premier week end en trafic aménagé couverture

Allo guys !

Cela fait presque un an que, pendant son temps libre, J. travaille sur son Renault Trafic. Et ça, de sorte à ce qu’il soit aménagé pour nos petits week-end nature. Et c’est enfin chose faite ! Du coup, le week-end dernier, nous sommes partis avec pour la première fois. Nous avions décidé de ne pas trop nous éloigner, afin de “tester” cette nouvelle forme de voyage. On voulait s’assurer que tout est ok pour de plus longs trajets et séjours.

Ainsi, nous avons fait le choix de nous rendre sur la côte Médocaine pendant 3 jours. Au programme: Montalivet, Soulac-sur-Mer et le Verdon-sur-Mer.

Voilà donc le récit de notre premier week-end en Trafic aménagé.

PREMIER WEEK END EN TRAFIC AMENAGE

ETAPE 1: MONTALIVET

Vendredi 31 juillet 2020

Premier arrêt de ce week-end en Trafic aménagé, Montalivet, a environ 85km au nord-ouest de Bordeaux.

Nous sommes arrivés à Montalivet vers 13h. Et pour commencer, nous nous sommes arrêtés déjeuner à l’entrée de la station, sur une grande aire de pique-nique boisée déjeuner. Elle est située au niveau de l’Avenue de l’Europe et de la Route de Vendays. Le soleil n’était absolument pas au rendez-vous. De ce fait, il ne faisait pas très chaud. Au point que j’ai regretté à plusieurs reprises dans le week-end de n’avoir pris que des shorts avec moi.

Quand la pluie a commencé à tomber, nous avons du abandonner l’idée de la balade. Finalement, nous avons fait une sieste le temps que le soleil revienne. Il s’est avéré que c’était une excellente idée ! Et oui, à notre réveil, les nuages étaient partis, ce qui laissait le soleil nous réchauffer. Nous nous sommes donc rapprochés de la plage pour se garer et aller se balader.

Située sur la côte, dans le Médoc, j’ai pu constater que c’était une ville appréciée par les amateurs de surf. En effet, bordée par l’Océan Atlantique, on peut profiter de belles, parfois violentes, vagues. D’ailleurs, ce jour là, l’océan était particulièrement agité. Les surfeurs étaient de sortie, mais les vagues semblaient difficiles à dompter. Nous nous sommes posés sur la plage pour regarder les fans de glisse, et nous nous sommes uniquement trempé les pieds. Il y avait du vent et l’eau était quand même “un peu” fraîche…

L’Avenue de l’Océan est la rue principale de la ville, qui mène jusqu’à la plage. Elle est très fréquentée, et on y trouve de nombreux commerces, restaurants, bars, et même une mini-fête foraine (où nous avons mangé une petite glace à l’italienne, et banane-pistache c’est bon !).

glace banane pistache

Si vous cherchez une activité fun à faire à Montalivet, je vous recommande le Parc de l’Aventure. Accrobranche, mini-golf, tir à l’arc, chasse au trésor et autres attractions adaptées à toute la famille vous attendent ! Nous n’avons pas eu le temps d’en profiter, mais ça avait l’air super sympa.

Le soir, nous avons été dîner à l’Océan 2, en bord de plage. La carte était assez désorganisée, une liste de plats et entrées mélangées, sans savoir ce qui est quoi. Les tarifs étaient raisonnables pour certains plats, mais chers pour d’autres… j’avoue que je ne comprenais pas tout. Le vin était bon, mais très cher. Mon Spritz était plein d’eau à cause de la tonne de glaçons que j’ai dû enlever; mais le Mojito de J. était bien dosé. En revanche, la cuisine est bonne. Je me suis régalée avec mon burger de pulled pork et frites (19€), et J. avec son entrecôte-frites (24€). Et puis, il y a une superbe vue sur la plage et sur le coucher de soleil. Même si elle a malheureusement été légèrement gâchée par les nuages. Ce que j’ai le plus apprécié, c’est le service. Tout le monde est super gentil, blagueur et de bonne humeur, et ça fait plus que plaisir quand on est en vacances ou en week-end !

Vous savez quel est l’avantage d’avoir un camion aménagé ? On ne peut pas déterminer de l’extérieur si c’est un véhicule pour seulement se déplacer, ou s’il sert aussi “d’hébergement”. Et ça, ça fait toute la différence ! On peut se garer n’importe où. Et donc, on n’est pas obligé d’aller passer la nuit dans une aire réservée aux campings cars, souvent payantes.

Nous nous sommes donc garés pour la nuit sur un parking près de la plage, juste à côté de l’aire de camping car. Et nous avons très bien dormi ! On a pas eu froid, on a pas eu chaud, on ne s’est pas senti “étouffés” par ce petit espace, et on était plutôt confortable.

Seul problème notable, le manque de tranquillité. Toute la nuit les gens qui rentraient de fête passaient par le parking. Ce qui nous valait des réveils (très brefs) par les cris à 2h, 3h, 4h du matin… Mais bon, c’est une chose à laquelle il faut s’attendre lorsque l’on choisit de dormir dans un lieu exposé et proche du centre.

Dans l’ensemble, c’était tout de même une nuit réussie !

Samedi 01 août 2020

Pour nous laver le lendemain, nous sommes allés aux douches de la plage, côté UCPA. Je suis d’accord, c’est pas la meilleure toilette du monde, se doucher en maillot de bain vite fait. Mais cela a suffit à nous réveiller et nous donner un coup de propre. Et puis on a quand même pris un peu notre temps, malgré l’eau froide, puisqu’il n’y avait personne. Nous aurions pu utiliser la douche solaire que nous avions acheté, mais l’eau allait être beaucoup trop froide puisqu’il n’y avait pas de soleil. Et nous n’avions pas d’endroit un peu caché pour s’en servir.

Tous les matins a lieu le marché au départ de l’avenue, jusqu’à 14h. On nous en avait beaucoup parlé, alors on ne pouvait pas le manquer ! Il y a principalement des stands de vêtements, gadgets, tissus, souvenirs… Mais aussi quelques stands alimentaires: rôtisserie, huîtres, kebab, fruits & légumes. Ainsi que des stands plus originaux comme un bar à Lassi (boisson traditionnelle indienne).

Bien sûr, nous avons été y faire un tour avant de reprendre la route. Ce qui nous intéresse quand on va sur un marché en France en général, c’est plutôt la bouffe (oupsi). On s’est donc surtout attardé de ce côté là. On a acheté de quoi déjeuner et on est retourné manger à l’aire de pique-nique où nous étions la veille. Petit +: il y a des toilettes assez propres.

Encore une fois, le matin, la météo était nulle. Nuages, vent, fraîcheur, humidité… On s’est posé une petite demi-heure dans le camion après manger, avant de rejoindre notre deuxième étape.

ETAPE 2: SOULAC-SUR-MER

Je ne pensais pas avoir autant de choses à dire au sujet de Montalivet ! Surtout sachant que je n’ai pas trouvé cet endroit extra. En revanche, j’ai un peu plus apprécié Soulac-sur-Mer, notre deuxième arrêt de ce premier week-end en Trafic aménagé.

Samedi 01 août 2020

Soulac-sur-Mer est situé à environ 30 minutes au nord de Montalivet. Nous y sommes arrivés vers 14h30/15h. Le soleil jouait à cache-cache, mais il faisait bien meilleur que le matin. Nous avons fait un tour d’horizon rapide en camion, afin de trouver un lieu stratégique où nous mettre. Nous avons donc choisi de nous garer dans une ruelle, à côté des maisons. Le coin était tranquille et ombragé, parfait pour y dormir. De plus, tout était accessible à pieds.

J’ai trouvé cette ville plus vivante et attractive. D’abord, en terme d’architecture. De belles demeures, des façades en briquettes rouges, de jolies bâtisses… Et insolite, une petite statue de la liberté !

soulac sur mer premier week end en trafic aménagé

Nous avons remonté à pieds la Rue de la Plage jusqu’au bord de mer. C’est une grande rue piétonne très animée, où l’on retrouve des boutiques, des restaurants, des glaciers, des bars… Nous avons acheté de délicieux churros dans un stand qui ne fait que ça. Et puis nous avons marché jusqu’à la plage où nous nous sommes posé quelques instants. Histoire de manger et de profiter des rayons du soleil.

Finalement, ça n’a pas duré ! On avait la bougeotte, et j’avais très envie d’aller voir la Pointe du Verdon. Je voulais faire de belles photos du camion avec la vue.

ETAPE 3: LE VERDON-SUR-MER

Samedi 01 août

Le Verdon-sur-Mer est situé à l’extrême pointe du Médoc, à environ 10min en voiture de Soulac. C’est une petite ville balnéaire très mignonne, où il semble faire bon vivre, ou séjourner.

Notre premier stop a été à la Pointe de Grave, où la vue était tout simplement magnifique. Le soleil était bien là, rendant le moment encore plus chaleureux. C’est l’endroit parfait pour prendre quelques jolies photos… si on arrive à trouver une place pour se garer !

Juste à la pointe, une plage sauvage de sable clair: la Plage Saint-Nicolas. Nous nous sommes baladés le long de celle-ci, à profiter de la chaleur du soleil, du bruit des vagues et de l’air salé. Dans ces moments là, nous n’avons pas besoin de parler, juste de savourer l’instant présent.

plage saint nicolas le verdon sur mer
Plage Saint Nicolas – Le Verdon sur Mer
plage saint nicolas premier week end en trafic aménagé
Plage Saint Nicolas – Le Verdon sur Mer

Depuis cette plage, ainsi que celle de Soulac-sur-Mer, vous pourrez apercevoir le Phare de Cordouan, candidat pour une inscription au Patrimoine Mondial de l’UNESCO.

Après ça, nous avons repris le camion, et nous avons roulé à travers la forêt. Un petit moment nature, avant de revenir sur Soulac-sur-Mer.

ETAPE 4: SOULAC-SUR-MER (AGAIN)

Samedi 01 août

De retour sur Soulac en fin de journée, nous nous re-garons dans une ruelle à l’abris des regards. Durant ce week-end, le temps ne compte pas. Nous nous posons à l’arrière quelques instants pour se détendre.

Finalement, la faim nous gagne. ” On mange quoi ce soir ?” Nous voilà en train de nous balader dans le centre-ville, à la recherche d’un endroit qui nous ferai envie. Finalement, nous ne voulons pas aller au restaurant. On préfère être au calme, pour terminer cette journée en beauté. Ce sera alors pizza et rosé au coucher du soleil !

coucher de soleil soulac premier week end en trafic aménagé

Nous trouvons une pizzeria avec beaucoup de fréquentation, ce qui nous fait penser que ce doit être un bon endroit. Chez Pep’s, nous commandons 2 pizzas, une bouteille de rosé, et nous nous dirigeons vers la plage pour admirer le soleil se coucher sur l’océan. Mais, dans la vie, tout ne se passe pas comme prévu ! Les pizzas ne sont pas à notre goût, il fait froid, les nuages cachent la vue… On reste quand même positifs ! Après tout, nous sommes en week-end en van, nous avons passé une très belle journée, et nous sommes contents de prendre du temps hors de la maison.

Quand nous commençons à avoir trop froid, nous décidons de rentrer tranquillement au Trafic. On repasse par la rue principale pour profiter encore un peu de l’animation, et nous allons nous coucher. Cette journée était superbe, mais aussi fatigante.

