Allo guys !

C’est l’heure de la food porn avec en invité spécial… la chaîne de restaurants Les 3 Brasseurs !

Après avoir découvert ce restaurant à Montréal, et avoir bavé devant leur carte en France, il était temps d’aller s’y remplir le bidon ! Et tant qu’à faire, autant y aller en famille pour découvrir le plus de plats possibles, n’est-ce pas ?

Info: mon retour d’expérience concerne le restaurant de Poitiers, où je suis allée le soir du 15 août. Mon avis ne concerne que ce restaurant là sur certains points, car les cuisiniers et serveurs ne sont bien évidemment pas les mêmes partout !

L’AMBIANCE DES 3 BRASSEURS

“Ici nous proposons une cuisine authentique dans l’esprit des anciennes brasseries, accompagnée de bières uniques fabriquées sur place. Le tout servi avec le sourire dans une ambiance conviviale.”

Des bières fabriquées sur place: oui ! Dés notre arrivée au restaurant nous avons pu voir les énormes fut qui brassaient la bière maison. Sur la carte on peut voir plusieurs variétés: IPA, blonde, brune, blanche… toutes avec un petit descriptif des saveurs. Mon père et J. , des amateurs de bonnes bières, ont choisi l’IPA et l’ont savouré ! Petit plus: vous pouvez acheter des bouteilles sur place à ramener à la maison. Le prix: environ 10€ le litre.

“Le tout servi avec le sourire dans une ambiance conviviale”: oh que oui ! Tous les serveurs étaient adorables. Ils faisaient preuve d’une grande patience (et parfois il en faut !), étaient très souriants (derrière leurs masques), et faisaient de l’humour ! Tout ce qu’on aime lorsque l’on se rend dans une brasserie. Le petit moins, le fait que nous n’ayons pas le même serveur du début à la fin. En règle générale c’est bien plus simple pour leur organisation, et il n’y a pas de raté. Cependant, je dois admettre que tout était quand même bien ficelé.

“Une cuisine authentique dans l’esprit des anciennes brasseries”: oui et… moui. La carte est très vaste: flammekueche, burgers, viandes, poissons, moules, poutines, salade… On peut vite perdre le fil du concept. Tout de même, les plats ont tous un petit air “nordiste” et typiques d’une brasserie. Le problème, selon moi, quand il y a trop de choix, c’est que la qualité n’est pas toujours au rendez-vous. On ne peut pas avoir que des ingrédients frais, ni maîtriser à la perfection tous les plats. Ce qui est sûr, c’est qu’il y en a pour tous les goûts !

Avant de passer à la cuisine, je voulais vous montrer cette carte des plats très originale. C’est un journal, trop cool non ?

LA CUISINE DES 3 BRASSEURS

Variée, gourmande et généreuse. Voilà la parfaite définition de la cuisine des 3 Brasseurs.

Attention: la carte peut changer d’un restaurant à un autre en fonction des arrivages. Il est donc possible que les plats mentionnés dans cet article ne soient pas disponibles, ou plus de saison lorsque vous vous y rendrez.

Pour commencer… l’entrée des 3 Brasseurs

De la finger food à partager bien sûr ! Notre choix s’est porté sur la “Planche Mixte” – grand format. Idéale pour 4 à 6 personnes. Attention d’ailleurs à ne pas vous gaver dés l’entrée, vu ce qui vous attend par la suite…

Cette planche est composée de: rondelles d’oignon panées à la bière, rondelles d’oignon panées épicées, chorizo doux, roulade pistachée, crackers maison au paprika fumé, pain aillé gratiné au cheddar et à la mozzarella, crème de houmous.

Planche à partager 3 brasseurs
Planche à partager – 3 brasseurs

Dans cette planche, il y a du bon, et du moins bon. Mention spéciale aux rondelles d’oignon panées à la bière, que j’ai simplement adoré ! Les rondelles épicées sont aussi très bonnes, à condition d’aimer la nourriture piquante. J’ai aussi beaucoup apprécié les crackers maison trempés dans le houmous. Le pain aillé n’était pas mauvais non plus, mais on ne sentait presque pas le goût de l’ail, dommage. En revanche j’ai été déçue par la charcuterie. Selon moi, c’était du sous vide de moindre qualité.

Tarif de la planche 19.90€.

Les plats principaux des 3 Brasseurs

Passons aux choses sérieuses… les plats ! Tellement de choix tous aussi alléchants les uns que les autres, et bien gras-gras. Porn food vie !

Flammekueches

J’ai longuement hésité entre deux: le tartare de saumon et la flammekueche au tartare de bœuf. Mon choix s’est finalement porté sur la flammekueche, plus emblématique du restaurant.

Son petit nom: la Ch’Baraque Tartare. Sa composition: oignons, tartare de boeuf frais au couteau préparé (environ 170g) façon aller-retour, mozzarella, frites, sauce tartare.

Ch'Baraque Tartare
Ch’Baraque Tartare – 3 Brasseurs

Clairement, je me suis EXPLOSE le ventre ! Le tartare de bœuf était vraiment excellent. Et étalé sur une fine et croustillante flammekueche… on adore. Les frites n’apportaient pas forcément un plus, je ne les ai pas vraiment sentie. Le bœuf et la sauce tartare dominaient vraiment. D’ailleurs, le demi point enlevé vient de la sauce tartare. Il y en avait un peu trop à mon goût, au point que parfois cela couvrait la saveur du bœuf.

Ce plat est très généreux, très gourmand, si bien que je n’ai pas réussi à tout finir (honte à moi). Mais je n’ai pas laissé une miette de la viande dessus !

Ma maman, elle aussi, a choisi une flammekueche: la poulet caesar. Oignons, aiguillettes de poulet croustillantes, mozzarella, parmesan, tomate, salade, sauce caesar, oignons frits. Concrètement, une salade caesar sur une flammekueche !

Flammekueche poulet caesar
Poulet Caesar – 3 Brasseurs

J’avoue, son plat était très beau et appétissant. Le poulet était bien croustillant, les crudités frais, le parmesan savoureux et la pâte fine et croustillante aussi. Ma mère est assez difficile au restaurant, et ce depuis toujours. Et là, elle a été ravie. Alors vous pouvez y aller les yeux fermés !

