HAUL: CE QUE J’AI RAMENÉ DU CANADA ET DE NEW YORK

Allo guys ! J’avais tellement envie de vous écrire cet article, je suis surexcitée à l’idée de vous montrer tous les « souvenirs » que j’ai ramené de mes voyages au Canada et à New York. Alors c’est parti ?

JEANS LEVI’S

On a tous déjà entendu dire que les jeans Levi’s coûtent bien moins cher en Amérique qu’en France, et c’est vrai !

A Montréal, il existe un entrepôt Levi’s, où les prix sont inégalables. J’ai acheté 3 de mes 4 jeans là bas, plus ceux pour ma famille. Dans ce magasin, plus vous achetez de jeans, plus vous amortissez le prix. J’ai pris un modèle 720 couleur brut qui ne m’a coûté que 45€. Puis j’ai aussi pris un Wedgie, qui ressemble beaucoup à un Mom Jean, effet délavé. Celui-ci était en solde à 25€. Une affaire !

Adresse: Levi’s L’Entrepôt, 999 rue du Marché Central, Montréal, QC.

Les deux autres jeans viennent d’une boutique Levi’s de New York. Le jour où nous avons décidé d’y faire un tour, tout était à -40% ! Évidemment la boutique était pleine à craquer, et même si je ne suis pas fan des magasins remplis de monde, à ce moment là je n’avais qu’une envie c’était de fouiner. Le jean le plus clair est un Mile High Super Skinny et le jean noir est un 720, chacun ont coûté 50€. Un peu moins intéressant qu’à Montréal, mais une affaire quand même.

Anecdote: la boutique de Times Square ferme à 1h du matin, vous avez tout le temps d’y aller après votre balade dans la ville !

Adresse: Levi’s Store at Times Square, 1535 Broadway New York.

SAC À MAIN MICKAEL KORS

Mon tout premier sac à main de luxe, une étape dans ma vie de femme adulte !

Et si je vous dis qu’il m’a seulement coûté 80€ au lieu de 350€ ? Vous me croiriez ? Et bien c’est vrai.

Macy’s est l’un des lieux incontournables de shopping à New York et il faisait évidemment partie de ma liste. En revanche, nous n’aurions jamais pensé y acheter quoi que ce soit, et encore moins y passer une après-midi entière ! Il faut dire pour notre défense que le magasin est tellement grand (11 étages) et les prix tellement intéressants (des rabais jusqu’à 80% sur des produits hauts de gamme). Comment résister ?

Je savais que je devais changer de sac à main, mais j’avoue que ce n’était absolument pas ma priorité. Puis, en faisant à tour auprès des sacs soldés, je suis tombée sur cette beauté Mickael Kors, énorme coup de cœur, il me le fallait. C’est la première fois que je paye aussi cher un sac à main, mais comparé à son produit d’origine, je me suis permise un craquage.

Adresse: Macy’s Herald Square, 151 W 34th St, New York.

ROBE EN JEAN H&M

Existe-t-il une grande différence entre H&M en France et à New York ? Pas vraiment. En tous cas, niveau prix c’est assez similaire. En revanche, le H&M de la 5e avenue est gigantesque et offre énormément de choix, sûrement plus que chez nous (avec comme seules références Bordeaux et Toulouse).

Tout de même, cela faisait un petit moment que je cherchais une robe en jean, et j’ai bien aimé ce modèle alors j’ai décidé de l’acheter. Elle m’a coûté environ 15€.

Adresse: H&M, 589 5th Avenue, New York.

BASKETS PUMA & NIKE

On sait tous à quel point une paire de basket peut coûter cher, à mon plus grand regret. Alors évidemment, je me devais de vérifier les prix au Canada et à New York. Au départ, dans n’importe quelle boutique, j’ai pu constater que les prix ne variaient pas beaucoup. On a l’impression que c’est moins cher, jusqu’à ce que les 15% de taxes soit ajoutées à la caisse.

Mais ça, c’était avant que ma super copine Nelty (adoratrice de mode et de photographie), me dise que l’on pouvait sûrement faire de bonnes affaires à la Nike Factory de Montréal ! Ni une ni deux nous nous y sommes rendus, et j’ai commencé à perdre la raison. Il faut dire que quand une centaine, voir plus, de paires de Nike sont exposées à des prix bien moins chers que chez nous, et qu’en plus de ça il est écrit 40% de réduction supplémentaire sur toute cette sélection, on devient impuissant face à la folie du shopping.

Alors que je me promenais avec 5 boîtes dans les bras, mon compte en banque m’a rappelé à l’ordre, et m’a fait entendre raison. « Sarah, tu n’as pas la fortune de Kim K, alors calme toi ! » Résultat, j’ai craqué sur une paire de Air Max trop chouette (selon les goûts de Sarah Melina évidemment), qui ne m’a coûté que 45€, oui les amis 45€ !