Dimanche 02 août

Cette nuit là a été bien plus calme que la précédente. Il faut dire que la situation géographique y est pour beaucoup. Nous nous réveillons quand même avec le dos légèrement endolori. Il faudra prévoir un sur-matelas la prochaine fois.

Lorsque l’on met le nez dehors, on découvre un ciel gris. Il fait frais, humide, et quelques gouttes tombent. Nous décidons alors qu’il ne sert à rien de prolonger le week-end dans ces conditions, et nous prenons la route direction la maison.

En route, nous trouvons un chemin dans la forêt, où nous nous engouffrons. Nous n’allions pas mettre fin à ce premier week-end en Trafic aménagé sans même tester la douche solaire ! Après tout, nous devions nous assurer de son parfait fonctionnement. Alors oui, je tiens à vous dire qu’elle fonctionne. En revanche, pas de soleil = douche glacée. Ce qui est sûr, c’est que dés le matin, ça réveille ! Finalement, nous arrivons à nous débrouiller avec cette vie de nomade (du week-end).

La douche prise, les affaires rangées, il est temps de rentrer chez soi et de se reposer avant que le quotidien reprenne son court.

CONCLUSION

Cela aura été un très chouette week-end. Nous avons vécus de bons moments, et de moins bons. Principalement en raison de la météo. Nous avons pu faire le point sur ce qui manquait au camion pour que nous y soyons bien. Et nous avons prévu un nouveau séjour, plus long et plus loin avant la fin de l’été. Je vous garde encore un peu la surprise…

Je vous partage ci-dessous la vidéo de ce week-end, en IGTV sur Instagram.


Et voilà le récit de notre premier week-end en Trafic aménagé ! J’espère que vous aurez pris plaisir à lire, et que ce n’était pas trop barbant. Donnez-moi vos impressions dans les commentaires, c’est ce qui me permet de vous proposer du contenu toujours meilleur !

Retrouvez tous mes récits de séjours en France sur le blog, catégorie Voyages > Destinations > Europe > France.

Toutes mes aventures à travers le monde sont à retrouver dans la catégorie Voyages > Destinations. Je vous partage aussi mes Bonnes adresses, et mes Conseils & bons plans.

Découvrez-en encore plus sur Instagram by_sarahmelina.

Je suis aussi sur Facebook, Youtube et Pinterest.

A bientôt dans un prochain article !

Allo guys !

Quand on parle Espagne, on parle soleil, chaleur, fiesta, cerveza et bien sûr gastronomía ! Après une semaine passée à Calpe, où se rendre au restaurant une fois par jour est financièrement très faisable, j’avais envie de vous partager ma liste des 10 adresses où manger, et même bien manger là-bas. C’est parti !

MAMMA LEONE

C’est le premier restaurant où nous avons dîné à notre arrivée à Calpe. Il s’agit d’une pizzeria qui propose aussi quelques entrées, pâtes, salades et viandes.

Leur carte de pizzas est très riche, il y a l’embarras du choix ! Pas toujours facile d’ailleurs pour les indécises comme moi !

Nous avons pris une entrée à partager pour commencer, des patates frites avec du fromage fondu et du bacon, et c’était… addictif.

Après cette entrée, je n’avais pas faim pour une pizza entière, alors j’ai décidé de partager une salade de poulet et une pizza, moitié-moitié avec ma maman. Un peu de verdure ne ferai pas de mal !

Quand j’ai vu l’assiette de salade arriver… waouh. Le plat était juste gigantesque ! Il y en avait largement assez, même trop pour deux. Nous l’avons d’ailleurs mangé à 3 finalement.

En pizza, nous avions pris une calzone jambon, fromage, artichauts. J’aime beaucoup les artichauts dans la pizza, même si je ne suis pas sûre que ça plaise à tout le monde. La calzone était bien garnie, la pâte moelleuse, et même si ce n’était pas la meilleure pizza que j’ai mangé de ma vie (il faut dire que j’en ai mangé BEAUCOUP dans ma vie), je valide vraiment ce restaurant !

Les garçons avaient pris chacun leur pizza, une Mamma Leone (je ne sais absolument plus de quoi elle était faite), et ils l’ont dévoré, tout simplement.

Côté prix, j’ai dû me frotter les yeux pour être sûre de ne pas rêver. L’entrée de frites au fromage et bacon était à 5€, la très grande salade de poulet à 5€ aussi, et les pizzas entre 5 et 7€. Excellent rapport qualité-prix pour le coup !

Adresse : Mamma LeoneCalle Santa MariaCalpe, Espagne

CASA ROLANDO

Une très très belle découverte et un gros coup de cœur pour ce restaurant argentin. Leur spécialité : la viande.

C’est pendant que nous nous promenions à la découverte du centre-ville de Calpe, que nous sommes tombés sur cet endroit un peu plus tôt dans la journée. Le lieu ne payait pas vraiment de mine, mais il sentait l’authenticité, et des espagnols du coin y étaient attablés, et c’est ce qui nous a donné envie d’y aller dîner.

Nous avions réservé à l’avance, et nous avions dû prévenir de ce que l’on prévoyait de manger. Principalement pour la paëlla, qui est assez longue à préparer.

Nous avions donc pris une entrée à partager, des calamars frits, qui étaient vraiment très bons. Je suis assez difficile avec les calamars frits, car en France je n’ai jamais pu retrouver le goût et la texture de ceux que me préparaient ma grand-mère quand j’étais enfant. Ces calamars-là, bien que rien n’est jamais aussi bon que chez mamie, se rapprochaient bien plus de mes souvenirs ! Et on est très loin des grosses rondelles où il y a plus de pâte imbibée d’huile que de poisson. Était servi avec une sauce aïoli (ah ma vie) qui donnait encore plus de goût au tout ! Tarif : environ 7€ si je me souviens bien.

En plat, nous avions pris une paëlla mixte pour 3. Pour le point culture, la paëlla valenciana, qui est considérée comme la paëlla traditionnelle, n’a pas de fruits de mer. Alors en Espagne, si vous voulez de la viande et des fruits de mer, commandez une « paëlla mixta ». Bref, la paëlla, que dire à part que c’était une pure merveille ! Le riz était parfaitement cuit et juteux, le bouillon avait étendu sa saveur sur tous les ingrédients, le poulet était tellement tendre qu’il se détachait presque seul de l’os, et les fruits de mer (moules, gambas et calamars) étaient eux aussi délicieux. Vous comprenez mieux maintenant pourquoi il fallait préciser à la réservation que nous voulions la commander. Et quant à la quantité, elle avait l’air plutôt faite pour 4, voir même 6 personnes que pour 3. Le prix : 13.50€ par personne. Ce qui pour moi est vraiment très raisonnable.

Le plus cher était la viande, leur spécialité. Ma mère avait commandé le Solomillo Argentino à 24€. Oui, c’est vrai que ça peut paraître un peu cher par rapport aux autres restaurants de Calpe. Cependant, je pense avoir rarement vu une viande aussi belle, tendre et savoureuse ! Elle se laissait couper aussi facilement que du beurre, et je n’exagère pas.

La note finale pour 4 personnes avec l’entrée, les plats, 3 bières, 1 coca, et de bouteilles de vin : 105€. Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais une telle qualité et pour 4 personnes, c’est très raisonnable.

Adresse : Casa Rolando – Calle Doctor Flemming 3 – Calpe, Espagne

ANTICA ROMA

Soir du match de foot Barcelone-Séville, nous voulions grignoter des tapas et boire des bières avec les autres locaux devant l’écran. Malheureusement, le premier bar où nous voulions aller était plein à craquer, et le deuxième ne diffusait pas le match !

Nous nous sommes alors rabattus sur un restaurant italien, la Trattoria Antica Roma, qui avait un grand écran sur la terrasse et des tables de libre.

Et bien c’était sans regret aucun ! Il est 10h du matin quand j’écris et j’ai faim rien qu’en repensant à mon plat, les ravioli Bella Italia au fromage, champignons et crème nata. Un vrai régal !

Nous avions aussi pris des tomates mozzarella à partager en entrée, rien à redire. Les garçons ont pris des pizzas (again), et ma maman un plat de raviolis aussi. Niveau quantité pour les pâtes, c’était très bien. Les assiettes ne paraissent pas grosses, mais ce sont des plats riches qui calent bien. Les pizzas étaient bien garnies et ont eu du succès.

Je ne me souviens plus des prix individuellement, mais encore une fois, ce n’était pas très cher. 54€ pour 4 personnes pour : une entrée, deux plats de pâtes, deux pizzas, 3 bouteilles d’eau, 2 bières, 1 coca et 2 petits pichets de vin (qui correspondent à 2 verres par pichet).

Adresse : Antica Roma – Blasco Ibañez, 6, Esq, Carrer Pintor Sorolla, 4 – Calpe, Espagne

CASITA ASIA

Si vous êtes un bon mangeur, ou que vous avez très faim, et que vous aimez la gastronomie asiatique, alors ce restaurant est fait pour vous ! Il faut dire que 3 entrées, 9 plats, 2 accompagnements à partager à 8 et 1 dessert chacun pour un tarif de 11,50€ par personne, c’est plutôt une bonne affaire.

Casita Asia est situé dans les hauteurs de la ville, ce qui en fait un lieu peu fréquenté des touristes, qui préfèrent rester dans le centre-ville ou près de la plage. Si vous vous y rendez à pieds depuis le bord de mer, vous allez marcher un bon moment et surtout grimper. Ce sera un peu dur, mais vous verrez qu’au retour vous ne serez pas contre une marche digestive, de plus en descente.

Sa carte est très variée et il existe plusieurs menus pour 2, 4 et 6 personnes. Comme nous étions 7, nous avions choisi 2 menus pour 4 personnes. Malheureusement, je n’avais pas très faim ce soir-là, alors je n’ai pas pu goûter tous les plats. Ce que je peux vous dire, c’est que dans l’ensemble c’était bon, même si j’ai moins aimé certaines choses, car un peu trop grasses.

Je pense que Casita Asia est un bon restaurant à faible coût et grosses quantités.

Adresse : Casita AsiaAv. MasnouCalpe, Espagne

COSTA

Le soir où nous avons dîné à La Bella Italiana, nous avons remarqué le restaurant d’en face, le Costa, était bondé. Devant un tel succès nous avons eu envie de le tester, et c’était une très bonne idée.

Ce restaurant de cuisine méditerranéenne, un peu plus haut de gamme que les autres endroits où nous avons mangé, propose principalement des plats de viande et poisson. Le midi, vous pourrez déguster des menus entrée + plat + dessert + vin à prix raisonnable, aux alentours des 15€ par personne. Le soir, vous aurez le choix des différents plats à la carte. Ce que nous avons fait.

Ainsi j’ai commandé une sole meunière, qui est un plat que j’adore mais que je ne sais absolument pas cuisiner moi-même, et elle était délicieuse. Elle était accompagnée de bons petits légumes, ce qui avait été rare depuis notre arrivée à Calpe. Visiblement, les viandes et la salade de poulet étaient très bonnes aussi, au vu des assiettes vides et des regards ravis de mes compagnons !

Facture pour 5 personnes : 106€ incluant 5 plats, 2 bouteilles de vin, 1 coca, 1 bouteille d’eau, et des petits pains accompagnés d’une sauce aïoli. Parce que oui faites attention, dans beaucoup de restaurants de Calpe, on vous amènera automatique une panière de pain avec de la sauce aïoli, mais elle ne sera pas gratuite !

