HIVER AU QUÉBEC: COMMENT S’ÉQUIPER

Janvier et Février sont les mois les plus froids au Québec, alors quelle merveilleuse idée avons nous eu là de s’expatrier le 9 janvier !

Les températures de ces derniers jours ont tournées autour des -15 a -20 degrés, ressentis encore plus glaciales avec le vent, brrrrrrrrrrrrr.

Quand on décide de partir au Québec en hiver, il faut se préparer comme il faut à affronter le froid. Mais là, des questions se posent: quoi acheter ? Où ? En France avant ou sur place en arrivant ? Je vais, dans cet article, vous expliquer comment j’ai fait. Bien évidemment, ce n’est pas une généralité et chacun est libre de faire à sa manière.

La première chose à savoir, c’est que je ne comptais pas travailler dès mon arrivée au Canada. Je voulais dans un premier temps m’accorder des vacances bien méritées, et de longue durée, un mois ou deux. Alors comme vous vous doutez, l’argent ne pousse pas sur les arbres, et mes économies pour venir sont principalement consacrées à me nourrir et à faire des activités (mes 2 passions en gros). C’est pourquoi mon budget vêtements était plutôt restreint.

Afin de décider de ce que j’allais acheter ou non en France avant de partir, j’ai établis 2 constats:

1- Il n’est pas question d’arriver à Montréal à -15 degrés avec une tenue faite pour les 10 degrés bordelais.

2- Je n’ai que 23 kilos autorisés en soute, je ne peux donc pas en mettre trop dans la valise.

J’ai donc choisi d’acheter les petits équipements tels que les chaussettes, les pulls, les écharpes etc en France, et d’aller chercher un bon manteau et de bonne chaussures adaptés à mon arrivée à Montréal.

CE QUE J’AI PRIS EN FRANCE

Sous les conseils avisés d’une amie qui part à la montagne tous les hivers, j’ai filé chez Décathlon acheté des sous vêtements anti froid. 5€ le sous pull, 5€ le legging, une affaire.

Si votre budget le permet, pourquoi pas prendre des sous vêtements en laine mérinos (environ 100€ le sous pull).

J’ai aussi acheté quelques pulls en laine bien chauds à mettre par dessus.

Comme nous partions après noël, j’ai fait à ma famille une liste d’idées cadeaux utiles et cela m’a permis d’avoir des chaussettes bien épaisses, des grosses et grandes écharpes, une veste en moumoute et des bonnets doublés.

Il est très important que les bonnets soient doublés, si vous ne voulez pas perdre une oreille dans le froid.

Une grosse et grande écharpe est très pratique car le vent est glaciale et fouette le visage. Vous pourrez de cette manière enrouler votre bouche, votre nez et votre menton, cela vous évitera des douleurs. Au bout de 3 ou 4 jours, j’ai acquis une technique avec mon écharpe pour ne pas voir le visage gelé. Je mets d’abord ma capuche, et ensuite je m’entoure avec l’écharpe et je la noue devant. De cette manière la capuche est resserrée autour de mon visage et celui ci est protégé du vent.

Evitez de partir avec des pantalons trop moulants. Vous allez devoir mettre des leggings chauds en dessous, et vous risquez de vous sentir serrés. Mon astuce, des pantalons une taille au dessus pour être bien à l’aise. Favorisez les bon jeans, plutôt que des pantalons en toile ou en matière fine.

Concernant les gants, je n’ai pas assez écouté les conseils des autres. J’ai pris une paire assez chaude à Décathlon, 7€, une taille au dessus pour pouvoir mettre des sous gants. Au final, je n’ai pas de sous gants, et j’ai froid au main. On m’avait fortement recommandé des moufles, mais je n’en avais pas pris compte car je ne trouvais pas ça pratique. Je peux vous dire que je le regrette et que je vais finalement acheter des moufles. Parce que garder tout le temps les mains dans les poches n’est pas plus évident. Garder les doigts collés ensemble permet de se réchauffer, je vous assure.

En bref, j’ai pris tous les « petits équipements » en France, que je pouvais trouver à des tarifs raisonnables, et qui me permettraient de ne pas mourir de froid en arrivant au Québec.