Adresse: Nike Factory Store, 1007-B6 rue du Marché Central, Montréal, QC.

En sortant de Nike, juste à côté, nous tombons sur l’Entrepôt Puma, que c’est dommage ! Je me souvenais d’une paire en suédine qui était sold out partout au moment où j’avais voulu l’acheter, alors peut être qu’elle y sera ? Et bien non, elle n’y était pas. En revanche, comme elles sont belles ces tennis bleues à l’entrée ! Waouh et en promo en plus ! Je prends, je prends pas, je prends, je prends pas… elles sont pas faciles à porter quand même, mais au moins personne n’aura les mêmes en France vu qu’elles n’y existent pas. Hésitation…. torture… bon ok je les prends ! Le prix: 25€.

Adresse: Puma, 1007 rue du Marché Central, Montréal, QC.

Alors que je ne pensais pas acheter d’autres paires durant ce voyage, voilà qu’un entrepôt décide de faire une énorme vente au rabais Puma, à -80%. Encore une chance de trouver une paire de suédines ? Nous voilà dans une longue file d’attente comme à la télé, pendant 1h devant l’entrepôt. C’était impressionnant, des agents de sécurité faisaient entrer les gens par vagues, pour éviter tout débordement.

Quand j’y suis entrée, j’ai cru m’évanouir (oui le shopping au rabais a de très mauvais effets sur ma personne). Les vêtements de sport ? Je m’en fous. Par contre des chaussures par milliers ? Je dis oui ! J’attrape un énorme sac qu’ils donnent à l’entrée, et je commence à ramasser tout ce qui me plaît. Je fais le tour une fois, deux fois, trois fois. Par chance, j’ai de petits pieds, alors peu de personnes cherchaient la même pointure que moi. Dans mon sac, 6 paires, qui plus est des suédines ! Des kakis, des noires, des blanches, des beiges et bleues, des roses et des blanches en cuir. Mon compte en banque me rappelle une nouvelle fois à la raison, et Jeremy m’aide à n’en choisir qu’une, les noires en suédine, au prix de 50€.

Astuce: si vous vous rendez à Montréal et que vous êtes intéressés par ce genre de gros rabais, rendez-vous sur la page facebook de Premium Retail Group – Montréal, car ils font souvent des ventes de ce type, et pour de nombreuses marques.

KIT KAT

Que ce soit au Canada ou aux USA, on retrouve des parfums de Kit Kat qui n’existent pas chez nous. Tout en sachant que mes proches adorent le chocolat, j’en ai fais une razzia.

Kit Kat Ruby

J’ai découvert les Kit Kat Ruby par l’instagram de @2epeau. Ces 2 youtubeuses Montréalaises ont été invitées par Kit Kat Canada au Japon à l’occasion de la sortie de leur nouveauté, Ruby. Le chocolat Ruby est issu de la fève de cacao ruby, de couleur rouge/rose, avec un goût plus fruité. Ces kit kat sont (ou on été) vendus en édition limite UNIQUEMENT au Japon et au Canada. Alors bien sûr j’étais obligée d’en acheter ! (obligée dans ma logique de victime du marketing) En toute honnêteté, j’adore le goût, mais genre vraiment. Je n’aime pa trop les Kit Kat normaux qui sont trop écœurants et « chocolatés » pour moi. Alors que les Kit Kat Ruby ont une touche de fruitée qui font toute la différence. Je les ai acheté au magasin Métro de Montréal, au prix de 2€ l’unité.

Kit Kat thé vert matcha

Il me semble que l’on peut trouver les Kit Kat thé vert matcha dans certains magasins en France. Personnellement je n’en ai jamais vu, et dans ma folie des chocolats en tout genre à ramener, j’ai décidé d’en acheter aussi. Ils étaient en promo à 0,65€, chez Métro, je n’ai donc pas pris un énorme risque. Ces Kit Kat ne font pas vraiment l’unanimité, ce que je peux comprendre dans le sens où le parfum matcha est assez spécial. Par exemple, j’adore la glace au matcha, mais je ne suis pas fan du match latte. Concernant ces chocolats, j’ai bien aimé le goût. On sent vraiment le matcha, mais radoucit par le sucre et le chocolat, un mélange assez sympa.

J’ai aussi pu acheter des Kit Kat parfum cheesecake, parfum caramel salé et parfum Cookies & Cream. J’ai complètement oublié de les prendre en photo avant de les offrir à mes proches, mais j’ai pu trouver des images sur internet. Je les ai aussi acheté dans un magasin Métro à Montréal.