Costa est un restaurant qualitatif, certes un peu plus cher que d’autres, avec un panier moyen de 20€ par personne, mais je trouve que cela vaut vraiment le prix.

Adresse : Restaurante CostaCalle del Pintor SorollaCalpe, Espagne

MANGO CURRY

Mango Curry est un restaurant de cuisine indienne qui a ouvert récemment à Calpe, et situé tout près du Costa.

Midi et soir, vous pouvez déguster un menu entrée + plat + dessert et un verre de vin pour 13.50€. Et vu comme c’est bon, c’est un tarif vraiment abordable.

Pour commencer, le serveur vous amène un présentoir avec plusieurs petits dips à déguster avec des pains croustillants, juste pour vous mettre en bouche.

Ensuite arrive l’entrée. Des assiettes à partager de petits morceaux de poulets avec différentes épices, et des « croquettes » d’oignons (je ne savais pas trop comment appeler ça). Les entrées ne peuvent être choisies par chacun dans le menu, mais vous pouvez en prendre à la carte.

Le meilleur reste à venir, les plats. Quand on voit la carte, on s’inquiète un peu tellement il y a de choix. Mais finalement, ce qui change à chaque fois, c’est la manière dont c’est cuisiné, les épices, les accompagnements. La base, elle, reste la même : poulet, agneau, crevettes ou végétarien.

J’ai choisi le poulet tikka massala, mon plat indien préféré. Et waouh, je n’en avais jamais mangé d’aussi bon ! Il ne piquait pas, on ressentait toutes les saveurs des épices, il se mariait parfaitement au poulet et au riz safrané. C’était copieux, mais tellement bon que j’ai tout engloutis ! Et mes chers compagnons en ont fait de même avec leurs plats.

Pour accompagner le plat, on nous a servi deux types de pain naan : fromage et ail. Qui n’aime pas le pain naan sérieusement ? C’est trop bon !

Ce que j’ai beaucoup apprécié, c’est que le serveur nous apporte un petit récipient de sauce avant le plat afin de vérifier si l’on aime et si ce n’a pique pas trop.

Je remarque que j’avais beaucoup de choses à dire sur ce restaurant ! Je l’ai vraiment beaucoup apprécié, et je crains ne pas remangé un tikka massala aussi bon avant un long moment.

Adresse : Mango CurryCalle del Pintor SorollaCalpe, Espagne

EL ROBLE

El Roble est un restaurant & bar à tapas non loin du centre-ville.

Nous n’avons pas eu l’occasion d’y manger, en revanche nous y avons bu un verre et déguster quelques tapas qui étaient très bonnes.

Les prix étaient raisonnables, et j’ai remarqué qu’il y avait beaucoup de locaux qui y déjeunaient, ce qui pour moi est un très bon signe.

Alors je suis assez tentée de vous le recommander, et si vous y allez je serai ravie de connaître votre avis.

Adresse : El RobleCarre Blasco Ibañez 10Calpe, Espagne

LAS OLAS

Je pense que Las Olas a été le restaurant le plus décevant de cette semaine de découverte gastronomique. Il est situé sur la promenade de la plage, et attire beaucoup de touristes, ce qui me conforte dans l’idée qu’il faut préférer des lieux moins touristiques et plus fréquentés par des locaux, même s’ils sont plus loin de la mer.

Les prix sont peu chers en revanche : 11.50€ par personne pour un menu entrée + plat + dessert + demi-bouteille de vin. Un bon deal.

En entrée, j’ai pris une petite salade qui m’a un peu déçue. 2 feuilles de salade, 2 tranches de concombre, 3 petits bâtonnets de carotte et pas de vinaigrette. C’était assez fade. En plus, il y avait du maïs, et je déteste ça. Le problème étant que la composition de la salade n’est pas indiquée.

Il semblerait que le cocktail de gambas était bon, et selon des amis qui y vont tous les ans, ils se sont nettement améliorés.

Je ne peux pas me plaindre de mon plat, la paëlla mixte à partager à deux. Elle était bonne et bien garnie. Les viandes ont plu elles aussi. En revanche, la salade de poulet… elle n’était pas très bonne, la sauce était très très liquide, coupée à l’eau probablement, et il y avait en tout et pour tout 3 mini morceaux de poulet.

Bref, un retour plutôt mitigé de ce restaurant, voir même assez négatif.

Je vous en parle tout de même car il est abordable, que certains plats restent quand même vraiment bons, et qu’il est bien placé. Si jamais vous l’essayez faites le moi savoir !

Adresse : Las OlasPlaya Del BolEdificio OceaniCalpe, Espagne

MESON SABOR JAMON

Meson Sabor Jamon était l’un de nos deux fiefs pour boire des verres et manger des tapas. Il faut dire qu’1.40€ la bière ou le verre de vin accompagné d’une tapa, c’est plutôt cool.

Tout comme El Roble, nous n’avons malheureusement pas eu l’occasion d’y manger. Mais au goût de leur tapas, je pense réellement que les plats sont tout aussi bons.

De plus, j’ai vu les gens autour de moi se faire servir de très belles assiettes. A 10.50€ le menu entrée + plat + dessert + eau ou vin, je pense que c’est un très bon endroit pour déjeuner.

J’aime beaucoup l’ambiance du lieu, ça parle espagnol dans tous les sens, il y a de l’animation.

Je vous recommande chaudement le Sabor Jamon, ne serait-ce que pour boire un verre.

Adresse : Meson Sabor Jamon – Carrer Portalet 1 – Calpe, Espagne

BOCATERIA EL VIKINGO

C’est un peu à contre-cœur que je vous recommanderai El Vikingo, situé jusqte à côté du Mamma Leone.

Je m’explique. L’endroit est très vivant, convivial, les bières sont fraîches, les tapas bonnes, et ce n’est vraiment pas cher. A l’intérieur vous pourrez même voir un porte manteau transformé en porte jambon serrano.

C’était notre deuxième fief pour boire des coups pendant la première moitié de notre séjour. Et un midi nous avons décidé de venir y manger un « plato combinado ». Le plato combinado est une assiette composée d’un morceau de viande, des frites, de la salade et des œufs au plat. J’ai pris le lomo pané, et c’était vraiment bon, j’ai beaucoup aimé. C’est un plat simple mais très appréciable et gourmand (mais j’ai oublié de prendre le plat en photo sorry !).

Cependant, le patron, qui était très sympathique au début, nous l’a vite paru bien moins. Il était souvent bourré pendant son service. C’était rigolo de le voir chanter, siffler, crier, jusqu’à ce que cela devienne lourd. Lorsque nous déjeunions, il est venu à notre table et nous a tenu la grappe pendant suffisamment longtemps pour que nous en ayons vraiment marre de ses conversations de bourré. Un peu refroidis par cette histoire, nous avons quand même décidé de revenir boire un verre le lendemain, pensant que cela ne se reproduirait pas. Finalement, c’était la même chose. A la fin, il nous avait compté une pinte de bière en plus, et quand nous lui avons fait remarquer gentiment il s’est énervé, accusant son serveur et nous disant que nous n’étions pas sympa de en pas vouloir payer ce verre compté en trop. Pour nous c’était la goutte de trop et nous n’y sommes jamais retourné.

Alors oui, j’ai envie de vous le conseiller parce que c’est bon et pas cher, mais en même temps je ne veux pas que vous ayez des problèmes avec le patron comme nous en avons eu. C’est pourquoi je vous en parle en toute transparence.

Adresse : Bocateria El Vikingo – Calle La Santamaria – Edificio Cristina 10 -Calpe, Espagne


Et voilà ma liste des 10 restaurants où manger à Calpe, Espagne ! J’espère qu’elle vous mettra l’eau à la bouche et qu’elle vous orientera pour peut-être un futur séjour dans cette destination !

N’hésitez pas à me poser vos questions ou me laisser vos avis en commentaire, j’adore les lire et vous répondre !

A très bientôt dans un prochain article !

10 CHOSES A FAIRE A CALPE, ESPAGNE

Allo guys !

La station balnéaire de Calpe est situé dans la Communauté Valencienne, plus précisément dans la province d’Alicante sur la Costa Blanca. Après y avoir passé une semaine 100% chill en famille, à profiter du soleil, de la plage, des cocktails et des tapas, j’avais envie de vous le faire découvrir. Voici donc ma liste des 10 choses à faire à Calpe, Espagne.

1/ CHILLER SUR LA PLAGE ET SE BAIGNER DANS LA MER

C’est la première chose à faire à Calpe ! Si je vous dis vacances sur la côte espagnole, ne penserez-vous pas au soleil, à la plage et au doux bruit des vagues ? Si la réponse est non, alors je dis menteurs (avec tout mon amour bien sûr).

A Calpe, vous trouverez tous types de plages. De la petite crique rocheuse, à la plage de galets, en passant par le sable fin et doré. Vous n’avez plus qu’à faire votre choix !

Personnellement, j’ai opté pour le sable fin. J’ai passé la plupart de mes après-midis à la Playa de l’Arenal-Bol, la plus étendue de la ville. Non pas seulement parce que mon logement était situé à seulement 1 minutes à pieds; mais parce qu’elle offre une très jolie vue sur le Peñon de Ifach, son sable est doux et chaud, et en cette saison elle est moins fréquentée.

Playa de l’Arenal-Bol
Playa de l’Arenal-Bol

Vous pouvez aussi vous rendre sur la Playa de la Fossa, la plage principale, de l’autre côté du Peñon. La vue est très jolie aussi, et elle est assez animée. Cependant, elle est un peu plus touristique et internationale. J’ai pu constater que les tarifs dans les bars et restaurants étaient aussi plus élevés, probablement en raison du grand nombre de touristes.

Playa de la Fossa
Playa de la Fossa
Playa de la Fossa

Si vous aimez les galets (je vous aime mais je ne vous comprends pas), il y a la petite crique de Cala Manzanera, et la Cala Calalga, en prolongement de la Playa de la Fossa.

Quant aux petites criques rocheuses, idéales pour le snorkelling, il vous suffit de longer la Playa l’Arenal-Bol jusqu’au Peñon pour en découvrir. L’eau y est translucide, c’est très beau à voir. Je n’ai pas les noms en tête, mais je peux vous en citer une: la crique sauvage d’El Raco. Située au pied du Peñon de Ifach, vous pourrez y apercevoir de jolis poissons colorés !

Par manque de temps, mais aussi parce que je souhaitais vraiment passer des vacances chill, je ne suis pas partie à la découverte des criques et petites plages de Calpe. Mais je sais qu’il y en a de très belles ! Alors si vous souhaitez les voir, voici quelques noms : Cala Gasparet, Cala Del Morello, Cala Les Bassetes, Playa del Cantal Roig, Cala del Mallorqui.

2/ BOIRE DES VERRES ET MANGER DES TAPAS

Pas un jour n’est passé sans boire una caña (une bière) ou un verre de vino blanco (je dois vraiment traduire ?), accompagné d’une petite tapa. Il faut dire qu’ici, l’eau et le soda coûtent plus cher que la bière et le vin ! En moyenne une bière avec un tapa coûte 1.40€, et quand il s’agit d’un verre de vin nous sommes dans les environs d’1.50€. Certes, ce ne sera pas un Grand Cru Classé, mais je n’ai jamais été déçue, et c’est plutôt frais et agréable. 

Vin blanc et chorizo / Bière et tortilla de patatas

A savoir que les bars et restaurants ne vous serviront pas d’eau du robinet, uniquement de l’eau en bouteille.

