir les étals de produits locaux.

Si vous souhaitez vous essayer au rafting, sachez que Castellane est le lieu idéal. La rivière qui le traverse a été aménagée pour cela, et c’est accessible à tous les niveaux. Vous pourrez d’ailleurs constater le grand nombre de bureaux d’activités outdoor du village: rafting, canyoning, randonnée aquatique… Nous avons nous même réservé notre journée de canyoning dans l’un de ceux là, (retrouver nom).

La deuxième journée que nous avons passé à Castellane, nous nous sommes un peu éloigné du village pour longer la rivière et se poser au soleil au bord de l’eau. Nous ne faisions qu’un avec la nature et c’était super relaxant. Nous avons passé la deuxième nuit au bord du Lac de Castillon. L’eau était super fraîche, mais m’y baigner m’a redonné un coup de fouet !

Alors que cela avait mal commencé, Castellane fait finalement partie de mes villages préférés des Gorges du Verdon.

COLMARS-LES-ALPES

Nous ne nous sommes pas arrêtés à Colmars-les-Alpes car nous n’avions pas le temps. Mais je tenais tout de même à vous en parler, car notre passage express en camion a suffit à me convaincre d’y aller un jour.

La plupart des villages de montagne que nous avons fait durant notre road trip ne nous ont pas vraiment convaincus. Mais Colmars-les-Alpes aurai vraiment mérité un stop ! Est-ce que c’est parce que nous y sommes passé le jour du marché ? Probablement oui. Son ambiance montagnarde et sa mignonneté (je sais ça ne se dit pas) m’ont directement attirée. D’ailleurs, toute la route jusqu’à ce village était super cute. Les chalets, la verdure, la montagne, l’air frais. Dommage que la pluie ai un peu (beaucoup) gâché notre plaisir !

Nous sommes passé par Colmars-les-Alpes pour faire notre randonnée autour du Lac d’Allos, dont je vous parle dans cet article dédié.

ROUGON

Nous sommes allés à Rougon durant nos 2 nuits sur Castellane, pour découvrir l’un des incontournables de la région: le Point Sublime.

La route vers Rougon est très sinueuse, et assez étroite. Il ne vaut mieux pas avoir le vertige ! Nous n’avons pas eu le temps de découvrir ce petit village médiéval. Avec ses rues en pente, ses ruines et ses maisons anciennes, de quoi vous faire voyager dans le passé.

Le belvédère du Point Sublime est l’un des points de vue les plus pittoresques des Gorges du Verdon. Depuis le parking, toujours bondé, vous entamerez une marche d’environ 15min jusqu’au belvédère. La vue sur les gorges est vertigineuse. Pensez à prendre des jumelles, vous pourriez apercevoir des vautours au loin !

Depuis Rougon, vous pouvez aussi entamer l’une des plus célèbres randonnées du coin, le Sentier Martel. Cette randonnée de niveau assez difficile prend 5 à 6h de marche.

SAINT-JULIEN DU VERDON

Saint-Julien du Verdon a été une étape rapide de notre périple, quand nous étions en route vers Saint André Les Alpes.

Nous avons été subjugués par la beauté du lieu. Le village est bordé par le Lac de Castillon, d’un magnifique bleu, et entouré par les montagnes, comme un trésor bien caché.

Complètement sous le charme, nous avons voulu y passer la nuit. Malheureusement, le village est tellement petit (150 habitants) que nous n’avons pas trouvé de spot discret pour nous installer.

Si vous souhaitez profiter de ce village et du lac, il y a un petit club nautique qui propose diverses activités ainsi que des stages.

SAINT ANDRE LES ALPES

Saint-André les Alpes était notre arrêt pour la nuit avant de partir en randonnée dans le Col d’Allos, dont je vous parle dans mon article dédié.

La météo était mauvaise, et il y avait peu d’endroit “sauvage” où l’on pouvait se garer et dormir pour la nuit sans problème. Tout cela nous a empêché d’apprécier ce lieu de montagne, pourtant situé au bord du Lac de Castillon. Même cette partie-ci du lac ne nous a pas spécialement séduit. Beaucoup de déchets, de vieilles branches…

Le petit plus de ce lieu: un Super U qui nous a permis de faire des courses pour organiser un bon dîner. Ce qui a réchauffé nos cœurs en ce temps maussade.

J’aurai pu ne pas inclure Saint-André les Alpes à mon article, mais je suis d’avis qu’il faut partager le bon, mais aussi le moins bon de nos expériences.

BAUDUEN

Notre passage à Bauduen a été très bref, de l’autre côté du Lac de Ste Croix. Nous n’avons pas pris le temps de visiter car nous voulions vraiment nous reposer ce jour là. Alors nous nous sommes trouvé une petite crique tranquille au bord de l’eau, avant de reprendre la route vers Moustiers-Ste-Marie/Artignosc.

Je ne pourrais donc pas vous dire grand chose de Bauduen, excepté que si vous souhaitez vous reposer, il y a plein de petits coins cachés au bord de l’eau, idéal. Si vous vous intéressez aux étoiles, vous pouvez aussi réserver une soirée à l’observatoire astronomique, voir de passer la nuit dans l’un des mignons logements.

MOUSTIERS-SAINTE-MARIE

Avant notre départ, on nous avait conseillé d’aller le visiter, car très connu pour ses faïences. Et j’avoue que ce n’était pas l’argument qui nous attirait le plus, nous avions donc mis ce village de côté. Finalement, nous nous y sommes arrêtés par hasard, car situé sur notre route. Et bien heureusement !