Poutine

Mon père, lui, a choisi de voyager en partie au Québec et en partie dans le Nord avec la poutine Chti’ Chorizo. Composée de frites, maroilles AOP, chorizo doux, sauce maroilles, persil.

Poutine Chti' Chorizo 3 Brasseurs
Poutine Chti’ Chorizo – 3 Brasseurs

Pour avoir vécu quelques mois au Québec, et avoir savouré de très bonnes poutines, mon avis ne pourrait pas être fiable à 100%. Sans penser à la vraie poutine, avec la sauce brune et le fromage “squick squick”, c’est un plat très sympa. Bien gras, bien bon, bien bourratif… des critères quand même importants pour cette spécialité québécoise !

Burger

Enfin, Mr J. lui, s’est tourné vers les burgers, appelés les “Hambourgeois”. Et pus précisément sur la nouveauté: le Pan’ger. Pancakes à la levure de boulanger, steak haché frais, façon bouchère cuit selon votre goût, poitrine fine fumée, jeunes pousses, cheddar Galloway fondu dans la bière des 3 Brasseurs, confit d’oignons rouges, oeuf au plat, persil.

Burger Pan'Ger
Burger Pan’Ger – 3 Brasseurs

Quelle déception j’ai eu quand il a décidé de remplacer les pancakes par un pain à burger classique (mais maison) ! C’était tout le charme de ce plat, et surtout j’avais très envie de le voir et d’y goûter ! Mais, même avec un bun classique, c’était un très bon burger. Le steak était très bien préparé, le cheddar parfumé, et l’ensemble harmonieux et gourmand. Les frites, en revanche, n’avaient pas grand chose de particulier. Elles étaient bonnes, mais sans plus.

Une petite note sucrée… les desserts des 3 Brasseurs

Encore une fois, on ne sait plus où donner de la tête tellement il y a de desserts attirants ! Mes envies courraient entre les pancakes aux fruits rouges, la brioche perdue, le cornet de beignets au Nutella… que de la healthy food quoi !

Et puis, après mon plat bien gourmand, bien fat, j’avais plutôt envie de frais. J’ai donc pris le Shake Cup aux fruits rouges: sorbet fraise et framboise, crème cheesecake, framboises, mûres, myrtilles, brisures de sablé, coulis de fraise, crème fouettée. Léger, n’est-ce pas ?

Un excellent dessert pour terminer ce repas. Du frais avec le sorbet, de l’onctuosité avec la crème de cheesecake, du croustillant avec le sablé, et de l’acidité avec les fruits entiers. Le prix était assez élevé, 8.90€ pour ce dessert, mais la portion était vraiment importante ! C’est un dessert qui se partage très facilement à deux.

Ma mère, elle, a choisi la Dame Nutella. Plus petite, moins bourrative, et très bonne. Du moins c’est ce que je me suis dis en la voyant se régaler de son dessert. Sachant qu’elle n’avait plus faim pour terminer son plat juste avant ! Ahhhh la gourmandise nous aura…

LE MOT DE LA FIN

Nous avons été très très satisfaits de ce restaurant. Tant par la cuisine, que par le service.

Les prix peuvent sembler élevés, mais j’ai trouvé que ça les valait. Je ne me souviens pas exactement des tarifs de chaque plat, c’est pour ça que je ne les ai pas mentionné, mais ça tournait autour de 16-20€.

Avant de partir, le serveur nous a gentiment offert le digestif, un geste que nous avons beaucoup apprécié.

Enfin, pour les végétariens, sachez qu’il y a aussi du choix pour vous ! Vous pouvez demander un steak végétal ou une galette veggie dans le burger de votre choix, ou prendre un plat végétarien: salade veggie & burger l’Incroyable.


Et voilà pour cet article sur Les 3 Brasseurs. J’ai tenté d’être la plus complète possible, de vous donner envie d’y aller à votre tour.

Dis moi en commentaire ce que tu penses de cette chaîne ! Est-ce que tu connais déjà ? Est-ce que tu vas t’y rendre ? Quel est ton plat préféré ? Celui qui te fait le plus envie ? J’adore vous lire !

Retrouve toutes mes adresses food sur le blog, catégorie Voyages > Bonnes adresses > Restaurants & bars.

Je te partage aussi mes adresses hébergements et shopping.

Tu peux retrouver mes aventures et bonnes adresses sur Instagram by_sarahmelina !

Je suis aussi présente sur Youtube, Facebook et Pinterest.

A bientôt dans un prochain article !

assortiment sushis sushi kobbo

Allô guys !

J’adore la cuisine asiatique ! Je crois bien que c’est l’une de mes préférées d’ailleurs.

Le soucis, c’est que je n’aime pas tellement les restaurants wok à volonté, que certains nomment aussi “chinois à volonté”. Je crois que ce qui me gêne, c’est de ne pas savoir depuis quand la nourriture est entreposée dans les bacs, et l’hygiène générale. Alors bon, ça m’est arrivé d’y manger je l’avoue, mais j’ai vécu deux mauvaises expériences dans deux restaurants différents et depuis je ne peux plus…

Sushi Kobbo, concept de restaurant japonais à volonté

Mais ça, c’était avant Sushi Kobbo ! Ouais je sais ma façon d’aborder l’article ressemble à une vieille pub un peu nulle…

Sushi Kobbo est un restaurant japonais à volonté, situé à Pessac, près de Bordeaux. Son concept est assez différent des autres restaurants à volonté.

En effet, ici, pas de buffet. A votre arrivée, un serveur vous accueille et vous installe. Il vous donne une carte et vous n’avez plus qu’à choisir ce que vous souhaitez manger. Tout est préparé et/ou cuit à la commande et servi à table. Du frais donc, et ça j’aime !

Qu’est-ce qu’on mange chez Sushi Kobbo ?

La carte est très riche, vous n’aurez que l’embarras du choix: snacks chauds, plats de riz, de nouilles, sushis, bowls… Certains plats ne peuvent être commandés qu’une seule fois, et sont écrits en orange pour les reconnaître. Il y en a peu dans ce cas là. Lorsque vous regardez la carte, vous vous dîtes immédiatement “Waouh tout ça autant de fois que je veux ?!”. Un conseil: ne mangez pas de la journée avant d’y aller.