Mon adresse préférée est le Méson Sabor Jamon, situé en haut de l’Avenue Gabriel Miro. Le cadre est très charmant, et c’est un lieu apprécié des locaux, ce qui est gage de sa qualité et de son authenticité selon moi. En plus, vous devrez monter l’avenue bien pentue pour vous y rendre, ce qui vous fera encore plus savourer votre verre !

Si vous préférez avoir la vue mer, je vous recommande A Mi Aire. Parfait pour boire votre café du matin et votre apéro de 11h. Ce sera un peu plus cher que le Sabor Jamon, en raison de la situation en bord de plage, mais c’est très sympathique et les prix restent dans la moyenne.

Quand aux tapas, chez moi, c’est une véritable passion. Là-bas, dans les bars, vous ne savez jamais sur quoi vous allez tomber. Le principal, c’est que c’est toujours bon et servi avec votre verre ! (Sauf si vous buvez de l’eau évidemment). Mes préférés : la ensaladilla russa, les croquetas, le jamon iberico, et las patatas con aioli. J’en salive rien que d’y repenser !

Calamars frits et empanadas

Petite astuce : si vous souhaitez manger, prenez d’abord votre boisson et ensuite commandez le repas. En effet, si vous commandez votre boisson et en même temps votre plat, vous n’aurez pas les tapas ! (Astuce de radine bonsoir).

3/ RANDONNER DANS LE PARC NATUREL DEL PENYON D’IFACH

Si vous me suivez depuis quelques temps maintenant, principalement sur Instagram où je le mentionne à plusieurs reprises, j’adore faire une petite randonnée quand je pars en voyage.

Ici, le lieu idéal est le Parc Naturel Peñon d’Ifach. Le rocher du Peñon est une grande masse calcaire mesurant 332m de haut.

Parc Naturel Peñon d’Ifach

Dans un premier temps, faites le tour du rocher. Cela vous fera une excellente balade matinale d’une durée d’environ 1h. Vous pourrez voir l’immensité du Peñon vu d’en bas, et tous les oiseaux qui y font la sieste au soleil. A savoir: tout le parc naturel est une zone protégée pour les oiseaux.

Parc Naturel Peñon d’Ifach

Puis, dans un second temps, pourquoi ne pas monter le rocher ? Des chemins et des barrières ont été prévus, afin de prendre de la hauteur et admirer la baie, ainsi que l’étendue bleue de la mer. Au bout d’une certaine hauteur, vous pourrez traverser un tunnel d’une cinquantaine de mètre pour atteindre le sommet du Peñon. Soyez équipés d’une bonne paire de chaussures ! La deuxième partie de la randonnée, après le tunnel, est bien plus escarpée et moins sécurisée. Personnellement, je ne la recommande pas aux personnes souffrant du vertige, ou qui n’ont pas l’habitude de randonner. Moi-même, j’ai essayé d’avancer après le tunnel, mais j’ai fini par faire demi-tour, effrayée par la proximité du vide.

Tunnel du Peñon d’Ifach
Vue depuis le Peñon d’Ifach

Comptez environ 2h pour monter jusqu’au tunnel, le passer et revenir. En comptant bien sûr quelques arrêts pour admirer la vue et faire de jolies photos.

Vue depuis le Peñon d’Ifach
Vue depuis le Peñon d’Ifach
Vue depuis le Peñon d’Ifach
Vue depuis le Peñon d’Ifach
Vue depuis le Peñon d’Ifach
Vue depuis le Peñon d’Ifach

4/ FAIRE DU SHOPPING LE LONG DE L’AVENUE GABRIEL MIRO

Je n’avais absolument pas prévu de faire du shopping durant ces vacances. Mais après avoir découvert toutes ces jolies boutiques de marques et indépendantes, je n’ai pas pu résister.

L’avenue Gabriel Miro est la rue principale de Calpe, et sans doute la plus grande. Elle est très vivante, bordée par ses bars, restaurants, glaciers et magasins. Chose importante à savoir, elle est en pente, et une pente bien ardue. J’ai vite compris pourquoi il y avait beaucoup de gens en trottinette électrique. La bonne nouvelle, c’est que ça vous fera les mollets et les fesses pour défiler sur la plage. La mauvaise, c’est qu’au bout d’une semaine, vous allez en avoir marre de la grimper.

Mais revenons-en au shopping. Vous trouverez de tout : mode, beauté, loisirs… Vous trouverez des pièces qui n’existent pas en France, à des prix vraiment raisonnables. J’ai craqué sur une robe, un pantalon fluide, un top et une jupe. Je n’avais qu’une valise en cabine, je devais être raisonnable.

Profitez-en pour vous arrêter à La Jijonenca prendre une délicieuse glace, ce qui rendra votre session magasinage (oui je parle québécois) encore plus sympa !

Glaces de la Jijonenca

J’ajouterai une autre adresse shopping, même si ce n’est pas dans l’Avenue Gabriel Miro : le Centro Commercial Plaza Central. Je m’y suis rendue pour leur magasin de vêtements de sport, Sprinter. En dehors des pièces de marque telles Adidas, Nike etc, leur marque est très qualitative pour un prix vraiment raisonnable ! En plus, lors de ma venue, c’était la semaine du sport et beaucoup d’articles étaient donc en promotion ! Je suis donc partie avec un legging, une brassière, un top, et une paire de tennis Adidas.

Alors, convaincus ?

5/ DEAMBULER DANS LA VIEILLE VILLE (ET MANGER DES CHURROS)

J’ai eu un ENORME coup de cœur pour la vieille ville de Calpe. Située dans les hauteurs, on retrouve vraiment l’Espagne traditionnelle : ses couleurs, ses odeurs, ses bruits, ses habitants…

Il existe un itinéraire balisé vous guidant à travers les rues afin de ne pas manquer les points d’intérêts. Je vous avoue que je ne l’ai pas du tout suivi, j’ai préféré me perdre à travers les ruelles pavées et tout voir par moi-même. Après tout, il y a le temps, c’est ça l’Espagne !

Avant d’entamer la balade, l’idéal est de prendre des churros, ou des porras (gros gros churros), ou même les deux, avec un petit gobelet de chocolat pour bien commencer la journée. Vous pourrez trouver un camion à churros sur une petite place qui mène à la Carrer del Campanar.

Parmi les endroits qui m’ont marqué, la Carrer de Puchalt. Les marches des escaliers ont été peintes aux couleurs du drapeau espagnol, c’est superbe !

Carrer de Puchalt

Il y a aussi la Carrer del Campanar, avec ses façades colorées et ses balcons fleuris. Vous pourrez même y trouver un modèle réduit de la rue tellement elle est originale !

Carrer del Campanar
Carrer del Campanar
Carrer del Campanar

Passez devant le Lapsus Bistro, dont la façade a été peinte avec deux nuances de bleu, et où des portraits en noir et blanc ont été accrochés de façon à représenter un arbre généalogique.

Lapsus Bistro

Tout au long de votre promenade, vous pourrez découvrir des peintures murales et des mosaïques. De véritables œuvres d’art.

J’ai vu tellement de belles choses que je ne pourrai vous parler de tout. Mais mon conseil, gardez l’œil bien ouvert !

6/ FAIRE LE MARCHE EL RASTRO LE SAMEDI (EN MANGEANT DES CHURROS)

Samedi matin, direction le Marché El Rastro où vous trouverez des vêtements, chaussures, accessoires, maillots de bain, objets de décoration et j’en passe.

Avant de déambuler à travers les étals, prenez-vous un petit-déjeuner au camion à churros. Il y à la queue, mais c’est tellement agréable de marcher en dévorant ces petites douceurs.

Certains stands sont artisanaux, vous pourrez trouver des objets/accessoires originaux, à vous de tenter le coup et de négocier !

En revanche, prudence sur les stands de vêtements, la qualité peut être vraiment limite. RIP mon maillot de bain qui a fait une seule baignade avant qu’une tonne de sable se coince à l’intérieur.

Le marché, on y va surtout pour se balader en début de journée, manger des churros, et entrer au cœur de l’animation.

7/ ALLER VOIR LES SALINES ET LEURS FLAMANTS ROSES

Quoi ? Des flamants roses à Calpe ? J’ai eu la même réaction quand je les ai vu. Bien qu’ils soient plus blancs que roses, ils n’en restent pas moins des flamants roses, se baladant de façon très rigolote (comme s’ils avaient des patins aux pieds) dans le lac.

Salines de Calpe

Le Parc National de Las Salinas est une réserve naturelle protégée où l’ont peut apercevoir environ 173 espèces d’oiseaux (dont les fameux flamants roses). Le paradis pour les ornithologues en herbe.

Salines de Calpe

Cette grande lagune salée a une superficie de 41 hectares, où sont installés divers pontons et points de vue, afin de pouvoir observer au plus près la faune, tout en la respectant. 

Salines de Calpe

Alors, pensez à vous armer d’une petite paire de jumelles !

Salines de Calpe

8/ MANGER DES PLATS TYPIQUES ESPAGNOLS

Aller en Espagne et ne pas goûter à leur délicieuse cuisine, really ? Pendant ce séjour, au diable le #healthy ! On ouvre grand les bras aux paëllas, aux empanadas, aux platos combinados, aux churros et j’en passe.

D’origine espagnole, j’ai toujours eu goût à leur gastronomie, alors quel plaisir pour moi de retomber en enfance en redécouvrant toutes ces saveurs…

Solomillo
Sole meunière
Paëlla mixta

Je vous prépare un article sur mes bonnes adresses où manger à Calpe, et quelques recettes pour vous régaler. Alors restez connectés !

9/ OBSERVER LA VUE SUR LA VILLE ET LA MER DEPUIS LA CORNICHE

Des points de vue, ce n’est pas ce qu’il manque à Calpe. Depuis la corniche, vous pourrez observer la plage, la mer, l’océan… une belle et longue balade vous attend.

Pensez à faire un stop dans les vestiges de l’ancienne boîte de nuit, c’est plutôt original (à éviter le soir).

10/ MONTER DANS LES HAUTEURS POUR ADMIRER LES VILLAS

C’est quelque chose que j’ai regretté de ne pas avoir fait. Louez une voiture ou un scooter, et montez dans les hauteurs pour découvrir les magnifiques villas, toutes plus luxueuses les unes que les autres.

En réconfort, on peut toujours les voir en photo dans les vitrines des très nombreuses agences immobilières de la ville !


Et voilà ma liste des 10 choses à faire à Calpe ! J’espère que celle-ci va vous inspirer, vous donner envie de découvrir cette destination, et vous guider pour votre futur séjour !

N’hésitez surtout pas à me poser vos questions dans les commentaires, je serai ravie d’y répondre !

A très vite pour un nouvel article !

4 JOURS À ATHÈNES - OCTOBRE 2017

Hey guys ! Il y a plus d’un an je suis partie à Athènes pendant 4 jours pour mon travail (de l’époque). Je n’avais pas voulu faire d’article à ce sujet car les journées étaient surtout animées par des conférences, workshops, ateliers… rien de bien passionnant pour vous !

Mais finalement en fouillant dans mes photos, je me suis rendue compte que j’avais quand même quelques clichés sympa, surtout qu’on avait eu la chance d’avoir un super soleil !

Alors, avec un peu (beaucoup) de retard, je vous poste ici les photos de mon séjour à Athènes en octobre 2017 !