CE QUE J’AI PRIS AU CANADA

Je me doutais que je trouverai sur place un manteau moins cher et bien plus adapté. En France, il fallait compter environ 250€ voir plus pour un bon manteau, sans garanti qu’il serai efficace contre le vent, la neige et les -30 degrés. Je ne regrette pas d’avoir attendu d’être à Montréal.

3 jours après notre arrivée et après avoir pris nos marques, nous sommes allés nous balader dans la plus longue rue commerçante de Montréal, la rue Ste Catherine (oui oui comme à Bordeaux). Comme en France, c’est les soldes d’après fêtes, l’occasion de faire de bonnes affaires.

Au début, nous avons déchanté en voyant les prix. Bien que moins cher qu’en France, c’était toujours au dessus du budget que nous voulions mettre. Les prix étaient souvent entre 300 et 500$ voir plus. Puis on nous a parlé des magasins entrepôts, qui font du destockage, et qui réduisent les prix jusqu’à 80%. C’est dans l’un de ces magasins que nous avons trouvé nos manteaux.

Jeremy a payé 150$ + les taxes de 15%, ce qui est revenu à environ 117€. Mon manteau était affiché à 130$ HT, et nous avons pu négocier le prix à 100$ HT. Ce qui fait 78€ avec les taxes. Une véritable affaire ! Le magasin où nous avons achetés nos manteaux s’appelle Continental, dans la rue Sainte Catherine. À côté, il y a un magasin tout à fait dans le même style, qui s’appelle Manteaux Manteaux.

Comment choisir son manteau pour être sûr de ne pas avoir froid ? Pour commencer, on regarde l’épaisseur. On vérifie qu’il est bien doublé, et avec quoi il est « gonflé » (plumes, laine ou autre). On regarde ensuite la longueur, il faut qu’il tombe au dessous des fesses. Nous sommes arrivés avec des manteaux courts et nous avions les fesses et les cuisses gelées. Et pour finir, la taille. Prenez bien une taille au dessus de ce que vous portez habituellement, afin de pouvoir mettre des sous pulls, des pulls et/ou des vestes en dessous.

Question capuche, il faut qu’elle soit suffisamment grande pour bien entourer votre tête et votre visage, mais aussi pour pouvoir mettre un bonnet en dessous.

Le petit plus, voyez si la fermeture éclair peut se défaire d’en bas. C’est un détail, mais avec un manteau long, pouvoir le défaire un peu en bas vous permettra de vous asseoir et bouger vos jambes sans être embêté.

Autre conseil pour choisir un manteau, enfilez le, et voyez si le vendeur vous autorise à sortir devant l’entrée du magasin avec pour le tester. Dans le magasin où nous sommes allés nous y avons été autorisés et ça nous a permis de nous rendre compte.

Maintenant, les chaussures. Choisissez-les doublées pour garder la chaleur, imperméables pour ne pas prendre l’eau quand vous marchez dans la neige, et montantes pour protéger vos chevilles.

J’ai acheté mes chaussures dans un entrepôt sur l’avenue Mont Royal, appelé Chaussures le 103. Elles m’ont coûtées 110$ HT, ce qui revient en euros et avec les taxes à 86€, pas cher ! Il s’agit de la marque Pajar, une marque Canadienne qui propose des très jolis modèles pour homme et femme, mais aussi et surtout des modèles adaptés à l’hiver Québécois.

En revanche, je n’ai pas assez fait attention à la taille. J’ai pris ma pointure normale, et j’étais tellement contente de trouver une paire bien chaude, pas chère et qui me plaise que je n’ai pas pris le temps de marcher un peu pour voir si elles ne me serraient pas avec des grosses chaussettes. A l’arrivée, j’ai eu une énorme ampoule au pied droit et j’ai dû aller acheter des pansements et des bandages tellement cela me faisait mal. Je ne peux finalement pas porter de grosses chaussettes avec ces chaussures, mais ce qui me rassure c’est qu’elles sont tellement chaudes que des socquettes suffisent.

Vous verrez, une fois qu’on a le bon équipement, le froid n’est plus si gênant, et quand les températures avoisinent les -5 degrés, on a presque chaud !

Voilà comment les québécois survivent à l’hiver, et voilà comment nous survivrons aussi à l’hiver ici.


J’espère que mes conseils pourront vous être utiles, n’hésitez pas à me donner vos astuces anti froid en commentaires !

Des bécots !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s