Je suis allée manger dans ce restaurants à deux reprises, pour le dîner, durant le week-end. Les deux fois, j’ai été très contente de ce que j’avais mangé, et surtout j’avais le ventre prêt à exploser ! Ce qui est bien à plusieurs, c’est de commander plein de choses différentes et de partager ensemble. Ainsi, j’ai pu découvrir plusieurs plats: gyozas, crevettes tempura, nems, brochettes, sushis, makis, california rolls, spring rolls, sashimi etc.

Les plats chauds sont assez gras pour la plupart, puisqu’il y a pas mal de choses frites; mais c’est quand même très bon (le gras c’est la vie ?). J’ai beaucoup aimé les tempuras de crevettes et les brochettes de crevettes. Je n’ai pas trop aimé en revanche les brochettes de boeuf au fromage, vraiment trop huileuses.

La première fois que j’ai commandé les ramens au porc laqué, j’ai tout simplement adoré. Tous les éléments étaient parfaitement cuits, et allaient bien ensemble. La seconde fois, j’ai dû leur rappeler ma commande à deux reprises car ils avaient oublié, les nouilles étaient trop cuites et ça manquait de goût… dommage !

ramen porc laqué sushi kobbo

En ce qui concerne tous les types de sushis, ils étaient délicieux. On sentait vraiment que le poisson était frais, ils étaient bien garnis, rien à redire. Attention ne faites pas comme nous (ou moi…), pour certains rolls, il est indiqué “patate frit”, non ce n’est pas de la patate sauté ou des frites, mais juste des petites miettes de chips sur le dessus.

Assortiment de sushis – Sushi Kobbo

Je vous recommande le Thon Roll (thon cru, thon cuit, thon flambé et mangue) et le Chef Roll (tempura crevette, saumon, soja sucré) dans les Special Roll.

Il y a aussi des valeurs sûres comme maki spring saumon cheese et le california thon-avocat.

Enfin, des originaux, comme le Tube Noir Roll: saumon, avocat, cheese, riz noir.

Les sashimis aussi sont excellents, que ce soit saumon, thon ou même daurade.

Les desserts sont en supplément, pour un tarif assez cher je trouve. Par exemple, 5€ pour un mochi glacé.

Personnellement, de toute façon, je préfère le salé au sucré et donc me remplir le ventre de sushis.

Les tarifs chez Sushi Kobbo

15.90€ le midi et 24.90€ le soir. Le dîner est toujours plus cher que le déjeuner dans les restaurants à volonté.

Honnêtement, pour la quantité de choix et la qualité des plats, je ne trouve pas ça cher du tout. Avez-vous déjà mangé des sushis à la pièce ? Vous atteignez facilement 40€ par personne pour la même quantité.

D’ailleurs, pour se faire une idée, je vous invite à regarder leur carte de vente à emporter: minimum 6.90€ les california rolls, 9.50€ le ramen, 7.50€ les crevettes tempura, entre 9.90€ et 12.50€ pour les Special Roll…

Cela ne me dérange donc absolument pas de payer 24.90€ pour mon dîner, c’est bon et rentable, pour passer un moment sympathique en amoureux ou entre amis.

Où trouver Sushi Kobbo ?

La réservation n’est pas obligatoire, mais préférable lorsque vous êtes plus de 2.

Adresse: 2 bis Rue Antoine Becquerel, 33600 PESSAC

Site web: https://www.sushikobbo.com/

Mail: contact@sushikobbo.com

Téléphone: 05 33 05 55 93


Et voilà, vous connaissez désormais Sushi Kobbo: japonais à volonté ! Vous connaissiez déjà ? Qu’en avez-vous pensé ? Dites moi tout dans les commentaires !

Si vous ne connaissez pas, je vous recommande vivement d’aller y manger, c’est un vrai régal !

Retrouvez toutes mes adresses food sur le blog, catégorie Voyages > Bonnes adresses > Restaurants & Bars.

Je vous les partage aussi sur Instagram, Facebook, Pinterest et Youtube.

A très bientôt dans un nouvel article !

Allo guys !

Quand on parle Espagne, on parle soleil, chaleur, fiesta, cerveza et bien sûr gastronomía ! Après une semaine passée à Calpe, où se rendre au restaurant une fois par jour est financièrement très faisable, j’avais envie de vous partager ma liste des 10 adresses où manger, et même bien manger là-bas. C’est parti !

MAMMA LEONE

C’est le premier restaurant où nous avons dîné à notre arrivée à Calpe. Il s’agit d’une pizzeria qui propose aussi quelques entrées, pâtes, salades et viandes.

Leur carte de pizzas est très riche, il y a l’embarras du choix ! Pas toujours facile d’ailleurs pour les indécises comme moi !

Nous avons pris une entrée à partager pour commencer, des patates frites avec du fromage fondu et du bacon, et c’était… addictif.

Après cette entrée, je n’avais pas faim pour une pizza entière, alors j’ai décidé de partager une salade de poulet et une pizza, moitié-moitié avec ma maman. Un peu de verdure ne ferai pas de mal !

Quand j’ai vu l’assiette de salade arriver… waouh. Le plat était juste gigantesque ! Il y en avait largement assez, même trop pour deux. Nous l’avons d’ailleurs mangé à 3 finalement.

En pizza, nous avions pris une calzone jambon, fromage, artichauts. J’aime beaucoup les artichauts dans la pizza, même si je ne suis pas sûre que ça plaise à tout le monde. La calzone était bien garnie, la pâte moelleuse, et même si ce n’était pas la meilleure pizza que j’ai mangé de ma vie (il faut dire que j’en ai mangé BEAUCOUP dans ma vie), je valide vraiment ce restaurant !

Les garçons avaient pris chacun leur pizza, une Mamma Leone (je ne sais absolument plus de quoi elle était faite), et ils l’ont dévoré, tout simplement.

Côté prix, j’ai dû me frotter les yeux pour être sûre de ne pas rêver. L’entrée de frites au fromage et bacon était à 5€, la très grande salade de poulet à 5€ aussi, et les pizzas entre 5 et 7€. Excellent rapport qualité-prix pour le coup !