L’été, vous pouvez partir de Bordeaux en vol direct vers Athenes avec la compagnie aérienne Aegean, pour faire un City break de quelques jours histoire de faire une pause !

La vie n’est pas très chère et remplie de douceur alors n’attendez plus !


Vous connaissez Athènes ? Ou vous prévoyez d’y aller ? Dites le moi en commentaires 🙃

Des bécots !

3 CHOSES A FAIRE ABSOLUMENT EN CRETE

En septembre, avec chéri, nous sommes partis 1 semaine en vacances en Crête. Une semaine, c’est vraiment très court pour découvrir cette magnifique île, c’est pourquoi nous nous sommes concentrés sur la partie ouest. Je vous livre dans cet article les 3 activités à faire absolument quand on part en vacances en Crête, peu importe la durée.

VAMOS A LA PLAYA

Qui dit île et chaleur dit forcément plage. Et en Crête, vous en trouverez de superbes où prendre le soleil, vous baigner, et faire du snorkelling. Toutes les plages sont différentes, certaines sont faites de sable, d’autres de galets, ou encore un mélange de sable et de graviers… Mais leur point commun reste leur beauté.

La plage incontournable de l’Est de la Crête est Elafonissi. Elle est célèbre pour son sable rose et son eau turquoise et chaude. Pour de jolies photos instagram, ce sera le lieu idéal ! En revanche, elle est tout autant victime de son succès et il vous faudra bien ouvrir l’œil pour trouver un endroit où poser sa serviette et prendre des photos sans maillots de bains en arrière plan. Le plus, il y a un parking gratuit tout à côté, depuis lequel vous n’aurez qu’à marcher 5 min pour rejoindre cette plage.

IMG_4317IMG_4250IMG_4249

La première plage où nous nous sommes rendus durant nos vacances nous a totalement subjugués. Il s’agit de la plage de Preveli. Elle est plus difficile d’accès, car il faut descendre un nombre infini de marches pour la rejoindre, mais la vue qu’offre le trajet en vaut vraiment la peine. Arrivés en bas, vous trouverez un petit snack et quelques tables pour vous rafraîchir à l’ombre. Vous pourrez vous détendre sur le sable auquel se mêle quelques graviers, ou vous baigner avec votre masque et tuba pour observer les poissons. Attention où vous mettez les pieds car ce sont des rochers dans l’eau, vous pourriez vous couper ou marcher sur un oursin ! Derrière la plage se trouve une forêt de palmiers, où vous pourrez marcher pour découvrir cette magnifique végétation, longeant une grande rivière. Au fur et à mesure de la marche, et avec un peu de bonne volonté, vous trouverez des petits coins tranquilles pour vous baigner, avec des petites cascades. Attention, l’eau est plus que fraîche, mais bon, c’est bon pour la circulation ! Niveau accessibilité, il y a un parking payant (1 ou 2€) en haut de la falaise avant de descendre vers la plage. Il y a aussi des bateaux qui partent de certains villages pour la rejoindre, et inversement.

DSCN2717DSCN2718IMG_3902IMG_3989IMG_3990IMG_3964DSCN2725DSCN2723IMG_3949IMG_3920

Marmara Beach est une petite crique accessible après une randonnée dans les gorges d’Aradena (dont je vous reparlerai plus tard), ou en bateau depuis le village de pêcheurs de Loutro (dont je vous reparlerai aussi plus tard). C’est une petite plage de galet aux eau peu profondes où vous pourrez nager, et observer les petits poissons jusque dans de petites grottes. Elle est peu fréquentée, et heureusement car elle est toute petite, mais elle offre une véritable photo de carte postale. Montez des escaliers pour déjeuner dans le seul restaurant de la plage, qui sert des plats typiques crétois, tout en admirant la vue sur la mer.

La dernière plage que nous ayons vu est celle de notre hôtel, l’Aquila Rithymna Beach. C’est une plage privée de sable blanc, avec une eau turquoise et assez agitée. Nous ne nous y sommes pas baignés car nous pensions le faire durant notre dernier jour, mais finalement il y a eu le début de la tempête et nous n’avons donc pas pu en profiter.

IMG-4395

En Crête, dans les villes et villages, les plages sont envahies de transats, qui plus est payant, c’est pourquoi je vous recommande plutôt de partir à la découverte des plages et des criques sauvages.

6KM A PIEDS CA USE LES SOULIERS

La Crête est une île très montagneuse, ce qui en fait la destination idéale pour faire quelques petites randonnées.

Une semaine c’est assez court, c’est pourquoi nous avons eu l’occasion de ne faire qu’une seule randonnée, et nous avons choisi celle des Gorges d’Aradena. En tant que “pas experts du tout” de la rando, nous avons réservé cette excursion avec Klados Travel. Notre guide était au top et nous avons passé un excellent moment. Les Gorges d’Aradena sont moins connues que Samaria, elles n’ont pas d’aménagements pour les touristes, et restent donc actuellement plus natures, bien que quelques aménagement soient prévus pour l’été prochain. Un bus est venu nous chercher directement à l’hôtel pour nous conduire jusqu’au point de départ. Avis à ceux qui souffrent d’un vertige sévère, le bus va grimper grimper grimper vous laissant une superbe vue sur le vide, mais aussi sur la mer Lybienne. Une fois arrivé au point de départ, c’est parti pour 3h de marches sur une distance de 6km avec quelques dénivelés. J’ai beaucoup lu sur internet qu’Aradena n’était pas forcément adaptée aux personnes non habituées, mais notre groupe était très hétérogène, et nous avons tous fait la marche sans grande difficulté. A partir d’un certain moment, 2 parcours s’offrent à vous, le parcours “facile” avec uniquement des escaliers, ou le parcours “difficile”, avec des échelles, des cordes, des rochers… Nous avons choisi le parcours difficile. Et même si par moment celui-ci m’a offert des petites frayeurs, je ne regrette pas du tout, et même je suis fière de moi d’avoir surmonté ma peur du vide pour jouer les aventurières. J’ai failli y laisser, quelques chevilles au passage, mais c’était cool quand même. Les paysages étaient magnifiques, entre végétations et roches. Au bout de la randonnée, le paradis portait le nom de Marmara Beach (la plage dont je vous ai parlé un peu plus tôt dans l’article). Une petite bière crétoise pour se rafraîchir, une petite baignade, et nous prenons le bateau pour rejoindre le village de Chora Sfakion où nous attend le bus. Cette journée a été ma préférée durant nos vacances.

IMG_4032IMG_4034IMG_4051IMG_4066IMG_4069IMG_4070IMG_4075IMG_4086IMG_4094IMG_4100IMG_4102IMG_4104

IMG_4122IMG_4135IMG_4136IMG_4208

Si vous souhaitez effectuer une randonnée plus longue, vous pouvez faire les Gorges de Samaria, qui demandent 6 à 8h de marche.

Il existe de nombreuses randonnées en Crête, à vous de choisir celle(s) qui vous convient/conviennent le mieux !

AU COEUR DE LA VIE CRETOISE

Vous ne pouvez pas venir en Crête sans déambuler dans les petits villages et ports de pêcheurs qui font tout le charme de l’île. C’est ainsi que vous entrerez au cœur de la vie typique crétoise.

L’un des plus célèbre est le port Vénitien de Chania. Son charme unique vous séduira à tous les coups. Promenez vous le long du port à la découverte des petits stands que tiennent des marchands, buvez un verre dans un bar ou dégustez un plat typique crétois dans l’un des nombreux restaurants. Nous sommes allés à La Canée (Chania du même nom) en fin de journée pour admirer le coucher du soleil (que nous n’avons finalement pas vu) tout en sirotant un délicieux cocktail.

IMG_4346IMG_4345IMG_4343

Mon coup de cœur s’est portée sur le village de pêcheurs de Loutro. Une vraie carte postale ! C’est à la fin de notre randonnée, avant de rejoindre notre bus que nous sommes allés passer un peu plus d’une heure dans le tout petit village de Loutro, caché dans les rochers, et accessible par bateau. Il n’y a pas de plage, seulement un bout de sable noir et de graviers où s’entassent des transats. Mais qu’importe, car ce n’est pas pour cela que l’on se rend à Loutro. On y va plutôt pour s’imprégner de la vie crétoise, boire un café glacé, déguster des spécialités, regarder les pêcheurs cannes à la main, et prendre de joies photos.

IMG_4173

IMG_4172IMG_4169

Encore une fois, nous avons manqué de temps, et la météo des 2 derniers jours ne nous a pas vraiment permis de faire tout ce que l’on voulait. C’est pourquoi nous n’avons pas pu faire beaucoup de villages, pas autant que nous l’aurions souhaité. En revanche, comme nous avions loué une voiture, nous avons pu traverser plusieurs endroits plein de charmes, et nous nous sommes parfois arrêtés pour prendre quelques photos et acheter à des vendeurs sur les bords de route du miel et de l’huile d’olive.

Avant et après notre randonnée, nous avons fait de brefs arrêts à Chora Sfakion. Nous n’avons pas eu le temps de vraiment s’y poser, mais le paysage était tellement joli qu’il valait bien une ou deux photos.

IMG_4021IMG_4023

La Crête m’a parfois fait penser à la Corse, avec ses eaux turquoises et ses routes montagneuses et vallonnées. Nous avons énormément apprécié cette destination, et nous sommes tous les deux d’accord sur le fait que nous y retournerons, et cette fois-ci plus longtemps. Car dans cet article, je sais que je ne parle pas de certains lieux magnifiques, comme la Presqu’Ile de Balos, ou le village de Bali, ou encore les sites architecturaux typiques; mais ces vacances étaient surtout axées sur la détente, nous en avions vraiment besoin. Alors la prochaine fois, nous aborderons la Crête d’une manière très différente !


Et vous ? Etes-vous déjà allé en Crête, qu’avez vous aimé là-bas ? Dites-le moi en commentaires :)

Des bécots !

Retrouvez aussi la vidéo de notre voyage en Crête sur ma chaîne Youtube Sarah Melina, et juste ici :

HOTEL AQUILA RITHYMNA BEACH 5* - CRETE

Pour nos vacances d’été que nous voulions à 95% détente, nous avons choisi l’hôtel Aquila Rithymna Beach 5* en Crète, et nous l’avons tout bonnement adoré !

Cet hôtel situé en bord de mer dans la station balnéaire de Rethymnon, est divisé en 2 parties: 4 et 5*. Il possède 561 chambres réparties dans un bâtiment principal de 4 étages et plusieurs “unités” dans le jardin.

IMG-4423IMG-4419

Nous avions une chambre vue jardin et partielle mer dans la partie 5*. La chambre était spacieuse, avec un balcon de taille suffisante, et une salle de bain avec une assez grande douche.

IMG-3884

J’y ai passé des nuits plus que reposantes, grâce au matelas très confortable et au calme qui règne une fois le soleil couché. L’insonorisation est bonne, nous n’avons pas entendu les voisins, contrairement à d’autres hôtels où j’ai séjourné.

IMG-3996IMG-3998

Nous avions aussi un coffre fort et un mini-bar auquel nous avions accès gratuitement pour certains produits grâce à la formule tout inclus.

Et justement, la formule tout inclus. A 210€ par personne, c’est vrai que c’est un budget. Mais nous ne l’avons pas du tout regretté ! Les repas sont servis sous forme de buffet à volonté dans le restaurant principal de l’hôtel, et nous pouvions dîner gratuitement 2 fois dans la semaine dans les restaurants à la carte (il y en a 2), à l’occasion de soirées à thèmes organisées tous les soirs.