Moustiers-Sainte-Marie s’avère être mon coup de coeur parmi les villages des Gorges du Verdon. Au delà des faïences, c’est un lieu plein de charme, typique provençal. On ne peut qu’être subjugué par les pierres apparentes, la verdure, la cascade qui le traverse et son ambiance médiévale. Ce village de seulement 700 habitants a été classé parmi les Plus Beaux Villages de France en 1981, et est souvent comparé à une crèche géante.

Je vous recommande de vous arrêter au bar/boutique Saveurs et Nature tenu par les Apiculteurs Brasseurs. Vous pourrez y déguster une délicieuse bière au miel, et acheter de bons produits artisanaux à base de miel.

ARTIGNOSC-SUR-VERDON

Artignosc-sur-Verdon était la dernière étape de notre périple dans les Gorges du Verdon. Nous nous y sommes rendu pour faire une randonnée équestre avec Les Chevaux du Verdon. Il y a d’ailleurs un article dédié sur le blog.

Le village d’Artignosc est plein de charme, avec ses vieilles maisons en pierre restaurées, le Château de Thoron, ses fontaines anciennes et ses superbes promenades à faire autour. L’un de ses plus gros attraits est sans aucun doute son lac, qui rejoint le Lac de Ste Croix. De nombreuses activités nautiques y sont proposées, notamment la pêche. C’est aussi le lieu idéal pour flâner au soleil.

Nous avons voulu passer la nuit au bord du lac, mais le Garde Champêtre nous a indiqué que cela était interdit, et qu’il n’hésiterai pas à nous mettre une amende si nous ne respections pas cela. Dommage. Nous avons donc passé la nuit à 2km, à Saint-Laurent-du-Verdon.


Découvre ici une courte vidéo de notre road trip dans les Gorges du Verdon, à travers ses villages

Et c’est ainsi que se termine ma liste des villages des Gorges du Verdon ! Comme je vous le disais plus haut dans l’article, il y en a plusieurs autres à découvrir. Je vous invite vraiment à faire le maximum que vous pouvez lorsque vous voyagez dans cette région.

J’espère que cela vous a donné envie de partir à la découverte des Gorges du Verdon. Peut-être l’été prochain, qui sait ? Et je vous souhaite de pouvoir explorer tous ces villages qui ont tant à offrir.

Pour tout savoir sur notre road trip dans les Gorges du Verdon, rendez-vous sur le blog, catégorie Voyages > Destinations > Europe > France. L’Amérique du Nord vous attend aussi !

Vous pouvez aussi voir toutes mes aventures à travers le monde sur mon compte Instagram @by_sarahmelina. Sans oublier Facebook, Youtube et Pinterest.

A bientôt dans un nouvel article !

premier week end en trafic aménagé couverture

Allo guys !

Cela fait presque un an que, pendant son temps libre, J. travaille sur son Renault Trafic. Et ça, de sorte à ce qu’il soit aménagé pour nos petits week-end nature. Et c’est enfin chose faite ! Du coup, le week-end dernier, nous sommes partis avec pour la première fois. Nous avions décidé de ne pas trop nous éloigner, afin de “tester” cette nouvelle forme de voyage. On voulait s’assurer que tout est ok pour de plus longs trajets et séjours.

Ainsi, nous avons fait le choix de nous rendre sur la côte Médocaine pendant 3 jours. Au programme: Montalivet, Soulac-sur-Mer et le Verdon-sur-Mer.

Voilà donc le récit de notre premier week-end en Trafic aménagé.

PREMIER WEEK END EN TRAFIC AMENAGE

ETAPE 1: MONTALIVET

Vendredi 31 juillet 2020

Premier arrêt de ce week-end en Trafic aménagé, Montalivet, a environ 85km au nord-ouest de Bordeaux.

Nous sommes arrivés à Montalivet vers 13h. Et pour commencer, nous nous sommes arrêtés déjeuner à l’entrée de la station, sur une grande aire de pique-nique boisée déjeuner. Elle est située au niveau de l’Avenue de l’Europe et de la Route de Vendays. Le soleil n’était absolument pas au rendez-vous. De ce fait, il ne faisait pas très chaud. Au point que j’ai regretté à plusieurs reprises dans le week-end de n’avoir pris que des shorts avec moi.

Quand la pluie a commencé à tomber, nous avons du abandonner l’idée de la balade. Finalement, nous avons fait une sieste le temps que le soleil revienne. Il s’est avéré que c’était une excellente idée ! Et oui, à notre réveil, les nuages étaient partis, ce qui laissait le soleil nous réchauffer. Nous nous sommes donc rapprochés de la plage pour se garer et aller se balader.

Située sur la côte, dans le Médoc, j’ai pu constater que c’était une ville appréciée par les amateurs de surf. En effet, bordée par l’Océan Atlantique, on peut profiter de belles, parfois violentes, vagues. D’ailleurs, ce jour là, l’océan était particulièrement agité. Les surfeurs étaient de sortie, mais les vagues semblaient difficiles à dompter. Nous nous sommes posés sur la plage pour regarder les fans de glisse, et nous nous sommes uniquement trempé les pieds. Il y avait du vent et l’eau était quand même “un peu” fraîche…

L’Avenue de l’Océan est la rue principale de la ville, qui mène jusqu’à la plage. Elle est très fréquentée, et on y trouve de nombreux commerces, restaurants, bars, et même une mini-fête foraine (où nous avons mangé une petite glace à l’italienne, et banane-pistache c’est bon !).

glace banane pistache

Si vous cherchez une activité fun à faire à Montalivet, je vous recommande le Parc de l’Aventure. Accrobranche, mini-golf, tir à l’arc, chasse au trésor et autres attractions adaptées à toute la famille vous attendent ! Nous n’avons pas eu le temps d’en profiter, mais ça avait l’air super sympa.