Adresse : Mamma LeoneCalle Santa MariaCalpe, Espagne

CASA ROLANDO

Une très très belle découverte et un gros coup de cœur pour ce restaurant argentin. Leur spécialité : la viande.

C’est pendant que nous nous promenions à la découverte du centre-ville de Calpe, que nous sommes tombés sur cet endroit un peu plus tôt dans la journée. Le lieu ne payait pas vraiment de mine, mais il sentait l’authenticité, et des espagnols du coin y étaient attablés, et c’est ce qui nous a donné envie d’y aller dîner.

Nous avions réservé à l’avance, et nous avions dû prévenir de ce que l’on prévoyait de manger. Principalement pour la paëlla, qui est assez longue à préparer.

Nous avions donc pris une entrée à partager, des calamars frits, qui étaient vraiment très bons. Je suis assez difficile avec les calamars frits, car en France je n’ai jamais pu retrouver le goût et la texture de ceux que me préparaient ma grand-mère quand j’étais enfant. Ces calamars-là, bien que rien n’est jamais aussi bon que chez mamie, se rapprochaient bien plus de mes souvenirs ! Et on est très loin des grosses rondelles où il y a plus de pâte imbibée d’huile que de poisson. Était servi avec une sauce aïoli (ah ma vie) qui donnait encore plus de goût au tout ! Tarif : environ 7€ si je me souviens bien.

En plat, nous avions pris une paëlla mixte pour 3. Pour le point culture, la paëlla valenciana, qui est considérée comme la paëlla traditionnelle, n’a pas de fruits de mer. Alors en Espagne, si vous voulez de la viande et des fruits de mer, commandez une « paëlla mixta ». Bref, la paëlla, que dire à part que c’était une pure merveille ! Le riz était parfaitement cuit et juteux, le bouillon avait étendu sa saveur sur tous les ingrédients, le poulet était tellement tendre qu’il se détachait presque seul de l’os, et les fruits de mer (moules, gambas et calamars) étaient eux aussi délicieux. Vous comprenez mieux maintenant pourquoi il fallait préciser à la réservation que nous voulions la commander. Et quant à la quantité, elle avait l’air plutôt faite pour 4, voir même 6 personnes que pour 3. Le prix : 13.50€ par personne. Ce qui pour moi est vraiment très raisonnable.

Le plus cher était la viande, leur spécialité. Ma mère avait commandé le Solomillo Argentino à 24€. Oui, c’est vrai que ça peut paraître un peu cher par rapport aux autres restaurants de Calpe. Cependant, je pense avoir rarement vu une viande aussi belle, tendre et savoureuse ! Elle se laissait couper aussi facilement que du beurre, et je n’exagère pas.

La note finale pour 4 personnes avec l’entrée, les plats, 3 bières, 1 coca, et de bouteilles de vin : 105€. Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais une telle qualité et pour 4 personnes, c’est très raisonnable.

Adresse : Casa Rolando – Calle Doctor Flemming 3 – Calpe, Espagne

ANTICA ROMA

Soir du match de foot Barcelone-Séville, nous voulions grignoter des tapas et boire des bières avec les autres locaux devant l’écran. Malheureusement, le premier bar où nous voulions aller était plein à craquer, et le deuxième ne diffusait pas le match !

Nous nous sommes alors rabattus sur un restaurant italien, la Trattoria Antica Roma, qui avait un grand écran sur la terrasse et des tables de libre.

Et bien c’était sans regret aucun ! Il est 10h du matin quand j’écris et j’ai faim rien qu’en repensant à mon plat, les ravioli Bella Italia au fromage, champignons et crème nata. Un vrai régal !

Nous avions aussi pris des tomates mozzarella à partager en entrée, rien à redire. Les garçons ont pris des pizzas (again), et ma maman un plat de raviolis aussi. Niveau quantité pour les pâtes, c’était très bien. Les assiettes ne paraissent pas grosses, mais ce sont des plats riches qui calent bien. Les pizzas étaient bien garnies et ont eu du succès.

Je ne me souviens plus des prix individuellement, mais encore une fois, ce n’était pas très cher. 54€ pour 4 personnes pour : une entrée, deux plats de pâtes, deux pizzas, 3 bouteilles d’eau, 2 bières, 1 coca et 2 petits pichets de vin (qui correspondent à 2 verres par pichet).

Adresse : Antica Roma – Blasco Ibañez, 6, Esq, Carrer Pintor Sorolla, 4 – Calpe, Espagne

CASITA ASIA

Si vous êtes un bon mangeur, ou que vous avez très faim, et que vous aimez la gastronomie asiatique, alors ce restaurant est fait pour vous ! Il faut dire que 3 entrées, 9 plats, 2 accompagnements à partager à 8 et 1 dessert chacun pour un tarif de 11,50€ par personne, c’est plutôt une bonne affaire.

Casita Asia est situé dans les hauteurs de la ville, ce qui en fait un lieu peu fréquenté des touristes, qui préfèrent rester dans le centre-ville ou près de la plage. Si vous vous y rendez à pieds depuis le bord de mer, vous allez marcher un bon moment et surtout grimper. Ce sera un peu dur, mais vous verrez qu’au retour vous ne serez pas contre une marche digestive, de plus en descente.

Sa carte est très variée et il existe plusieurs menus pour 2, 4 et 6 personnes. Comme nous étions 7, nous avions choisi 2 menus pour 4 personnes. Malheureusement, je n’avais pas très faim ce soir-là, alors je n’ai pas pu goûter tous les plats. Ce que je peux vous dire, c’est que dans l’ensemble c’était bon, même si j’ai moins aimé certaines choses, car un peu trop grasses.

Je pense que Casita Asia est un bon restaurant à faible coût et grosses quantités.

Adresse : Casita AsiaAv. MasnouCalpe, Espagne

COSTA

Le soir où nous avons dîné à La Bella Italiana, nous avons remarqué le restaurant d’en face, le Costa, était bondé. Devant un tel succès nous avons eu envie de le tester, et c’était une très bonne idée.

Ce restaurant de cuisine méditerranéenne, un peu plus haut de gamme que les autres endroits où nous avons mangé, propose principalement des plats de viande et poisson. Le midi, vous pourrez déguster des menus entrée + plat + dessert + vin à prix raisonnable, aux alentours des 15€ par personne. Le soir, vous aurez le choix des différents plats à la carte. Ce que nous avons fait.