Kit Kat Cookies & Cream
Kit Kat Chunky New York Cheesecake
Kit Kat Chunky Salted Caramel Fudge

Hershey’s Gold Peanuts & Pretzels

Je ne sais pas si je suis la seule, mais je n’avais jamais entendu parler de la marque Hershey’s. Mais j’ai pu découvrir que ce devait être un cador du monde des friandises en amérique, en voyant leurs campagnes publicitaires incroyables. C’est clair, leur budget marketing et communication est énorme, et leurs affiches sont très stylées. Ils ont recouvert un mur entier d’une station de métro juste pour leur affiche, c’est pour dire.

Breeeeef. En voyant ça, et en bonne victime du marketing que je suis, j’ai eu envie de goûter au Hershey’s Gold Peanuts & Pretzels. Encore une fois, en promo à 0,65€ la tablette chez Metro, je ne prenais pas un gros risque. Et bien, c’est un grand oui, un oui addictif même ! Entre le côté fondant et sucré du caramel, et le côté croquant et salé des cacahuètes et des bretzels…. un délicieux plaisir pour mes papilles. Je me suis rachetée 2 tablettes pour les ramener en France, mais aujourd’hui je n’ose pas les manger parce qu’une fois que ce sera fait je n’en aurai plus, snif…

Pour mes proches, j’ai aussi acheté une tablette Cookies & Cream, que j’ai aussi oublié de prendre en photo, mais voici l’image que j’ai trouvé sur internet.

Hershey’s Cookies N Cream

MAC N CHEESE / MACARONI AU FROMAGE

L’un des plats de base en Amérique du Nord. Des macaronis, du cheddar, et le tour est joué ! Quand nous sommes arrivés à Montréal, j’ai été prévenue par une copine de ne surtout pas en manger, car elle avait trouvé ça vraiment « dégueu ». Sauf que, je suis trop curieuse. J’avais vraiment envie de goûter les célèbres macaroni and cheese, alors j’ai quand même décidé d’en acheter. Comme je ne connaissais pas les marques qui en vendaient, je me suis fiée à la boîte, et c’est comme ça que j’ai choisi les Macaroni & Cheese Deluxe Cheddar de Preseident’s Choice, une marque que l’on retrouve beaucoup au Québec. On peut en retrouver dans plusieurs magasins: Pharmaprix, Provigo, Metro…

Je dois avouer que quand on le prépare, ça ne fait pas très envie. L’odeur est pas top, sans parler de l’aspect. Mais finalement, une fois dans la bouche, ce n’est pas si mauvais. Soyons sincère, ce n’est pas la meilleur chose que j’ai mangé dans ma vie, mais on est loin du « dégueu ». C’est quelque chose qui, selon moi, est à découvrir quand on voyage en Amérique du Nord. Et je trouve que c’est un souvenir plutôt original à ramener et à offrir.

BIERE BOREALE

En tant que bonne bordelaise (d’adoption, j’avoue), je suis attachée au bon vin. Et au Québec, comment dire… ce ne sont pas les rois dans la fabrication de ce délicieux nectar. Du coup, mieux vaut acheter des vins importés d’autres pays: Chili, Afrique du Sud, Argentine, Espagne, France. Sauf que, c’est assez bon à savoir, les produits importés coûtent assez cher, et surtout l’alcool.

En revanche, là où les québécois excellent, c’est dans la bière ! Après tout, chacun son truc, et la bière, c’est vraiment leur point fort en matière d’alcool. Vous pourrez retrouver de nombreuses brasseries et micro-brasseries partout. Certains bars ont même leur propre micro-brasserie au sous-sol. Que ce soit de la blanche, de la blonde, de la rousse ou de la IPA, franchement, elles sont bonnes.

Ma préférée, la première que j’ai découvert en arrivant à Montréal, c’est la bière Boréale. Que ce soit dans les bars ou en magasin, le prix est raisonnable, et elle est vraiment très bonne au goût. Si bien qu’on a eu envie d’en ramener (il n’en restait qu’une pour la photo) pour la faire découvrir à nos amis.

Si un jour vous êtes de passage au Québec, je vous recommande vivement d’essayer La Fin du Monde, de la brasserie Unibroue. C’est une bière forte en bouche, savoureuse, dont le degré d’alcool est de 9% (en moyenne une bière fait 5%).

SIROP D’ERABLE

Comment peut-on visiter le Canada et ne pas ramener de sirop d’érable ? Depuis toute petite, j’adore ça. J’en met dans tout: pancakes, yaourts, porridges, pâtisserie et même dans mes oeufs brouillés (si si c’est délicieux). Alors concrètement j’étais au paradis. J’ai même pu découvrir le mélange poulet croustillant et sirop d’érable sur une gaufre, miam ! C’était donc une évidence pour moi d’en ramener en France. Car oui, on trouve du sirop d’érable chez nous, mais c’est très industriel.