Le soir, nous avons été dîner à l’Océan 2, en bord de plage. La carte était assez désorganisée, une liste de plats et entrées mélangées, sans savoir ce qui est quoi. Les tarifs étaient raisonnables pour certains plats, mais chers pour d’autres… j’avoue que je ne comprenais pas tout. Le vin était bon, mais très cher. Mon Spritz était plein d’eau à cause de la tonne de glaçons que j’ai dû enlever; mais le Mojito de J. était bien dosé. En revanche, la cuisine est bonne. Je me suis régalée avec mon burger de pulled pork et frites (19€), et J. avec son entrecôte-frites (24€). Et puis, il y a une superbe vue sur la plage et sur le coucher de soleil. Même si elle a malheureusement été légèrement gâchée par les nuages. Ce que j’ai le plus apprécié, c’est le service. Tout le monde est super gentil, blagueur et de bonne humeur, et ça fait plus que plaisir quand on est en vacances ou en week-end !

Vous savez quel est l’avantage d’avoir un camion aménagé ? On ne peut pas déterminer de l’extérieur si c’est un véhicule pour seulement se déplacer, ou s’il sert aussi “d’hébergement”. Et ça, ça fait toute la différence ! On peut se garer n’importe où. Et donc, on n’est pas obligé d’aller passer la nuit dans une aire réservée aux campings cars, souvent payantes.

Nous nous sommes donc garés pour la nuit sur un parking près de la plage, juste à côté de l’aire de camping car. Et nous avons très bien dormi ! On a pas eu froid, on a pas eu chaud, on ne s’est pas senti “étouffés” par ce petit espace, et on était plutôt confortable.

Seul problème notable, le manque de tranquillité. Toute la nuit les gens qui rentraient de fête passaient par le parking. Ce qui nous valait des réveils (très brefs) par les cris à 2h, 3h, 4h du matin… Mais bon, c’est une chose à laquelle il faut s’attendre lorsque l’on choisit de dormir dans un lieu exposé et proche du centre.

Dans l’ensemble, c’était tout de même une nuit réussie !

Samedi 01 août 2020

Pour nous laver le lendemain, nous sommes allés aux douches de la plage, côté UCPA. Je suis d’accord, c’est pas la meilleure toilette du monde, se doucher en maillot de bain vite fait. Mais cela a suffit à nous réveiller et nous donner un coup de propre. Et puis on a quand même pris un peu notre temps, malgré l’eau froide, puisqu’il n’y avait personne. Nous aurions pu utiliser la douche solaire que nous avions acheté, mais l’eau allait être beaucoup trop froide puisqu’il n’y avait pas de soleil. Et nous n’avions pas d’endroit un peu caché pour s’en servir.

Tous les matins a lieu le marché au départ de l’avenue, jusqu’à 14h. On nous en avait beaucoup parlé, alors on ne pouvait pas le manquer ! Il y a principalement des stands de vêtements, gadgets, tissus, souvenirs… Mais aussi quelques stands alimentaires: rôtisserie, huîtres, kebab, fruits & légumes. Ainsi que des stands plus originaux comme un bar à Lassi (boisson traditionnelle indienne).

Bien sûr, nous avons été y faire un tour avant de reprendre la route. Ce qui nous intéresse quand on va sur un marché en France en général, c’est plutôt la bouffe (oupsi). On s’est donc surtout attardé de ce côté là. On a acheté de quoi déjeuner et on est retourné manger à l’aire de pique-nique où nous étions la veille. Petit +: il y a des toilettes assez propres.

Encore une fois, le matin, la météo était nulle. Nuages, vent, fraîcheur, humidité… On s’est posé une petite demi-heure dans le camion après manger, avant de rejoindre notre deuxième étape.

ETAPE 2: SOULAC-SUR-MER

Je ne pensais pas avoir autant de choses à dire au sujet de Montalivet ! Surtout sachant que je n’ai pas trouvé cet endroit extra. En revanche, j’ai un peu plus apprécié Soulac-sur-Mer, notre deuxième arrêt de ce premier week-end en Trafic aménagé.

Samedi 01 août 2020

Soulac-sur-Mer est situé à environ 30 minutes au nord de Montalivet. Nous y sommes arrivés vers 14h30/15h. Le soleil jouait à cache-cache, mais il faisait bien meilleur que le matin. Nous avons fait un tour d’horizon rapide en camion, afin de trouver un lieu stratégique où nous mettre. Nous avons donc choisi de nous garer dans une ruelle, à côté des maisons. Le coin était tranquille et ombragé, parfait pour y dormir. De plus, tout était accessible à pieds.

J’ai trouvé cette ville plus vivante et attractive. D’abord, en terme d’architecture. De belles demeures, des façades en briquettes rouges, de jolies bâtisses… Et insolite, une petite statue de la liberté !

soulac sur mer premier week end en trafic aménagé

Nous avons remonté à pieds la Rue de la Plage jusqu’au bord de mer. C’est une grande rue piétonne très animée, où l’on retrouve des boutiques, des restaurants, des glaciers, des bars… Nous avons acheté de délicieux churros dans un stand qui ne fait que ça. Et puis nous avons marché jusqu’à la plage où nous nous sommes posé quelques instants. Histoire de manger et de profiter des rayons du soleil.