Ainsi j’ai commandé une sole meunière, qui est un plat que j’adore mais que je ne sais absolument pas cuisiner moi-même, et elle était délicieuse. Elle était accompagnée de bons petits légumes, ce qui avait été rare depuis notre arrivée à Calpe. Visiblement, les viandes et la salade de poulet étaient très bonnes aussi, au vu des assiettes vides et des regards ravis de mes compagnons !

Facture pour 5 personnes : 106€ incluant 5 plats, 2 bouteilles de vin, 1 coca, 1 bouteille d’eau, et des petits pains accompagnés d’une sauce aïoli. Parce que oui faites attention, dans beaucoup de restaurants de Calpe, on vous amènera automatique une panière de pain avec de la sauce aïoli, mais elle ne sera pas gratuite !

Costa est un restaurant qualitatif, certes un peu plus cher que d’autres, avec un panier moyen de 20€ par personne, mais je trouve que cela vaut vraiment le prix.

Adresse : Restaurante CostaCalle del Pintor SorollaCalpe, Espagne

MANGO CURRY

Mango Curry est un restaurant de cuisine indienne qui a ouvert récemment à Calpe, et situé tout près du Costa.

Midi et soir, vous pouvez déguster un menu entrée + plat + dessert et un verre de vin pour 13.50€. Et vu comme c’est bon, c’est un tarif vraiment abordable.

Pour commencer, le serveur vous amène un présentoir avec plusieurs petits dips à déguster avec des pains croustillants, juste pour vous mettre en bouche.

Ensuite arrive l’entrée. Des assiettes à partager de petits morceaux de poulets avec différentes épices, et des « croquettes » d’oignons (je ne savais pas trop comment appeler ça). Les entrées ne peuvent être choisies par chacun dans le menu, mais vous pouvez en prendre à la carte.

Le meilleur reste à venir, les plats. Quand on voit la carte, on s’inquiète un peu tellement il y a de choix. Mais finalement, ce qui change à chaque fois, c’est la manière dont c’est cuisiné, les épices, les accompagnements. La base, elle, reste la même : poulet, agneau, crevettes ou végétarien.

J’ai choisi le poulet tikka massala, mon plat indien préféré. Et waouh, je n’en avais jamais mangé d’aussi bon ! Il ne piquait pas, on ressentait toutes les saveurs des épices, il se mariait parfaitement au poulet et au riz safrané. C’était copieux, mais tellement bon que j’ai tout engloutis ! Et mes chers compagnons en ont fait de même avec leurs plats.

Pour accompagner le plat, on nous a servi deux types de pain naan : fromage et ail. Qui n’aime pas le pain naan sérieusement ? C’est trop bon !

Ce que j’ai beaucoup apprécié, c’est que le serveur nous apporte un petit récipient de sauce avant le plat afin de vérifier si l’on aime et si ce n’a pique pas trop.

Je remarque que j’avais beaucoup de choses à dire sur ce restaurant ! Je l’ai vraiment beaucoup apprécié, et je crains ne pas remangé un tikka massala aussi bon avant un long moment.

Adresse : Mango CurryCalle del Pintor SorollaCalpe, Espagne

EL ROBLE

El Roble est un restaurant & bar à tapas non loin du centre-ville.

Nous n’avons pas eu l’occasion d’y manger, en revanche nous y avons bu un verre et déguster quelques tapas qui étaient très bonnes.

Les prix étaient raisonnables, et j’ai remarqué qu’il y avait beaucoup de locaux qui y déjeunaient, ce qui pour moi est un très bon signe.

Alors je suis assez tentée de vous le recommander, et si vous y allez je serai ravie de connaître votre avis.

Adresse : El RobleCarre Blasco Ibañez 10Calpe, Espagne

LAS OLAS

Je pense que Las Olas a été le restaurant le plus décevant de cette semaine de découverte gastronomique. Il est situé sur la promenade de la plage, et attire beaucoup de touristes, ce qui me conforte dans l’idée qu’il faut préférer des lieux moins touristiques et plus fréquentés par des locaux, même s’ils sont plus loin de la mer.

Les prix sont peu chers en revanche : 11.50€ par personne pour un menu entrée + plat + dessert + demi-bouteille de vin. Un bon deal.

En entrée, j’ai pris une petite salade qui m’a un peu déçue. 2 feuilles de salade, 2 tranches de concombre, 3 petits bâtonnets de carotte et pas de vinaigrette. C’était assez fade. En plus, il y avait du maïs, et je déteste ça. Le problème étant que la composition de la salade n’est pas indiquée.

Il semblerait que le cocktail de gambas était bon, et selon des amis qui y vont tous les ans, ils se sont nettement améliorés.

Je ne peux pas me plaindre de mon plat, la paëlla mixte à partager à deux. Elle était bonne et bien garnie. Les viandes ont plu elles aussi. En revanche, la salade de poulet… elle n’était pas très bonne, la sauce était très très liquide, coupée à l’eau probablement, et il y avait en tout et pour tout 3 mini morceaux de poulet.

Bref, un retour plutôt mitigé de ce restaurant, voir même assez négatif.

Je vous en parle tout de même car il est abordable, que certains plats restent quand même vraiment bons, et qu’il est bien placé. Si jamais vous l’essayez faites le moi savoir !

Adresse : Las OlasPlaya Del BolEdificio OceaniCalpe, Espagne

MESON SABOR JAMON

Meson Sabor Jamon était l’un de nos deux fiefs pour boire des verres et manger des tapas. Il faut dire qu’1.40€ la bière ou le verre de vin accompagné d’une tapa, c’est plutôt cool.

Tout comme El Roble, nous n’avons malheureusement pas eu l’occasion d’y manger. Mais au goût de leur tapas, je pense réellement que les plats sont tout aussi bons.

De plus, j’ai vu les gens autour de moi se faire servir de très belles assiettes. A 10.50€ le menu entrée + plat + dessert + eau ou vin, je pense que c’est un très bon endroit pour déjeuner.

J’aime beaucoup l’ambiance du lieu, ça parle espagnol dans tous les sens, il y a de l’animation.