Afin de choisir du bon sirop d’érable, il suffit de regarder leur note, qui va de AA (le meilleur) au D (le moins bon), avec entre les deux A, B et C. Certaines propriétés familiales ne sont pas soumises au contrôle et à la notation, alors la deuxième astuce pour reconnaître un bon sirop d’érable est la couleur. Plus il est clair, meilleure est sa qualité. J’ai acheté mon pot au marché du port de Québec, et il est classé A.

BISCUITS A LA CREME D’ERABLE

Si vous aimez le sirop d’érable, alors vous aimerez les biscuits à la crème d’érable. Mais attention, je préfère vous prévenir, une fois que vous en avez mangé un, c’est difficile de ne pas remettre la main dans la boîte !

Les produits faits à partir d’érable sont nombreux et envahissent les magasins et boutiques souvenirs. Vous pouvez trouver du sucre d’érable, du beurre d’érable, des sucettes à l’érable, de la gelée d’érable, du whisky à l’érable, de la vinaigrette à l’érable etc. Je vous recommande d’en goûter un maximum. Le produit incontournable à goûter au Québec, c’est la tire d’érable. L’hiver, rendez-vous dans une cabane à sucre. Le sirop d’érable brûlant est posé à même la glace, ce qui va le solidifier immédiatement. Vous n’avez plus qu’à enrouler le sirop solidifié autour d’un bâtonnet et le manger comme une sucette. Attention, c’est très sucré. Je vous invite à aller visionner la vidéo de notre journée au Parc Oméga en cliquant ici, pour voir ce qu’est la tire d’érable.

COOKIES DU MILK BAR STORE DE CHELSEA

Avez-vous déjà regardé Chef’s Table sur Netflix ? Et plus particulièrement l’épisode 1 de la saison 4, sur le Milk Bar Store ? Si ce n’est pas le cas vous devriez ! C’est ce documentaire sur la pâtissière Cristina Tosi et son entreprise Milk Bar Store qui m’ont donné envie de me remettre à la pâtisserie, et de mixer les goûts les plus improbables.

Après avoir vu cet épisode, je me suis renseignée sur où est ce que je pourrais me procurer la célèbre Crack Pie, mais aussi les cookies qui avaient l’air trop trop bon. Manque de bol, il faut aller aux USA ou à Toronto… sauf si… mais attends, je vais à Toronto et à New York moi !

C’est donc toute heureuse que j’ai choisi de ne pas faire le Flatiron Building à New York pour préférer manger de la crack pie et acheter des cookies au Milk Bar du quartier de Chelsea.

Je crois que je m’attendais à quelque chose de vraiment exceptionnel concernant la Crack Pie. Mais je crois que le plus incroyable c’était son prix, 8$ la part, soit 7€ ! Whaaaaaaat ? Après, en terme de goût, j’ai vraiment aimé, c’était très bon. Et rien que d’en reparler j’ai envie d’en remanger, il va falloir que je me trouve la recette.

J’ai aussi acheté un lot de 6 cookies dans une jolie boîte pour 16$ (15€). 2.50€ le cookie fait maison, je trouve cela assez raisonnable. Voici les 6 parfums qui existent: cornflake-marshmallow-chocolate chip cookie; corn cookie; blueberry & cream cookie; chocolate-chocolate cookie; confetti cookie & compost cookie.

Ils ont l’air bon n’est-ce pas ? Lequel vous attire le plus vous ? Je n’ai osé en manger un que très récemment pour écrire cet article. J’avais trop peur d’être déçue, ou encore que ce soit trop trop bon et que je n’en ai pas acheté plus ! Pour le moment j’ai uniquement gouté le cookie aux cornflakes, pépites de chocolat et chamallow. C’est assez spécial, un mélange sucré salé et poivré. Mais c’est bon quand même ! Mon seul regret, qu’il ne soit pas très moelleux.

Adresse: Milk Bar Chelsea, 220 8th Ave, New York.


Bon et bien, je pense avoir fait le tour des souvenirs que j’ai ramené du Canada et de New York. J’espère que cet article vous aura plu, et vous aura inspiré si jamais vous décidez de vous rendre dans ces destinations. N’hésitez pas à me le dire dans les commentaires, je prends toujours plaisir à les lire !

Je vous invite aussi à me suivre sur Instagram (sarah_mlna), sur Twitter (SarahMlna), sur Pinterest (Sarah Melina), mais aussi de vous abonner à ma chaîne Youtube Sarah Melina pour découvrir mes aventures en vidéo, et au blog pour recevoir une notification par mail à chaque fois qu’un nouvel article est publié.

Des bécots !

2 réflexions sur “HAUL: CE QUE J’AI RAMENÉ DU CANADA ET DE NEW YORK

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s