Finalement, ça n’a pas duré ! On avait la bougeotte, et j’avais très envie d’aller voir la Pointe du Verdon. Je voulais faire de belles photos du camion avec la vue.

ETAPE 3: LE VERDON-SUR-MER

Samedi 01 août

Le Verdon-sur-Mer est situé à l’extrême pointe du Médoc, à environ 10min en voiture de Soulac. C’est une petite ville balnéaire très mignonne, où il semble faire bon vivre, ou séjourner.

Notre premier stop a été à la Pointe de Grave, où la vue était tout simplement magnifique. Le soleil était bien là, rendant le moment encore plus chaleureux. C’est l’endroit parfait pour prendre quelques jolies photos… si on arrive à trouver une place pour se garer !

Juste à la pointe, une plage sauvage de sable clair: la Plage Saint-Nicolas. Nous nous sommes baladés le long de celle-ci, à profiter de la chaleur du soleil, du bruit des vagues et de l’air salé. Dans ces moments là, nous n’avons pas besoin de parler, juste de savourer l’instant présent.

plage saint nicolas le verdon sur mer
Plage Saint Nicolas – Le Verdon sur Mer
plage saint nicolas premier week end en trafic aménagé
Plage Saint Nicolas – Le Verdon sur Mer

Depuis cette plage, ainsi que celle de Soulac-sur-Mer, vous pourrez apercevoir le Phare de Cordouan, candidat pour une inscription au Patrimoine Mondial de l’UNESCO.

Après ça, nous avons repris le camion, et nous avons roulé à travers la forêt. Un petit moment nature, avant de revenir sur Soulac-sur-Mer.

ETAPE 4: SOULAC-SUR-MER (AGAIN)

Samedi 01 août

De retour sur Soulac en fin de journée, nous nous re-garons dans une ruelle à l’abris des regards. Durant ce week-end, le temps ne compte pas. Nous nous posons à l’arrière quelques instants pour se détendre.

Finalement, la faim nous gagne. ” On mange quoi ce soir ?” Nous voilà en train de nous balader dans le centre-ville, à la recherche d’un endroit qui nous ferai envie. Finalement, nous ne voulons pas aller au restaurant. On préfère être au calme, pour terminer cette journée en beauté. Ce sera alors pizza et rosé au coucher du soleil !

coucher de soleil soulac premier week end en trafic aménagé

Nous trouvons une pizzeria avec beaucoup de fréquentation, ce qui nous fait penser que ce doit être un bon endroit. Chez Pep’s, nous commandons 2 pizzas, une bouteille de rosé, et nous nous dirigeons vers la plage pour admirer le soleil se coucher sur l’océan. Mais, dans la vie, tout ne se passe pas comme prévu ! Les pizzas ne sont pas à notre goût, il fait froid, les nuages cachent la vue… On reste quand même positifs ! Après tout, nous sommes en week-end en van, nous avons passé une très belle journée, et nous sommes contents de prendre du temps hors de la maison.

Quand nous commençons à avoir trop froid, nous décidons de rentrer tranquillement au Trafic. On repasse par la rue principale pour profiter encore un peu de l’animation, et nous allons nous coucher. Cette journée était superbe, mais aussi fatigante.

Dimanche 02 août

Cette nuit là a été bien plus calme que la précédente. Il faut dire que la situation géographique y est pour beaucoup. Nous nous réveillons quand même avec le dos légèrement endolori. Il faudra prévoir un sur-matelas la prochaine fois.

Lorsque l’on met le nez dehors, on découvre un ciel gris. Il fait frais, humide, et quelques gouttes tombent. Nous décidons alors qu’il ne sert à rien de prolonger le week-end dans ces conditions, et nous prenons la route direction la maison.

En route, nous trouvons un chemin dans la forêt, où nous nous engouffrons. Nous n’allions pas mettre fin à ce premier week-end en Trafic aménagé sans même tester la douche solaire ! Après tout, nous devions nous assurer de son parfait fonctionnement. Alors oui, je tiens à vous dire qu’elle fonctionne. En revanche, pas de soleil = douche glacée. Ce qui est sûr, c’est que dés le matin, ça réveille ! Finalement, nous arrivons à nous débrouiller avec cette vie de nomade (du week-end).

La douche prise, les affaires rangées, il est temps de rentrer chez soi et de se reposer avant que le quotidien reprenne son court.

CONCLUSION

Cela aura été un très chouette week-end. Nous avons vécus de bons moments, et de moins bons. Principalement en raison de la météo. Nous avons pu faire le point sur ce qui manquait au camion pour que nous y soyons bien. Et nous avons prévu un nouveau séjour, plus long et plus loin avant la fin de l’été. Je vous garde encore un peu la surprise…

Je vous partage ci-dessous la vidéo de ce week-end, en IGTV sur Instagram.


Et voilà le récit de notre premier week-end en Trafic aménagé ! J’espère que vous aurez pris plaisir à lire, et que ce n’était pas trop barbant. Donnez-moi vos impressions dans les commentaires, c’est ce qui me permet de vous proposer du contenu toujours meilleur !