IMG-4418

Les buffets sont variés, riches, et bons. Mention spéciale pour le petit déjeuner qui sert du sale, du sucre, du jus d’orange fraîchement pressé, des fruits etc.

En revanche, j’ai trouvé que c’était souvent trop gras. Peu de légumes servis sans fromage ou sauce. Même le riz blanc et les pâtes tout simples étaient plein d’huile. C’est un peu dommage. Et je pense qu’un vegan n’y trouverai en aucun cas son bonheur. Après, je crois que c’est la façon de consommer des crétois, et les v est fiers a volontés sont internationaux et donc adaptés à toutes les nationalités.

Pour les restaurants à la carte, il faut réserver un peu à l’avance, 24h en moyenne. Nous avions choisi la soirée Grecque et la soirée Crétoise, puis nous avons été gentiment invités à découvrir la soirée Asiatique sans supplément (les avantages du métier).

La soirée Grecque était superbe, nous avions très bien mangé, nous avons pu assister à un concert et un spectacle de danse, tout dans la culture grecque.

IMG-4412

En revanche, quelques regrets sur la soirée Crétoise. Moins de spécialités culinaires, et comme il a plu, nous nous sommes tous retrouvés à l’intérieur de restaurant, groupe musical et danseurs inclus, ce qui était moins amusant, mais bien quand même.

IMG-4413

La soirée asiatique, ça a été. Vous vous imaginez bien que manger asiatique en Crète ce n’est pas la spécialité. Mais c’était quand même bon.

Question animations, il y en a tous les jours et pour tous les goûts ! Tir à l’arc, aqua yoga, cours de cuisine crétoise, initiation à la langue grecque, pilâtes, gym, zumba et j’en passe. De quoi bien occuper ses journées !

Dans l’hôtel, il y a un bureau d’excursion pour pouvoir partir en visite, même si je vous recommande plutôt de passer par un organisme extérieur, comme par exemple Klados Travel.

Et pour ceux qui, comme nous, sont plutôt à la recherche de chill extrême, 2 piscines extérieures, 1 piscine intérieur, un spa et la plage en accès direct sont à votre disposition, tout en ayant à chaque fois la possibilité de déguster un verre en prenant le soleil.

IMG-4425

En formule tout inclus par ailleurs, vous avez les boissons aux bars à volonté, selon une belle sélection indiquée sur les cartes.

La plage privée de l’hôtel est tout simplement magnifique. Nous ne nous sommes pas baignés car elle était souvent agitées et nous nous y rendions surtout en fin de journée pour boire l’apéro au bar. Cela ne nous a pas empêché de regarder la mer, et de se détendre au doux bruit des vague et de la musique.

IMG-4395IMG-4393

Nous avons passé toute une après midi à la grande piscine tropicale d’eau de mer, à siroter des cocktails et nous baigner. A cette saison (fin septembre), il y a moins de monde alors il n’a pas été difficile de trouver un transat.

Si vous souhaitez louer une voiture, contrairement aux excursions, je vous conseille vraiment de passer par l’agence qui est dans l’hôtel. Le prix peut être négocié, et vous pourrez avoir confiance. Nous, nous sommes passés par un loueur extérieur qui a essayé de nous effrayer le plus possible pour nous vendre des assurances dont nous avions pas besoin, et quand on a rendu la voiture il nous a demandé un pot de vin, sinon il nous faisait payer une pénalité pour une raison bidon. Une jolie arnaque… qui plus est pour 2 jours d’utilisation contre 5 jours de location. Mais c’est comme ça, on ne se fera plus avoir.

Pour terminer, tout le personnel de l’hôtel est tout simplement adorable, souriant, gentil, blagueur et j’en passe. Ils se plient en 4 pour vous faire plaisir, et essayent de vous parler français. Je vous encourage quand même à communiquer en anglais, chacun doit faire des efforts de son côté, et dire quelques mots en grecques, cela leur plaira beaucoup. Vous pouvez aussi laisser un petit pourboire de temps à autres, n’oubliez pas que le salaire moyen en Crète est moins élevé que chez nous, et cela leur fera très plaisir.

Je ne peux que recommander cet hôtel, nous l’avons beaucoup apprécié et si nous sommes amenés à revenir en Crète, ce qui pourrait fortement arriver un jour, nous n’hésiterions pas à revenir au Rithymna Beach !

Et vous ? Vous connaissez cet hôtel ? Ou la chaîne Aquila auquel il appartient ? Cet article vous donne envie de vous y rendre ? Dites le moi en commentaire !

Des bécots !

4 JOURS EN LETTONIE AVEC AIR BALTIC ET BALTIC TRAVEL GROUP

Du 07 au 10/06/2018, j’ai été invitée (avec 7 autres agents de voyages) par la compagnie aérienne Air Baltic, et par l’agence réceptive Baltic Travel Group, à découvrir la Lettonie, et principalement Riga, sa capitale, à l’occasion de l’ouverture de la ligne directe Bordeaux/Riga. Retour sur ces 4 jours à la découverte d’une destination peu commune.

C’était la première fois que je visitais un pays de l’Est (excepté la Pologne lors d’un voyage scolaire il y a 7 ans, je n’ai pas beaucoup de souvenirs) et jusqu’ici cela ne m’avait jamais vraiment attirée. A tord ! La Lettonie m’a très agréablement surprise, et j’y retournerai avec grand plaisir.

Ma toute première impression: “Ouah qu’est ce que c’est vert !” Voilà ce que je me suis dis alors que je regardais par mon hublot lorsque nous commencions l’atterrissage. Des arbres à perte de vue, traversés par un grand fleuve, le Daugava.

35477411_10216852563171257_3651934284320604160_n

De manière générale, j’ai trouvé qu’il s’agissait d’un pays très propre. Vous trouverez des poubelles et des cendriers un peu partout dans les rues, et très peu de déchets par terre. Durant notre balade dans la vieille ville, nous avons même vu une habitante (et pas du tout une employée), ramasser les détritus sur le sol. Nous aurions beaucoup à apprendre de la part de ce pays en terme de préservation de l’environnement .

Lors de mon voyage, le soleil se levait à 04h30 et se couchait à 22h30. En juillet et août, les journées sont encore plus longues, puisque le soleil se lève à 02h30 et se couche à 00h environ. C’est assez impressionnant quand on a pas l’habitude et que son corps se réveille avec le jour.

RIGA

Notre vol est arrivé à Riga à 22h30 et nous avons directement été conduites à notre hôtel, le Wellton Centrum 4*, situé dans la vieille ville. Je recommande sans hésiter cet hôtel. Il est idéalement situé, à proximité de nombreux bars, restaurants, boutiques, et il y a même un centre commercial juste en face.

IMG_1434IMG_1435IMG_1436

Le design est très joli, ambiance chic, moderne et un peu “indus” dans certaines chambres. La literie est excellente, j’y ai dormi comme un bébé, et pourtant j’ai du mal à m’endormir le soir d’habitude (bon ok, j’étais aussi très fatiguée). Mon conseil: demander une chambre orientée vers la place où il y a le restaurant, pour pouvoir bénéficier de beaucoup de luminosité. Le revers de la médaille: les fêtards le week-end qui à 04h du matin font un peu de bruit.

IMG_1576

Mention bof pour le petit-déjeuner en revanche. Les fruits n’étaient pas mûrs, pas grand chose “d’healthy” si ce n’est du porridge sans goût et à la consistance vraiment douteuse, de l’omelette plus que compacte… Le pain était bon, et je n’ai pas goûté les pancakes mais selon mes collègues ils étaient pas mal. Je ne mets pas ça sur le compte de l’hôtel car en Lettonie la gastronomie n’est pas leur grande force.

Le spa est petit, mais très bien, avec sauna, hammam, piscine, jacuzzi et massages sur réservation. J’ai pu en profiter lors de mon dernier soir, un bonheur.

Anecdote: à notre arrivée, nous avons appris qu’il n’y avait pas d’eau chaude, cela a été comme ça pendant 24h. J’ai appris un peu plus tard qu’il s’agissait d’une coupure générale dans la ville. Et chez eux l’eau n’est pas froide, mais plutôt glaciale. Ca réveille !

La vieille ville de Riga est absolument adorable. L’architecture est très variée, colorée, pleine de charme. On reconnaît plutôt bien l’influence Allemande et Russe dans les bâtiments. Les rues sont à 90% pavées, alors attention avec les talons les filles !

PPUF3456IMG_1641IMG_1622IMG_1514IMG_1510IMG_1456IMG_1446IMG_1440IMG_1512IMG_1473IMG_1465

Elle peut se visiter entièrement à pieds, et c’est ce que je conseille vraiment. Vous pourrez de cette manière découvrir des petites rues adorables, très photogéniques. Peu de voiture circulent, ce qui la rend paisible. Personne ne crie, personne ne klaxonne, et on s’imagine vite y prendre un café en terrasse un matin dans le plus grand des calmes. Ici, vous vous sentirez sereins, loin de l’agitation, à explorer les rues.

YETC7943IMG_1527IMG_1525IMG_1521IMG_1501IMG_1487IMG_1485GECY6814

Les taxis ne sont pas excessivement chers, et le réseau de transports en commun est très bon (tram, bus…). Cela vous permettra de sortir de la vieille ville pour découvrir d’autres lieux, notamment le marché centrale, qui est gigantesque et propose des produits frais, poisson, fruits, légumes, fromages etc. Attention, si vous avez envie d’acheter quelque chose, faites un petit tour avant, vous verrez que les prix peuvent passer du simple au double selon les étals !

KAII4912IMG_1543IMG_1540GBKP8686FNMM4189EYZY9306CAXT7160

Si vous aimez l’architecture, je vous invite à vous balader dans le Quartier Art Nouveau, qui est simplement magnifique. Là bas aussi, vous trouverez des cafés, restaurants et boutiques pleins de charmes, sans parler des immeubles. Profitez en pour visiter le Musée d’Art Nouveau. Il s’agit de l’ancien appartement d’un architecte Letton, Konstantins Peksens, où il vivait avec son épouse. En plus des différentes pièces de vie qui le composent, vous pourrez découvrir des plans architecturaux du bâtiment, de la ville, mais aussi des tenues d’époque, et vous pourrez même vous déguiser le temps d’une photo !

WTQO0137IMG_1566IMG_1563IMG_1544IMG_1547IMG_1549IMG_1551IMG_1553IMG_1554IMG_1556

Avec mes collègues de voyage, nous avons découvert une très chouette adresse pour sortir le soir, il s’agit du Café Rock, dans la vieille ville, à seulement 2 minutes à pieds de l’hôtel Wellton. C’est un bar/boîte de nuit/billard/baby foot/karaoké, oui, c’est gigantesque. Il n’est pas difficile de trouver une table un soir en semaine, car les Lettons sortent surtout les vendredi et samedi soir. Petite astuce pour y aller le week-end et trouver une table, commencez dés 21h ou 22h, car les Lettons commencent à sortir vers 23h-00h. Les boissons sont subtilement au même tarif qu’en France, donc pas de dépaysement de ce côté-ci. Juste à savoir, les mojitos sont très noyés, quelque soit le bar où vous le commanderez. La boîte de nuit est gratuite, seul le vestiaire est à payer, mais si vous logez au Wellton, pas besoin d’affaires en dehors d’un peu d’argent ! Dans la boîte, dans un premier temps, il y a eu un DJ qui passait les hits à la mode, rap US, raggaeton etc. Puis, au cours de la nuit, le DJ a laissé place à un groupe de rock, et nous avons eu le droit à un vrai concert, à danser et chanter sur les morceaux de rocks les plus célèbres et les plus appréciés. A 2h du matin, quand nous sommes partis, (oui bah on avait crapahuté toute la journée et on se levait tôt le lendemain) c’est là seulement que les vrais Lettons sont arrivés.