Je vous recommande chaudement le Sabor Jamon, ne serait-ce que pour boire un verre.

Adresse : Meson Sabor Jamon – Carrer Portalet 1 – Calpe, Espagne

BOCATERIA EL VIKINGO

C’est un peu à contre-cœur que je vous recommanderai El Vikingo, situé jusqte à côté du Mamma Leone.

Je m’explique. L’endroit est très vivant, convivial, les bières sont fraîches, les tapas bonnes, et ce n’est vraiment pas cher. A l’intérieur vous pourrez même voir un porte manteau transformé en porte jambon serrano.

C’était notre deuxième fief pour boire des coups pendant la première moitié de notre séjour. Et un midi nous avons décidé de venir y manger un « plato combinado ». Le plato combinado est une assiette composée d’un morceau de viande, des frites, de la salade et des œufs au plat. J’ai pris le lomo pané, et c’était vraiment bon, j’ai beaucoup aimé. C’est un plat simple mais très appréciable et gourmand (mais j’ai oublié de prendre le plat en photo sorry !).

Cependant, le patron, qui était très sympathique au début, nous l’a vite paru bien moins. Il était souvent bourré pendant son service. C’était rigolo de le voir chanter, siffler, crier, jusqu’à ce que cela devienne lourd. Lorsque nous déjeunions, il est venu à notre table et nous a tenu la grappe pendant suffisamment longtemps pour que nous en ayons vraiment marre de ses conversations de bourré. Un peu refroidis par cette histoire, nous avons quand même décidé de revenir boire un verre le lendemain, pensant que cela ne se reproduirait pas. Finalement, c’était la même chose. A la fin, il nous avait compté une pinte de bière en plus, et quand nous lui avons fait remarquer gentiment il s’est énervé, accusant son serveur et nous disant que nous n’étions pas sympa de en pas vouloir payer ce verre compté en trop. Pour nous c’était la goutte de trop et nous n’y sommes jamais retourné.

Alors oui, j’ai envie de vous le conseiller parce que c’est bon et pas cher, mais en même temps je ne veux pas que vous ayez des problèmes avec le patron comme nous en avons eu. C’est pourquoi je vous en parle en toute transparence.

Adresse : Bocateria El Vikingo – Calle La Santamaria – Edificio Cristina 10 -Calpe, Espagne


Et voilà ma liste des 10 restaurants où manger à Calpe, Espagne ! J’espère qu’elle vous mettra l’eau à la bouche et qu’elle vous orientera pour peut-être un futur séjour dans cette destination !

N’hésitez pas à me poser vos questions ou me laisser vos avis en commentaire, j’adore les lire et vous répondre !

A très bientôt dans un prochain article !

GROSSE BOUFFE CHEZ POUTINEVILLE

Emblème de la gastronomie québécoise, il m’était impossible de découvrir le Québec sans en déguster une… ou peut être deux… bon ok trois !

Et quel est le meilleur endroit pour manger de la poutine que dans le même restaurant du même nom, Poutineville ?

Il existe 6 succursales au Québec : Ontario à Montréal, Parc à Montréal, Beaubien à Montréal, Queen Mary à Montréal, St Roch à Quebec Ville et Saint-Eustache à Québec Ville. Nous sommes allés une fois à celui d’Ontario, et deux fois à Beaubien, que nous avons préféré.

PoutineVille_FR

Au menu, des poutines… incroyable hein ? Un très large choix de poutines pour tous les goûts, avec viande, sans viande, avec légumes, sans légumes, sauce brune, sauce barbecue, sauce ranch et j’en passe. Il y en a pour tous les goûts !

Sur la carte, j’ai choisi le Fermier: frites maison, fromage en grains frais, poulet, bacon, tomates et sauce maison. Un régal !

Jeremy lui, s’est laissé tenter par Le Lendemain d’Brosse (expression qui signifie lendemain de cuite): frites maison, fromage en grains frais, cheddar, bacon, saucisses italiennes, bœuf haché assaisonné, œuf au plat, sauce barbecue et sauce 911 (sauce piquante). Je ne compte pas les litres d’eau qu’il a bu tellement la sauce piquait fort !

Et pour les plus inspirés, pour ceux qui aiment personnaliser, vous pouvez aussi la faire vous même. C’est ce que nous avons fait 2 fois sur 3. Vous choisissez la taille, le type de patates, le(s) fromage(s), les ingrédients (viandes et légumes) et la sauce. Le prix varient en fonction des ingrédients choisis.

POUTINEVILLE SOIS MEME

Niveau consistance, c’est plus que costaud ! Vous avez le choix entre la régulière et la grande, et honnêtement je me demande bien qui arrive à manger la grande en entier haha. Rien que la petite, il est difficile de la terminer. Et c’est bien par gourmandise que l’on va au bout. Et si vous êtes du genre à aimer les défis de mangeurs, pourquoi ne pas tenter La Crise Cardiaque ? 5 livres (2,3 kg) de frites, poulet, bacon, saucisses fumées, viande hachée, jambon, oignons, poivrons, tomates, champignons, fromages mozzarella et grains frais, sauce maison. On détache le bouton du pantalon les amis !

En effet, la poutine est littéralement de la bouffe, de la grosse bouffe, de la délicieuse grosse bouffe ! Des frites croustillantes, du fromage fondant sous la sauce bien chaude, des ingrédients frais de qualité… miam. Clairement, une poutine chez Poutineville, c’est LE plat de lendemain cuite qui pourrai remplacer facilement les fast food.

Niveau tarif, en ajoutant une boisson, les taxes et les pourboires, on doit arriver à environ 25€-30€ par personne. Ça peut sembler un budget, mais croyez moi, vu la quantité, et le plaisir qu’on prend à manger, sans parler de l’accueil chaleureux et le service vraiment cool, c’est de l’argent bien dépensé !

Alors, qu’est ce que vous attendez pour y aller ?


J’espère que cet article vous aura mis l’eau à la bouche, et que vous vous laisserez très vite tenter par une délicieuse poutine !

Dites moi dans les commentaires si vous avez faim maintenant, et partagez moi vos coups de cœur de bouffe !

Des bécots !