Retrouvez tous mes récits de séjours en France sur le blog, catégorie Voyages > Destinations > Europe > France.

Toutes mes aventures à travers le monde sont à retrouver dans la catégorie Voyages > Destinations. Je vous partage aussi mes Bonnes adresses, et mes Conseils & bons plans.

Découvrez-en encore plus sur Instagram by_sarahmelina.

Je suis aussi sur Facebook, Youtube et Pinterest.

A bientôt dans un prochain article !

1 NUIT DANS UNE YOURTE DANS LA GIRONDE

Pour l’anniversaire de Jérémy, nous sommes allé passer une nuit en Yourte Mongole au Domaine Ecotelia. Retour sur ce séjour nature et original.

Créé il y a 4 ans et situé à Le Nizan, en plein cœur de la forêt Bazadaise et à environ 60km de Bordeaux, le Domaine Ecôtelia est un “Camping” axé sur la nature et l’écologie.

Entouré d’une forêt et d’une prairie, cet espace est une invitation au voyage à travers ses hébergements insolites venant des 4 continents. Vous aurez la possibilité de dormir dans 12 habitats différents (avec un total de 22): Tente Caïdale (Maroc), Yourte (Mongolie), Oenolodge (France), Roulotte Viticole (France), Palombière (France), Château dans les arbres (France), Pod (Royaume Uni), Roulotte Tzigane (Europe nomade), Cabane de Trappeur (Canada), Cabane de Trappeur avec Jacuzzi (Canada), Tente Safari (Océanie), Temple Perché avec Spa (Est et Sud-Est de l’Asie).

La démarche du domaine Ecôtelia est écologique, le but étant de sensibiliser ses visiteurs à la protection de l’environnement à travers plusieurs aspects: préservation de l’espace naturel, baignade naturelle, produits locaux et/ou bio, tri, recyclage et compostage des déchets, assainissement par filtres plantés, économies d’eau, d’énergies et énergies renouvelables, sensibilisation aux bonnes pratiques en matière de développement durable.

J’ai vraiment été charmée par le concept, par le cadre et par la Yourte, et c’est pour cette raison que j’ai choisi cet endroit comme surprise d’anniversaire pour mon chéri.

Pour nous y rendre depuis la ville de Cestas (près de Bordeaux), nous avons traversé des villages, des forêts, nous sommes passés par des routes sinueuses, les paysages étaient vraiment très jolis, qui plus est sous le soleil et le ciel bleu. Le Domaine n’est pas très difficile à trouver avec un GPS et en suivant les panneaux.

Une fois arrivés, vous réalisez vraiment que vous êtes en pleine nature ! (et je ne parle pas du réseau mobile qui capte difficilement). Nous avons été accueillis par une charmante jeune fille qui nous a fait faire le tour du propriétaire avant de nous amener à notre logement pour la nuit: la Yourte Mongole.

Par chance, (et aussi parce que j’en avais fait la demande par mail), nous avons eu la Yourte la plus au fond du terrain. Car ce qui est un peu dommage, c’est que malgré les plantes hautes autour de chaque habitat, il y a quand même un vis à vis. Et même si je suis quelqu’un de sociable, je n’ai pas envie qu’on me voit bronzer à moitié nue sur mon transat, ou en train de profiter de mon jacuzzi (nous n’avions pas réservé d’hébergement avec jacuzzi mais je compatis avec mes voisins qui en avaient un).

Bien qu’elle mériterai un petit coup de karcher sur la partie extérieure qui n’est plus aussi blanche, notre Yourte était absolument adorable. Déjà de l’extérieur c’était très mignon, mais une fois dedans nous étions complètement sous le charme, avec l’impression d’être en Mongolie sans même n’y avoir jamais mis les pieds. Ces tons orangés chaud et se mobilier en bois peint avec des jolis motifs, superbe ! En plus de cela, les matériaux ayant servis à monter la Yourte ont été importés directement de Mongolie, l’odeur de chèvre avec (mais on l’oublie vite honnêtement).

Bon à savoir: il n’y a ni toilettes, ni douche, ni lavabo dans la Yourte, mais vous avec tout cela dans les sanitaires communs. Par contre vous avez des prises électriques !

Nous nous sommes installés à la table devant notre abris pour la nuit, et nous avons bien évidemment pris l’apéro. Nous n’avons même pas eu envie de mettre de la musique, nous avons simplement profité du son calme de la nature.

Nous sommes ensuite parti faire une petite marche dans la forêt, très rapide, puis nous nous sommes baladés dans le domaine, à la découverte des autres hébergements. Il y à même un trampoline pour les enfants (et pour moi, grande enfant).

Nous nous sommes installé quelques instants à la terrasse du bar, et j’ai dégusté un bon smoothie. Dommage ce n’était pas du fait maison, et c’était quand même assez cher MAIS il était bio et local.

Plutôt que de faire de la route pour aller dîner au restaurant, j’avais réservé une seconde surprise à Jérémy (il en a de la chance !). J’ai privatisé le Kota Grill présent dans le domaine.

Un Kota Grill est une hutte en bois originaire de Finlande, avec à l’intérieur une table ronde et au centre un grill. Il est destiné à passer un moment convivial autour du feu, entre amis en amoureux ou en famille. Celui d’Ecotelia a une capacité de 10 à 12 personnes (plutôt 8 à 10 selon moi) et il est possible de le privatiser durant 24h au tarif de 50€. Tout l’équipement est fourni, et il vous est demandé en revanche de ramener vous même la nourriture.