BNKH3216PPGU7278

L’alcool local de la Lettonie est le Balsam Noir de Riga, une liqueur forte à base d’herbes. Cette boisson existe dans plusieurs parfums, et à plusieurs degrés. J’avoue que pur, c’était un peu difficile. On nous a conseillé de le mélanger avec du jus de cassis ou de la bière. Je n’ai pas goûté la version bière, mais avec le cassis ça passe tout seul ! Alors n’hésitez pas à vous arrêter dans un bar pour y goûter.

IMG_1627

Pour dîner, il y a un très bon restaurant, le 3 Pavari Tam Labam Bus Augt. Tout y est juste délicieux, une vraie bonne surprise. Ils proposent même pour les groupes des ateliers culinaires, ce que nous avons pu faire.

IMG_1745PJND3565

JURMALA

Jurmala est une station balnéaire située à 25 km de Riga. Les routes sont très praticables, et vous avez des bus et des bateaux qui peuvent aussi vous y emmener. C’est le lieu de villégiature des Lettons pour le week-end, comme les bordelais sur le bassin.

En vous baladant à Jurmala, vous pourrez admirer les magnifiques villas qui se suivent, toutes aussi impressionnantes les unes que les autres. Les couleurs des peintures sont superbes, les jardins sont bien entretenus, pas une branche qui dépasse… On se croirait vraiment dans un quartier chic des USA (coucou Wisteria Lane). Par ci par là vous pourrez tomber sur une vieille bicoque en décomposition à vendre, à mon avis elles ne restent pas très longtemps dans cet état.

IMG_1593IMG_1592IMG_1589

Le week-end, tout le monde déambule dans la grande allée où se trouvent bars, restaurants, marché, et boutiques, dans une ambiance joyeuse et animée.

Longer la longue et belle plage de sable clair a été un réel plaisir, avec la mer baltique à perte de vue. Le vent en revanche était très frais, tout comme l’eau, de quoi préférer se balader plutôt que se baigner. Nous avons tout de même aperçu des lettons s’amuser dans l’eau et faire bronzette en maillot de bain sur le sable, ils sont bien plus habitués que nous au froid ! Et avis aux personnes qui n’aiment pas trop les oiseaux, il y en a énormément sur cette plage.

IMG_1586IMG_1584

Nous sommes allés visiter le plus grand hôtel de la station, le Jurmala Hotel & Spa. Ses chambres sont modernes et spacieuses, et plus vous dormez en hauteur plus vous pourrez admirer la vue sur la vallée, le fleuve et la mer (et aussi sur les terrasses, balcons et jardins gigantesques des villas). L’immeuble garde quand même encore des traces des années 60, surtout dans les couloirs. Si vous montez jusqu’au dernier étage, vous pourrez siroter un verre en admirant la vue. Un pur moment de plaisir. Au passage, le Spritz est très bon, pas très amer contrairement à ceux que j’ai goûté jusqu’ici.

IMG_1601IMG_1604

SIGULDA

Sigulda est souvent appelée “la petite Suisse” en raison de sa nature verte et préservée, et de ses collines et vallées, d’où l’on peut voir dépasser le Château Médiéval Turaida.

IMG_1647IMG_1675IMG_1668IMG_1684IMG_1683

Une activité vraiment sympa à faire, traverser la vallée de Gauja en téléphérique, pour en avoir plein la vue. Autre façon plus sensationnelle pour traverser la vallée: être directement accroché par le câble du téléphérique et être suspendu dans le vide, sympa !8 ours bruns vivent en Lettonie, dont un qui mène une double vie et jongle avec l’Estonie selon ses humeurs. Restez attentif, une petite surprise peut vous attendre si vous regardez bien en bas ;)  Vous pourrez soit descendre du téléphérique de l’autre côté de la traversée pour vous balader à travers la nature environnante et verdoyante, soit revenir au point de départ toujours avec le téléphérique et reprendre la route vers le Château Turaida.

IMG_1661IMG_1658IMG_1656IMG_1655LKQJ5060IRHA3709

Aujourd’hui, le Château Turaida héberge un musée historique et ethnographique. Se rendre sur le site c’est revenir à l’époque médiévale avec ses tours et constructions en briques rouges. Entrez dans la tour où il est indiqué “Shop” et montez les nombreuses marches jusqu’au sommet pour avoir une vue imprenable sur le site et sur la vallée. Vous aurez peut être un peu mal aux jambes, mais il serai dommage de rater ça. Attention cependant aux personnes qui ne sont pas à l’aise avec “l’enfermement”, les couloirs des escaliers sont assez étroits, parfois sombres.

IMG_1711

Si vous voulez découvrir la vie rurale en Lettonie du XVIe au XIXe siècle, vous devez vraiment visiter le Musée Ethnographique en plein air. Situé près du Lac Jugla, et entouré par les forêts de pins à l’odeur délicieuse, il s’agit de l’un des plus anciens musées de Riga, créé en 1924. Vous pourrez y voir une centaines de maisons en bois dans lesquelles vous pourrez rentrer pour découvrir l’ameublement, des fermes, des moulins, des églises etc. Il s’agit d’un véritable village reconstitué dont tout a été ramené de diverses régions du pays. Prévoyez une bonne demi-journée pour visiter.

IMG_1743IMG_1736IMG_1734



INFOS PRATIQUES

La Lettonie est vraiment un beau pays, qui mérite d’être découvert, seul en court séjour ou en combiné avec les 2 autres pays Baltes, l’Estonie (Talinn) et la Lituanie (Vilnius).

Riga est une destination idéale pour ceux qui veulent faire la fête, mais aussi pour les personnes intéressées par l’architecture, l’histoire et la culture.

Air Baltic a programmé 2 vols par semaine depuis Bordeaux (de début juin à fin septembre) :

Jeudi

Départ de Bordeaux à 18h10- arrivée à Riga à 22h30

Départ de Riga à 15h – arrivée à Bordeaux à 17h30

Dimanche

Départ de Bordeaux à 11h- arrivée à Riga à 15h20

Départ de Riga à 7h50 – arrivée à Bordeaux à 10h20

Tarif à partir de 89€ aller simple.

Si vous souhaitez de l’aide pour organiser votre séjour ou périple, n’hésitez pas à vous rendre dans une agence de voyage. Et pour ceux qui habitent dans les environs de Cestas, et dans la CUB, rendez-vous dans l’agence où je travaille ;)

J’espère que mon article vous a donné à votre tour envie de découvrir la Lettonie ! J’attends vos impressions en commentaires :)

Des bécots !

Retrouvez aussi la vidéo de mon voyage en Lettonie sur ma chaîne Youtube Sarah Melina, juste ici:

1 NUIT DANS UNE YOURTE DANS LA GIRONDE

Pour l’anniversaire de Jérémy, nous sommes allé passer une nuit en Yourte Mongole au Domaine Ecotelia. Retour sur ce séjour nature et original.

Créé il y a 4 ans et situé à Le Nizan, en plein cœur de la forêt Bazadaise et à environ 60km de Bordeaux, le Domaine Ecôtelia est un “Camping” axé sur la nature et l’écologie.

Entouré d’une forêt et d’une prairie, cet espace est une invitation au voyage à travers ses hébergements insolites venant des 4 continents. Vous aurez la possibilité de dormir dans 12 habitats différents (avec un total de 22): Tente Caïdale (Maroc), Yourte (Mongolie), Oenolodge (France), Roulotte Viticole (France), Palombière (France), Château dans les arbres (France), Pod (Royaume Uni), Roulotte Tzigane (Europe nomade), Cabane de Trappeur (Canada), Cabane de Trappeur avec Jacuzzi (Canada), Tente Safari (Océanie), Temple Perché avec Spa (Est et Sud-Est de l’Asie).

La démarche du domaine Ecôtelia est écologique, le but étant de sensibiliser ses visiteurs à la protection de l’environnement à travers plusieurs aspects: préservation de l’espace naturel, baignade naturelle, produits locaux et/ou bio, tri, recyclage et compostage des déchets, assainissement par filtres plantés, économies d’eau, d’énergies et énergies renouvelables, sensibilisation aux bonnes pratiques en matière de développement durable.

J’ai vraiment été charmée par le concept, par le cadre et par la Yourte, et c’est pour cette raison que j’ai choisi cet endroit comme surprise d’anniversaire pour mon chéri.

Pour nous y rendre depuis la ville de Cestas (près de Bordeaux), nous avons traversé des villages, des forêts, nous sommes passés par des routes sinueuses, les paysages étaient vraiment très jolis, qui plus est sous le soleil et le ciel bleu. Le Domaine n’est pas très difficile à trouver avec un GPS et en suivant les panneaux.

Une fois arrivés, vous réalisez vraiment que vous êtes en pleine nature ! (et je ne parle pas du réseau mobile qui capte difficilement). Nous avons été accueillis par une charmante jeune fille qui nous a fait faire le tour du propriétaire avant de nous amener à notre logement pour la nuit: la Yourte Mongole.

Par chance, (et aussi parce que j’en avais fait la demande par mail), nous avons eu la Yourte la plus au fond du terrain. Car ce qui est un peu dommage, c’est que malgré les plantes hautes autour de chaque habitat, il y a quand même un vis à vis. Et même si je suis quelqu’un de sociable, je n’ai pas envie qu’on me voit bronzer à moitié nue sur mon transat, ou en train de profiter de mon jacuzzi (nous n’avions pas réservé d’hébergement avec jacuzzi mais je compatis avec mes voisins qui en avaient un).

Bien qu’elle mériterai un petit coup de karcher sur la partie extérieure qui n’est plus aussi blanche, notre Yourte était absolument adorable. Déjà de l’extérieur c’était très mignon, mais une fois dedans nous étions complètement sous le charme, avec l’impression d’être en Mongolie sans même n’y avoir jamais mis les pieds. Ces tons orangés chaud et se mobilier en bois peint avec des jolis motifs, superbe ! En plus de cela, les matériaux ayant servis à monter la Yourte ont été importés directement de Mongolie, l’odeur de chèvre avec (mais on l’oublie vite honnêtement).

Bon à savoir: il n’y a ni toilettes, ni douche, ni lavabo dans la Yourte, mais vous avec tout cela dans les sanitaires communs. Par contre vous avez des prises électriques !

Nous nous sommes installés à la table devant notre abris pour la nuit, et nous avons bien évidemment pris l’apéro. Nous n’avons même pas eu envie de mettre de la musique, nous avons simplement profité du son calme de la nature.

Nous sommes ensuite parti faire une petite marche dans la forêt, très rapide, puis nous nous sommes baladés dans le domaine, à la découverte des autres hébergements. Il y à même un trampoline pour les enfants (et pour moi, grande enfant).

Nous nous sommes installé quelques instants à la terrasse du bar, et j’ai dégusté un bon smoothie. Dommage ce n’était pas du fait maison, et c’était quand même assez cher MAIS il était bio et local.