BIG BRUNCH CHEZ ALLÔ MON COCO - MONTREAL

S’il y a bien une chaîne de restauration qu’il faudrai ouvrir en France, c’est bien Allô Mon Coco !

Ce “déjeuner modernisé” a vu le jour en 2001 et ne cesse de s’étendre dans la région du Québec depuis.

En toute honnêteté, c’est le lieu idéal pour se goinfrer un lendemain de cuite avec les copains, pour un déjeuner sympa en famille, ou même pour une envie de grosse bouffe en couple, et ce n’importe quel jour de la semaine !

Depuis notre arrivée au Québec le 9 janvier avec Jeremy, nous y sommes allés 2 fois (f**k le régime comme on dit): une fois à Montréal au quartier Mont Royal, et une fois au Centre Commercial Laurier à Québec.

Bien qu’il s’agisse de la même chaîne, chaque restaurant a ses petites différences. C’est assez logique, car ce ne sont pas les mêmes cuisiniers, ni les mêmes serveurs, ou encore la même taille de salle.

À Mont Royal (Montréal), le restaurant n’était pas très rempli à notre arrivée. Ce qui fait que c’était assez calme et que nous avons été pris en charge assez rapidement. La seule chose qui nous a un peu dérangé, c’est que nous avons été placés sur une petite table dans le passage. Nous aurions préféré une banquette près d’une fenêtre, mais ces places étaient réservées à ceux qui viennent à trois ou plus. Comme nous étions deux nous ne pouvions en profiter.

À Laurier (Québec), nous avons dû faire la queue pendant environ 20 minutes tellement il y avait de monde. Par chance, les tables de deux se libéraient plus vite, cette fois ci être à deux était à notre avantage hehe. La salle est bien plus grande que Mont Royal, cependant les tables sont serrées, et peu importe ce que je mange j’aime avoir mon petit carré de tranquillité. On nous a tout d’abord installé au milieu d’autres tables à deux, avec peu de places pour bouger les coudes, et j’avoue avoir commencé à me sentir un peu clostro. Heureusement, Jeremy a vu une banquette 2 personnes se libérer et on a immédiatement sauté dessus. Aaaaaah mon espace vitale ! (Associable moi ?). Le restaurant étant bondé, il y avait plus de brouhaha, et le service était un peu plus long (mais de pas grand chose). Cela ne nous dérangeait pas vraiment, nous n’étions pas pressés.

La carte propose énormément de choix, des œufs, des gaufres, des crêpes, des burgers etc. Qui ne pourrait pas trouver son bonheur là dedans ? Souvent les carte trop grandes peuvent refroidir, mais Allô mon Coco est une grande chaîne de déjeuner, non pas un restaurant gastronomique, alors plus il y a de choix, plus on est content car on se dit qu’on pourra y retourner et tester quelque chose d’autre !

À Mont Royal (Montréal), j’ai commandé la Gaufre Coco de Luxe: Montée de fraises, nappée de tartinade choco-noisettes et crème anglaise; servie avec 2 oeufs au choix, bacon, patates à déjeuner (pommes de terres sautées) et rôties (pain de mie grillé). Pour une grande amatrice de bonne bouffe, je me suis exploser le ventre (pardon du terme) tellement j’ai aimé ! L’assiette était énorme, et tout était vraiment très bon. J’ai sacrifié mes rôties pour pouvoir savourer le reste. Et c’est en dégustant ce plat que j’ai compris qu’il fallait monter un Allô Mon Coco en France, car nous n’avons pas du tout ce genre de brunch chez nous (du moins à Bordeaux).

À Laurier (Québec), j’ai opté pour des Œufs Bénédictes, qui m’avaient déjà fait hésiter à Montréal. J’ai pris le Bénédicte Rôti de Bœuf: 2 œufs pochés, sur pain Ciabatta avec rôti de bœuf, oignons caramélisés, fromage suisse, sauce hollandaise et réduction balsamique, servis avec des patates à déjeuner et une salade de fruits. Deuxième round, deuxième délice. La viande était très bonne, les œufs parfaitement préparés, et la sauce hollandaise… j’en salive encore !

Jeremy aime la “simplicité” en cuisine, et à opté les deux fois pour le même plat, le Déjeuner Coco Gourmand: 2 œufs au choix, bacon, jambon, saucisse, 2 crêpes babeurre (pancakes), pommes de terre et rôties. Il adore ce genre de petit déjeuner qu’il se fait parfois à la maison ou qu’il prend dans les buffet d’hôtel quand on part en voyage. La seule différence c’est qu’il ne mange jamais de pancakes. Mais depuis Allo Mon Coco, il aime ça, et je sens qu’on va en faire plus souvent à la maison ! Pour que Jeremy ne change pas de choix entre les deux fois où nous y sommes allé, c’est vraiment qu’il a aimé. Souvent d’ailleurs, il regarde mon plat avec envie et regrette de ne pas avoir pris comme moi, ou veut même faire moitié moitié. Mais pas cette fois les amis, pas cette fois, et ça veut tout dire !

Question service, que ce soit à Montréal ou à Québec, nous avons été très bien reçus. Le café est servi à volonté. Dès que vitre tasse est vide, on vient vous proposer d’en reprendre. J’ai plutôt apprécié ce concept. Les serveurs sont souriants, prêts à vous conseiller sur votre choix, et à répondre à toutes vos demandes. Rien à redire.

Parlons maintenant du prix. On s’attendait vraiment à payer cher pour tout ça, mais finalement c’est à peu près équivalent aux brunchs en France. Avec quelques suppléments, nous nous en sommes sortis les deux fois aux alentours de 20€ par personne taxes et pourboires inclus. Ce qui, a mon sens, n’est pas cher pour ce que c’est.

Au début, j’ai pensé que Allô Mon Coco était surtout fait pour les adeptes de “bouffe de gros” comme je l’appelle (sans méchanceté ni malveillance). C’est à dire des assiettes très remplies, des plats caloriques, et un ventre pire que tendu à la fin. Mais finalement, en regardant la carte, il y en a vraiment pour tous les goûts et tous les appétits.

Alors si un de ces jours vous êtes au Québec et que vous souhaitez vous faire un brunch sympathique, rendez-vous chez Allô Mon Coco, le déjeuner modernisé !