C’est un vrai nid d’amour pour une soirée romantique parfaite ! Nous avons énormément apprécié ce moment à 2. Nous avons d’abord pris l’apéro sur la terrasse, puis une fois le soleil couché nous avons allumé le grill pour préparer le magret de canard (miam !). Comme c’était une journée chaude et ensoleillée, il a fait encore lourd jusqu’à environ 22h, ce qui fait que nous avons poussé au plus tard possible le dîner pour éviter d’avoir l’impression d’être dans un hammam. Une fois les températures retombées, en revanche, être l’un contre l’autre près du feu avec un bon repas, le bonheur ! Seul bémol une nouvelle fois, le vis à vis. Tout le monde pouvait nous voir prendre l’apéro et écouter nos conversations, je sais je suis parano.

Nous sommes ensuite rentré en silence (et peut être un peu en titubant), dans notre yourte pour y passer une douce nuit. Le matelas était très confortable, et avec nos 2 couettes et demi, nous n’avons pas eu froid ! Pour les plus frileux, il y à un poêle à gaz à disposition. Et si comme moi vous avez tendance à vous réveiller en plein milieu de la nuit, vous pourrez entendre les petites bêtes courir sur votre abris ou autour.

Le lendemain matin, nous nous sommes réveillés avec la lumière naturelle vers un peu avant 09h. Le soleil était déjà au rendez-vous, de quoi bien commencer la journée. Nous avons filé sous la douche avant de revenir à la Yourte où le petit-déjeuner nous avait été livré pour 09h30. Si comme moi les douches communes ne vous plaisent pas trop, sachez que celles-ci sont très propres et spacieuses !

Nous nous sommes attablés au soleil et nous avons ouvert notre panier pique nique pour découvrir ce que nous allions manger. De délicieux produits locaux et/ou bio: pain, beurre, confitures, viennoiseries et boisson chaude selon ce que nous avions demandé à notre arrivée la veille. Au départ j’étais un peu déçue du petit-déjeuner, car je le comparais à celui auquel nous avions eu droit dans un autre hébergement insolite l’an dernier. Et puis finalement c’était bien assez, et totalement dans le concept: éviter le gaspillage.

Comme nous avions des choses à faire ce dimanche-ci, nous sommes partis vers 10 ou 11h, retour à la maison.

Pour ceux qui ne sont pas pressés en revanche, dans les alentours (jusqu’à 30km à la ronde) vous avez beaucoup de choses à faire: visites, dégustations de vins, promenades, canoë kayak, accrobranche, bowling etc.

Je n’ai pas vraiment de conclusion à donner, si ce n’est que nous avons passé un très bon séjour, et que nous recommandons vraiment l’endroit. Le concept est original, sympathique, et le cadre est très relaxant. J’ai trouvé les tarifs très abordables et l’accueil chaleureux.

Déformation professionnelle, j’y apportera quelques “améliorations”, mais avoir déjà eu l’idée de monter un tel endroit, c’est super.

Conseil: prévoyez de l’anti-moustique !

N’hésitez pas à me donner votre avis sur le lieu si vous le connaissez, ou à me dire si vous aimeriez y aller en commentaires.

Des bécots !

CORSE: RANDONNEE DANS LA FORET D'AITONE

On ne va pas en Corse seulement pour ses eaux turquoises, ses magnifiques plages de sable fin, sa gastronomie typique ou encore Calvi on The Rock. Non, on y va aussi pour la nature, les cochons, les cascades… en rando !

Durant mon road trip de 10 jours en août 2017, ma copine Julie et moi même avons dormi à Evisa, près d’Ota Porto. Nous avons choisi le camping l’Acciola pour une raison particulière, sa proximité avec le chemin de randonnée dans la forêt d’Aïtone avec au bout une piscine d’eau naturelle.

Pour démarrer la randonnée, rendez-vous dans le bourg du village d’Evisa, face au Bar de la Poste. Vous y verrez un panneau portant le nom “Chemin des Châtaigniers”, c’est parti.

IMG_5955

Petit conseil les amis, faites ça le matin, avant que les 40 degrés caniculaires vous fasse attraper une insolation.

Autre chose et promis ensuite on entre dans le vif du sujet: tout au long de votre balade, vous croiserez des panneaux explicatifs, lisez-les !

IMG_5865

Bon cette fois c’est bon, je vous raconte. Première chose que vous verrez, des cochons ! Ce n’est pas comme si vous n’en verrez nul part ailleurs sur cette île mais bon, certains sont tellement mignons ! Dans leur enclos, ils profitent du soleil.

Puis vous vous engouffrerez dans la forêt, à l’abris du soleil, à la fraîche, et motivés comme jamais. En tout cas, nous on l’était ! Comment ne pas être de bonne humeur durant vos vacances en Corse ?

Suivez simplement le chemin, tranquillement, prenez le temps de vous arrêter pour admirer le paysage, cela vaut vraiment le détour.

Anecdote: alors que l’on se promenait tranquillement, seules, on entend des bruits de pas d’animal. On se tourne vers le bruit et là, grosse frayeur. On voit la queue de ce qui semblerai être un puma ! Plus tard, je raconterai cette histoire à ma famille qui vit en Corse depuis environ 30 ans, et ça les fera bien rire, me répétant qu’il s’agissait sûrement d’un chat sauvage. Je reste persuadée que ça n’en était pas un.