Plutôt que de faire de la route pour aller dîner au restaurant, j’avais réservé une seconde surprise à Jérémy (il en a de la chance !). J’ai privatisé le Kota Grill présent dans le domaine.

Un Kota Grill est une hutte en bois originaire de Finlande, avec à l’intérieur une table ronde et au centre un grill. Il est destiné à passer un moment convivial autour du feu, entre amis en amoureux ou en famille. Celui d’Ecotelia a une capacité de 10 à 12 personnes (plutôt 8 à 10 selon moi) et il est possible de le privatiser durant 24h au tarif de 50€. Tout l’équipement est fourni, et il vous est demandé en revanche de ramener vous même la nourriture.

C’est un vrai nid d’amour pour une soirée romantique parfaite ! Nous avons énormément apprécié ce moment à 2. Nous avons d’abord pris l’apéro sur la terrasse, puis une fois le soleil couché nous avons allumé le grill pour préparer le magret de canard (miam !). Comme c’était une journée chaude et ensoleillée, il a fait encore lourd jusqu’à environ 22h, ce qui fait que nous avons poussé au plus tard possible le dîner pour éviter d’avoir l’impression d’être dans un hammam. Une fois les températures retombées, en revanche, être l’un contre l’autre près du feu avec un bon repas, le bonheur ! Seul bémol une nouvelle fois, le vis à vis. Tout le monde pouvait nous voir prendre l’apéro et écouter nos conversations, je sais je suis parano.

Nous sommes ensuite rentré en silence (et peut être un peu en titubant), dans notre yourte pour y passer une douce nuit. Le matelas était très confortable, et avec nos 2 couettes et demi, nous n’avons pas eu froid ! Pour les plus frileux, il y à un poêle à gaz à disposition. Et si comme moi vous avez tendance à vous réveiller en plein milieu de la nuit, vous pourrez entendre les petites bêtes courir sur votre abris ou autour.

Le lendemain matin, nous nous sommes réveillés avec la lumière naturelle vers un peu avant 09h. Le soleil était déjà au rendez-vous, de quoi bien commencer la journée. Nous avons filé sous la douche avant de revenir à la Yourte où le petit-déjeuner nous avait été livré pour 09h30. Si comme moi les douches communes ne vous plaisent pas trop, sachez que celles-ci sont très propres et spacieuses !

Nous nous sommes attablés au soleil et nous avons ouvert notre panier pique nique pour découvrir ce que nous allions manger. De délicieux produits locaux et/ou bio: pain, beurre, confitures, viennoiseries et boisson chaude selon ce que nous avions demandé à notre arrivée la veille. Au départ j’étais un peu déçue du petit-déjeuner, car je le comparais à celui auquel nous avions eu droit dans un autre hébergement insolite l’an dernier. Et puis finalement c’était bien assez, et totalement dans le concept: éviter le gaspillage.

Comme nous avions des choses à faire ce dimanche-ci, nous sommes partis vers 10 ou 11h, retour à la maison.

Pour ceux qui ne sont pas pressés en revanche, dans les alentours (jusqu’à 30km à la ronde) vous avez beaucoup de choses à faire: visites, dégustations de vins, promenades, canoë kayak, accrobranche, bowling etc.

Je n’ai pas vraiment de conclusion à donner, si ce n’est que nous avons passé un très bon séjour, et que nous recommandons vraiment l’endroit. Le concept est original, sympathique, et le cadre est très relaxant. J’ai trouvé les tarifs très abordables et l’accueil chaleureux.

Déformation professionnelle, j’y apportera quelques “améliorations”, mais avoir déjà eu l’idée de monter un tel endroit, c’est super.

Conseil: prévoyez de l’anti-moustique !

N’hésitez pas à me donner votre avis sur le lieu si vous le connaissez, ou à me dire si vous aimeriez y aller en commentaires.

Des bécots !

CORSE: RANDONNEE DANS LA FORET D'AITONE

On ne va pas en Corse seulement pour ses eaux turquoises, ses magnifiques plages de sable fin, sa gastronomie typique ou encore Calvi on The Rock. Non, on y va aussi pour la nature, les cochons, les cascades… en rando !

Durant mon road trip de 10 jours en août 2017, ma copine Julie et moi même avons dormi à Evisa, près d’Ota Porto. Nous avons choisi le camping l’Acciola pour une raison particulière, sa proximité avec le chemin de randonnée dans la forêt d’Aïtone avec au bout une piscine d’eau naturelle.

Pour démarrer la randonnée, rendez-vous dans le bourg du village d’Evisa, face au Bar de la Poste. Vous y verrez un panneau portant le nom “Chemin des Châtaigniers”, c’est parti.

IMG_5955

Petit conseil les amis, faites ça le matin, avant que les 40 degrés caniculaires vous fasse attraper une insolation.

Autre chose et promis ensuite on entre dans le vif du sujet: tout au long de votre balade, vous croiserez des panneaux explicatifs, lisez-les !

IMG_5865

Bon cette fois c’est bon, je vous raconte. Première chose que vous verrez, des cochons ! Ce n’est pas comme si vous n’en verrez nul part ailleurs sur cette île mais bon, certains sont tellement mignons ! Dans leur enclos, ils profitent du soleil.

Puis vous vous engouffrerez dans la forêt, à l’abris du soleil, à la fraîche, et motivés comme jamais. En tout cas, nous on l’était ! Comment ne pas être de bonne humeur durant vos vacances en Corse ?

Suivez simplement le chemin, tranquillement, prenez le temps de vous arrêter pour admirer le paysage, cela vaut vraiment le détour.

Anecdote: alors que l’on se promenait tranquillement, seules, on entend des bruits de pas d’animal. On se tourne vers le bruit et là, grosse frayeur. On voit la queue de ce qui semblerai être un puma ! Plus tard, je raconterai cette histoire à ma famille qui vit en Corse depuis environ 30 ans, et ça les fera bien rire, me répétant qu’il s’agissait sûrement d’un chat sauvage. Je reste persuadée que ça n’en était pas un.

IMG_5871IMG_5878IMG_5881IMG_5883IMG_5884IMG_5889IMG_5890IMG_5892IMG_5895IMG_5896IMG_5901IMG_5918IMG_5909IMG_5870IMG_5866

Au bout d’un moment, il n’y aura plus de chemin. Vous devrez descendre les rochers, sans vous cassez la figure de préférence. Cela sera un peu plus difficile d’accès, c’est vrai, mais largement faisable. Surtout qu’au bout, vous mériterez bien une baignade fraîche, voir très fraîche, dans la piscine naturelle.

IMG_5924IMG_5925IMG_5928IMG_5925IMG_5924IMG_5997

Nous nous sommes posées sur les rochers pour faire bronzette avant de reprendre le chemin en sens inverse, qui bien évidemment fut plus rapide à faire qu’à l’aller. Nous avons rejoint le bourg d’Evisa, et pour nous récompenser des ces 2h30 de marche, nous avons mangé une pizza.

IMG_5966

Le bourg d’Evisa est vraiment très joli, je vous conseille de rester y boire un verre ou de manger un morceau avant de reprendre la route !

IMG_5960

Sinon maintenant que je vous ai bien donné envie de partir en vacances en Corse, je retourne travailler en attendant la prochaine escapade.

Des bécots !

Et si vous voulez voir notre randonnée en video, rendez-vous sur ma chaîne Youtube Sarah Melina et juste ici :

Durant mon road trip en Corse avec mon amie Julie en août 2017, nous avons pu découvrir le village de pêcheurs de Girolata, la Réserve Naturelle de Scandola, Capo Rosso et les Calanches de Piana.

Nous avions réservés l’excursion “L’inoubliable” d’une durée de 3h30 avec Corse Emotion à départ de la marina de Porto. Etant donné que nous étions en haute saison, nous avions payé 60€ chacune.

Au départ, en voyant le bateau qui allait nous transporter pendant ces 3h30, j’ai eu peur de l’inconfort et du mal de fesses que j’aurai à la fin. Finalement, même s’il ne payait pas de mine, cela n’a pas été si inconfortable. Nous n’étions évidemment pas sur du grand luxe, mais cela suffisait largement. Et puis ce qui était agréable, c’est d’être un petit groupe de 12 personnes.

Notre “pilote” et guide était très sympathique, plein d’humour, et très ouvert à la conversation.

Ce qui est dommage, c’est le temps baignade. J’aurai aimé qu’il soit un peu plus long pour pouvoir admirer les poissons, nager, sauter depuis les falaises (j’étais jalouse quand j’ai vu des gens le faire avec leur bateau personnel grrr).

En revanche, la nature est parfois incroyable. Les falaises, les rochers, les grottes, c’est fou de voir ce dont elle est capable. C’était tout bonnement magnifique. La mer à perte de vue, les oiseaux qui virevoltent au dessus de nous, les dauphins qui s’amusent (oui j’en ai vu un et j’étais la petite fille de 24 ans la plus heureuse de la terre !) et j’en passe.

C’était une très belle expérience, je ne regrette absolument pas de l’avoir faite, et je la recommande à tous les voyageurs.

Je vous laisse maintenant avec quelques clichés que j’ai eu l’occasion de prendre durant l’excursion. Le plus difficile a été de choisir lesquels vous montrez !

OTA PORTO

Nous sommes partis en excursion depuis ce lieu même.

DSCN1837

GIROLATA

Anecdote: on compte seulement 17 habitants à l’année dans ce petit village !

IMG_5847DSCN1840DSCN1845DSCN1847DSCN1853

SCANDOLA

Info culture: Scandola a été la première réserve naturelle de France dédiée à la préservation du patrimoine à la fois terrestre et marin.

Vous pourrez y voir 2 rochers qui semblent s’embrasser, la légende raconte que si un couple s’embrasse devant, ils resteront ensemble pour toujours. Owiii c’est beau !

DSCN1962IMG_5823DSCN1862DSCN1964DSCN1936DSCN1949DSCN1925DSCN1964

CAPO ROSSO

Cap de Granit Rose coiffé d’une Tour Genoise et accessible uniquement à pieds.

DSCN1923

CALANCHES DE PIANA

Guy de Maupassant a dit, dans Le Monastère de Corbara :

« À la nuit tombante, j’ai traversé les calanches de Piana. Je m’arrêtai d’abord stupéfait devant ces étonnants rochers de granit rose, hauts de quatre cents mètres, étranges, torturés, courbés, rongés par le temps, sanglants sous les derniers feux du crépuscule et prenant toutes les formes comme un peuple fantastique de contes féeriques, pétrifié par quelque pouvoir surnaturel. J’aperçus alternativement deux moines debout, d’une taille gigantesque ; un évêque assis, crosse en main, mitre en tête ; de prodigieuses figures, un lion accroupi au bord de la route, une femme allaitant son enfant et une tête de diable immense, cornue, grimaçante, gardienne sans doute de cette foule emprisonnée en des corps de pierre. Après le Niolo dont tout le monde, sans doute, n’admirera pas la saisissante et aride solitude, les calanches de Piana sont une des merveilles de la Corse ; on peut dire, je crois, une des merveilles du monde. »

DSCN1884DSCN1886DSCN1913DSCN1995DSCN1988DSCN1938IMG_5831IMG_5843IMG_5834IMG_5833

Vous avez déjà fait cette excursion ? Ou vous aimeriez le faire ? Dites le moi en commentaire :)

Des bécots !

Retrouvez notre balade en bateau dans le vlog n°1 en Corse, sur ma chaîne Youtube Sarah Melina et juste ici :