Cet article vous a donné faim ? Dites le moi en commentaires ! Et si vous avez d’autres adresses de brunch à me suggérer, je vous écouterai avec grand plaisir ! :)

Des bécots !

DÎNER (OU SOUPER) CHEZ LES FISTONS - QUEBEC CITY

“Bonjour, j’peux vous aider ?”

“Oui bonjour ce serai possible de réserver une table pour deux pour dîner ?”

“Oui bien sûr pour quelle heure ?”

“19h30, ou même 20h c’est possible ?”

“Aaaaah mais c’est pour ce soir ??”

“Oui oui pour ce soir, il n’y a plus de place ?”

“Si si, mais c’est qu’au Québec dîner c’est le midi, et le soir on dit souper”

Voilà voilà pour l’anecdote très (in)intéressante au sujet de notre dîner, ou bien souper pour ceux qui préfèrent, au restaurant Les Fistons, dans le quartier Limoilou de Quebec City.


C’est en surfant sur internet afin de découvrir les restaurants sympa dans le quartier de Limoilou (ou nous logeons le temps de notre séjour à Québec), que Jeremy est tombé sur Les Fistons. Les avis étaient plutôt bons, catégorie $$ niveau prix, et surtout à 3 min à pieds de notre appartement. Que demander de plus pour deux amateurs de bonne bouffe ?

Nous nous y sommes rendus un Lundi soir, se doutant un peu qu’avec les températures froides, la neige qui ne cessaient de tomber, le premier jour de semaine, et le lendemain de la tempête, il n’y aurai probablement pas grand monde. Et nous avions raison, 3 tables en comptant la notre, ce qui nous convenait plutôt très bien !

Le restaurant n’est pas très grand, il doit y avoir une dizaine de tables, dans une lumière tamisé, avec un écran affichant un feu de cheminée et de la musique en fond, ce qui le rend très intimiste et chaleureux. Je serai tentée de dire que l’ambiance est idéale pour les couples, et pour les personnes à la recherche d’un lieu calme pour manger.

Kevin, notre serveur, nous a très bien reçu. Il était très souriant, et aux petits soins pour nous. En effet, cela ne semble pas compliqué quand il n’y a que 3 tables à gérer, même 2 car peu après notre arrivée un couple est parti. Mais je pense que même avec plus de personnes dans le restaurant, il aurai été tout aussi attentif.

Concernant la carte, il y a du choix entre les pizzas, les burgers, les poutines et les plats. Ni trop ni trop peu. On pourrait se croire dans un fast food, mais non, aucunement. Chaque burger, chaque pizza, chaque poutine est travaillé finement, pour rendre le plat plus distingué qu’il ne l’est à la base. Le seul petit défaut que j’ai trouvé à la carte est qu’elle n’est pas mise à jour. Ils rajoutent un papier précisant quels plats ne sont plus servis, et encore ce papier aussi n’est pas vraiment à jour…

J’ai commandé le Burger Fistons: steak, oignons confits au cassis, champignons sautés, cheddar fort, bacon maison, salade, tomate, ketchup & mayo, servi avec frite et salade. Je me suis régalée. Chaque ingrédient était très bien assorti aux autres, tout en ressentant les différentes saveurs individuellement. Le bacon était croustillant, le steak haché très bon, les oignons au cassis… miam ! L’un des meilleurs, si ce n’est LE meilleur, burger que j’ai eu l’occasion de manger jusqu’ici. Question quantité, c’était parfait. D’habitude, il y a beaucoup trop de frite, et un ridicule morceau de salade. Alors que là, les deux accompagnement étaient de même quantité. Aucun regret. Le prix pour ce plat: 15,75€ HT, ce qui équivaut à environ 13€ avec les taxes, autant dire que ce n’est pas cher du tout !

Jeremy, quand à lui, a choisi la Bavette de bœuf 1855, servie avec échalotes, frites, quelques légumes et de la salade. Le tout accompagné d’une sauce “Glacé de veau au romarin & porto”. Il faut savoir que quand Jeremy commande une viande, il est assez exigeant sur la cuisson, la tendresse et le goût. Il a été tout simplement ravi. J’ai goûté la bavette, elle était excellente, et extrêmement tendre, je dirai même fondante. Et je n’exagère pas. Le prix: 19$ HT, soit 15€ avec taxes. Encore une fois carrément pas cher. D’ailleurs, nous avons constaté qu’au Québec la viande coûte moins cher qu’en France. Quand on l’achète en magasin elle doit être consommée plus rapidement que chez nous, mais elle est tout aussi bonne.

Nous avions aussi commandé, pour accompagner nos plats, une bouteille de vin de Bordeaux. Et oui, nous sommes bordelais et les habitudes ont la vie dure ! Très bon choix pour sublimer le goût de la viande et du burger.

Concernant le service des plats, il a été un peu plus long que dans d’autres restaurants où nous avons mangé depuis que nous sommes au Québec. Mais je n’étais pas vraiment inquiète que cela prenne plus de temps. Je savais que chaque ingrédient était préparé maison, et sachant qu’il ne restait plus que nous à servir et que nous n’étions pas pressés, le cuisiner s’est appliqué. Même si je suis sure que cela aurai été de même si le restaurant avait été plein. Au final, nous avons dû attendre peut être une vingtaine de minutes, ce qui nous convenait très bien.

A la fin de notre repas, il n’y avait plus que notre table, la cuisine fermait, et le restaurant suivrait dés notre départ. Nous étions tellement contents de tout, que nous avons tenu à remercier le cuisinier. Nous avons pu échanger avec les deux personnes qui travaillaient ce soir là sur de nombreux sujets, la France, le Québec etc.

C’était une très belle soirée. Un bon repas, une bonne ambiance, de bons échanges, que de bons souvenirs. C’est pourquoi je n’hésiterai jamais à recommander à quiconque serai à Québec de venir manger chez Les Fistons.

Adresse: 601, 3e avenue Québec, G1L 2W5.


J’espère que cet article vous aura mis l’eau à la bouche ! Et évidemment, si vous souhaitez me donner votre avis sur ce restaurant, ou même me conseiller un autre endroit où manger dont je pourrais parler prochainement sur le blog, je lis vos commentaires avec plaisir ! :)

Des bécots !