IMG_5871IMG_5878IMG_5881IMG_5883IMG_5884IMG_5889IMG_5890IMG_5892IMG_5895IMG_5896IMG_5901IMG_5918IMG_5909IMG_5870IMG_5866

Au bout d’un moment, il n’y aura plus de chemin. Vous devrez descendre les rochers, sans vous cassez la figure de préférence. Cela sera un peu plus difficile d’accès, c’est vrai, mais largement faisable. Surtout qu’au bout, vous mériterez bien une baignade fraîche, voir très fraîche, dans la piscine naturelle.

IMG_5924IMG_5925IMG_5928IMG_5925IMG_5924IMG_5997

Nous nous sommes posées sur les rochers pour faire bronzette avant de reprendre le chemin en sens inverse, qui bien évidemment fut plus rapide à faire qu’à l’aller. Nous avons rejoint le bourg d’Evisa, et pour nous récompenser des ces 2h30 de marche, nous avons mangé une pizza.

IMG_5966

Le bourg d’Evisa est vraiment très joli, je vous conseille de rester y boire un verre ou de manger un morceau avant de reprendre la route !

IMG_5960

Sinon maintenant que je vous ai bien donné envie de partir en vacances en Corse, je retourne travailler en attendant la prochaine escapade.

Des bécots !

Et si vous voulez voir notre randonnée en video, rendez-vous sur ma chaîne Youtube Sarah Melina et juste ici :

Durant mon road trip en Corse avec mon amie Julie en août 2017, nous avons pu découvrir le village de pêcheurs de Girolata, la Réserve Naturelle de Scandola, Capo Rosso et les Calanches de Piana.

Nous avions réservés l’excursion “L’inoubliable” d’une durée de 3h30 avec Corse Emotion à départ de la marina de Porto. Etant donné que nous étions en haute saison, nous avions payé 60€ chacune.

Au départ, en voyant le bateau qui allait nous transporter pendant ces 3h30, j’ai eu peur de l’inconfort et du mal de fesses que j’aurai à la fin. Finalement, même s’il ne payait pas de mine, cela n’a pas été si inconfortable. Nous n’étions évidemment pas sur du grand luxe, mais cela suffisait largement. Et puis ce qui était agréable, c’est d’être un petit groupe de 12 personnes.

Notre “pilote” et guide était très sympathique, plein d’humour, et très ouvert à la conversation.

Ce qui est dommage, c’est le temps baignade. J’aurai aimé qu’il soit un peu plus long pour pouvoir admirer les poissons, nager, sauter depuis les falaises (j’étais jalouse quand j’ai vu des gens le faire avec leur bateau personnel grrr).

En revanche, la nature est parfois incroyable. Les falaises, les rochers, les grottes, c’est fou de voir ce dont elle est capable. C’était tout bonnement magnifique. La mer à perte de vue, les oiseaux qui virevoltent au dessus de nous, les dauphins qui s’amusent (oui j’en ai vu un et j’étais la petite fille de 24 ans la plus heureuse de la terre !) et j’en passe.

C’était une très belle expérience, je ne regrette absolument pas de l’avoir faite, et je la recommande à tous les voyageurs.

Je vous laisse maintenant avec quelques clichés que j’ai eu l’occasion de prendre durant l’excursion. Le plus difficile a été de choisir lesquels vous montrez !

OTA PORTO

Nous sommes partis en excursion depuis ce lieu même.

DSCN1837

GIROLATA

Anecdote: on compte seulement 17 habitants à l’année dans ce petit village !

IMG_5847DSCN1840DSCN1845DSCN1847DSCN1853

SCANDOLA

Info culture: Scandola a été la première réserve naturelle de France dédiée à la préservation du patrimoine à la fois terrestre et marin.

Vous pourrez y voir 2 rochers qui semblent s’embrasser, la légende raconte que si un couple s’embrasse devant, ils resteront ensemble pour toujours. Owiii c’est beau !

DSCN1962IMG_5823DSCN1862DSCN1964DSCN1936DSCN1949DSCN1925DSCN1964

CAPO ROSSO

Cap de Granit Rose coiffé d’une Tour Genoise et accessible uniquement à pieds.

DSCN1923

CALANCHES DE PIANA

Guy de Maupassant a dit, dans Le Monastère de Corbara :

« À la nuit tombante, j’ai traversé les calanches de Piana. Je m’arrêtai d’abord stupéfait devant ces étonnants rochers de granit rose, hauts de quatre cents mètres, étranges, torturés, courbés, rongés par le temps, sanglants sous les derniers feux du crépuscule et prenant toutes les formes comme un peuple fantastique de contes féeriques, pétrifié par quelque pouvoir surnaturel. J’aperçus alternativement deux moines debout, d’une taille gigantesque ; un évêque assis, crosse en main, mitre en tête ; de prodigieuses figures, un lion accroupi au bord de la route, une femme allaitant son enfant et une tête de diable immense, cornue, grimaçante, gardienne sans doute de cette foule emprisonnée en des corps de pierre. Après le Niolo dont tout le monde, sans doute, n’admirera pas la saisissante et aride solitude, les calanches de Piana sont une des merveilles de la Corse ; on peut dire, je crois, une des merveilles du monde. »

DSCN1884DSCN1886DSCN1913DSCN1995DSCN1988DSCN1938IMG_5831IMG_5843IMG_5834IMG_5833

Vous avez déjà fait cette excursion ? Ou vous aimeriez le faire ? Dites le moi en commentaire :)

Des bécots !

Retrouvez notre balade en bateau dans le vlog n°1 en Corse, sur ma chaîne Youtube Sarah Melina et juste ici :

Début mars 2017, je suis partie un week-end à Paris rendre visite à ma copine et ancienne colocataire Sophie. L’occasion pour moi de découvrir la capitale, sachant que les seules fois où je m’y suis rendue c’était pour le travail.

Malgré la pluie et le froid, Sophie m’a fait découvrir à pieds son Paris. La météo grise n’a rien enlevé au charme de la Ville Lumière, et en bonne touriste qui se respecte, j’en ai profité pour prendre quelques clichés.

IMG_1127IMG_1164IMG_1173IMG_1186IMG_1188IMG_1215IMG_1218IMG_1222IMG_1162

Le samedi soir, nous sommes allées boire un verre dans un super bar, le Perchoir, avec un rooftop offrant une incroyable vue sur la ville. L’ambiance était vraiment top et les cocktails très bons.

IMG_1200

Puis, le dimanche matin, direction Bianco, un restaurant italien servant un brunch de malade. Pour seulement 20€ par personne (si ma mémoire est bonne), vous avez le droit à des oeufs brouillés, du saumon fumé, un burger, un tartare de saumon, du pain avec du beurre et de la confiture, des viennoiseries, un jus de fruit, un thé, un verre de champagne et j’en passe ! Un vrai régal. Et nous avons même pu ramener ce que nous n’avions pas pu manger.

IMG_1213IMG_1214

Petite anecdote de ce week-end: le dimanche soir, prête à reprendre mon train direction Bordeaux, je commande suffisamment tôt un UberX pour me rendre à la gare Montparnasse. 5 minutes passent, puis 10, puis 15, puis 20, la panique. J’appelle et le chauffeur me dit “finalement je viendrai pas, mais annulez vous même la course sinon je ne serai pas payé” SUPER ! Immédiatement j’annule et j’en recommande un deuxième. ET là ça recommence, 5 minutes, puis 10, puis 15, raaaaaaaah. J’appelle le second chauffeur qui me dit “je suis venu mais je ne vous ai pas vu alors je suis reparti, annulez la course sinon je ne serai pas payé” NON MAIS JE REVE. Je commande finalement un Uber tout simple, sans le X, qui se précipite pour me récupérer et fait tout pour que j’arrive à temps, certes en courant dans tous les sens, pour avoir mon train. OUF. J’ai quand même réussi à me faire rembourser les deux courses que je n’ai pas effectué car ce n’était pas du tout ma faute !

Ce fut un excellent week-end et j’ai été plus qu’heureuse de passer du temps avec ma Soso. Surtout que début février elle part en Australie pour 2 ans !

IMG_1210

Des bécots !

anniversaire dans les arbres

IMG_3073Le 12/05/2017, j’ai fêté mes 24 ans. Et pour l’occasion, mon chéri Jérémy m’avait réservé une belle surprise. A la débauche, il me fait monter dans la voiture direction l’inconnu.

Après seulement 20 min de route à travers les villages de la région bordelaise, nous arrivons devant un corps de ferme avec des vignes autour. Et dans le jardin, en haut de 2 gigantesques arbres, 2 cabanes en bois avec terrasse orientée coucher de soleil !

« Joyeux anniversaire Sarah ! » Mon cadeau ? Une nuit en cabane dans les arbres, au Gîte à JT.

Nous sommes accueillis et installés par le propriétaire, et nous découvrons les lieux. Adorable. Tout est en bois, ponctué de vert et de rose… et j’adore la douche !

IMG_3146IMG_3142IMG_3123IMG_3129IMG_3135IMG_3136

La terrasse est à semi-abritée par l’arbre dans lequel la cabane est perchée. Elle est équipée et aussi charmante que l’intérieur. Et le must du must, le jacuzzi qui s’illumine ! L’avantage c’est qu’il est caché par un mur en bois pour éviter que les voisins ne puissent nous voir. Je suis totalement séduite.

IMG_3158IMG_3159IMG_3075IMG_3171IMG_3172

Et pour combler le tout, le propriétaire nous fait monter un gros plateau de fruits de mer pour le dîner, accompagné d’une bouteille de vin blanc. Un délice !

IMG_3094

Nous terminons la soirée dans le jacuzzi avec notre verre (ou plutôt la bouteille) de vin à regarder le soleil se coucher suivi des étoiles. Ce qui était un peu dommage c’est que les branches d’arbres cachaient un peu la vue. Puis nous allons nous coucher dans notre petit cocon d’amour.

IMG_3091IMG_3103IMG_3116

Le lendemain matin, notre panier petit déjeuner nous attend au pied de l’arbre. Nous avons juste à tirer une corde pour le hisser jusqu’en haut.

Il peut dehors, alors nous petit-déjeuner sur notre lit, et quel repas copieux ! Des viennoiseries, du pains, du beurre, de la confiture, des gâteaux, de la salade de fruits, des yaourts, du jus de fruit, du thé, du café…

IMG_3150

Ce fut un anniversaire parfait, avec un homme parfait, dans un lieu parfait.

Découvrez le Gîte à JT ici et sur facebook.

Et vous ? Vous avez déjà dormi dans les arbres ? Ou dans un autre hébergement insolite ?

Des bécots !

Retrouvez le vlog d’anniversaire dans les arbres sur ma chaîne Youtube Sarah Melina et ici :