10 choses à faire à Calpe Espagne
Destinations,  Espagne,  Europe,  Voyages

10 CHOSES A FAIRE A CALPE, ESPAGNE

La station balnéaire de Calpe est situé dans la Communauté Valencienne, plus précisément dans la province d’Alicante sur la Costa Blanca. Après y avoir passé une semaine 100% chill en famille, à profiter du soleil, de la plage, des cocktails et des tapas, j’avais envie de vous le faire découvrir. Voici donc ma liste des 10 choses à faire à Calpe, Espagne.

1/ CHILLER SUR LA PLAGE ET SE BAIGNER DANS LA MER

C’est la première chose à faire à Calpe ! Si je vous dis vacances sur la côte espagnole, ne penserez-vous pas au soleil, à la plage et au doux bruit des vagues ? Si la réponse est non, alors je dis menteurs (avec tout mon amour bien sûr).

A Calpe, vous trouverez tous types de plages. De la petite crique rocheuse, à la plage de galets, en passant par le sable fin et doré. Vous n’avez plus qu’à faire votre choix !

Personnellement, j’ai opté pour le sable fin. J’ai passé la plupart de mes après-midis à la Playa de l’Arenal-Bol, la plus étendue de la ville. Non pas seulement parce que mon logement était situé à seulement 1 minutes à pieds; mais parce qu’elle offre une très jolie vue sur le Peñon de Ifach, son sable est doux et chaud, et en cette saison elle est moins fréquentée.

Playa de l’Arenal-Bol
Playa de l’Arenal-Bol

Vous pouvez aussi vous rendre sur la Playa de la Fossa, la plage principale, de l’autre côté du Peñon. La vue est très jolie aussi, et elle est assez animée. Cependant, elle est un peu plus touristique et internationale. J’ai pu constater que les tarifs dans les bars et restaurants étaient aussi plus élevés, probablement en raison du grand nombre de touristes.

Playa de la Fossa
Playa de la Fossa
Playa de la Fossa

Si vous aimez les galets (je vous aime mais je ne vous comprends pas), il y a la petite crique de Cala Manzanera, et la Cala Calalga, en prolongement de la Playa de la Fossa.

Quant aux petites criques rocheuses, idéales pour le snorkelling, il vous suffit de longer la Playa l’Arenal-Bol jusqu’au Peñon pour en découvrir. L’eau y est translucide, c’est très beau à voir. Je n’ai pas les noms en tête, mais je peux vous en citer une: la crique sauvage d’El Raco. Située au pied du Peñon de Ifach, vous pourrez y apercevoir de jolis poissons colorés !

Par manque de temps, mais aussi parce que je souhaitais vraiment passer des vacances chill, je ne suis pas partie à la découverte des criques et petites plages de Calpe. Mais je sais qu’il y en a de très belles ! Alors si vous souhaitez les voir, voici quelques noms : Cala Gasparet, Cala Del Morello, Cala Les Bassetes, Playa del Cantal Roig, Cala del Mallorqui.

2/ BOIRE DES VERRES ET MANGER DES TAPAS

Pas un jour n’est passé sans boire una caña (une bière) ou un verre de vino blanco (je dois vraiment traduire ?), accompagné d’une petite tapa. Il faut dire qu’ici, l’eau et le soda coûtent plus cher que la bière et le vin ! En moyenne une bière avec un tapa coûte 1.40€, et quand il s’agit d’un verre de vin nous sommes dans les environs d’1.50€. Certes, ce ne sera pas un Grand Cru Classé, mais je n’ai jamais été déçue, et c’est plutôt frais et agréable. 

Vin blanc et chorizo / Bière et tortilla de patatas

A savoir que les bars et restaurants ne vous serviront pas d’eau du robinet, uniquement de l’eau en bouteille.

Mon adresse préférée est le Méson Sabor Jamon, situé en haut de l’Avenue Gabriel Miro. Le cadre est très charmant, et c’est un lieu apprécié des locaux, ce qui est gage de sa qualité et de son authenticité selon moi. En plus, vous devrez monter l’avenue bien pentue pour vous y rendre, ce qui vous fera encore plus savourer votre verre !

Si vous préférez avoir la vue mer, je vous recommande A Mi Aire. Parfait pour boire votre café du matin et votre apéro de 11h. Ce sera un peu plus cher que le Sabor Jamon, en raison de la situation en bord de plage, mais c’est très sympathique et les prix restent dans la moyenne.

Quand aux tapas, chez moi, c’est une véritable passion. Là-bas, dans les bars, vous ne savez jamais sur quoi vous allez tomber. Le principal, c’est que c’est toujours bon et servi avec votre verre ! (Sauf si vous buvez de l’eau évidemment). Mes préférés : la ensaladilla russa, les croquetas, le jamon iberico, et las patatas con aioli. J’en salive rien que d’y repenser !

Calamars frits et empanadas

Petite astuce : si vous souhaitez manger, prenez d’abord votre boisson et ensuite commandez le repas. En effet, si vous commandez votre boisson et en même temps votre plat, vous n’aurez pas les tapas ! (Astuce de radine bonsoir).

3/ RANDONNER DANS LE PARC NATUREL DEL PENYON D’IFACH

Si vous me suivez depuis quelques temps maintenant, principalement sur Instagram où je le mentionne à plusieurs reprises, j’adore faire une petite randonnée quand je pars en voyage.

Ici, le lieu idéal est le Parc Naturel Peñon d’Ifach. Le rocher du Peñon est une grande masse calcaire mesurant 332m de haut.

Parc Naturel Peñon d’Ifach

Dans un premier temps, faites le tour du rocher. Cela vous fera une excellente balade matinale d’une durée d’environ 1h. Vous pourrez voir l’immensité du Peñon vu d’en bas, et tous les oiseaux qui y font la sieste au soleil. A savoir: tout le parc naturel est une zone protégée pour les oiseaux.

Parc Naturel Peñon d’Ifach

Puis, dans un second temps, pourquoi ne pas monter le rocher ? Des chemins et des barrières ont été prévus, afin de prendre de la hauteur et admirer la baie, ainsi que l’étendue bleue de la mer. Au bout d’une certaine hauteur, vous pourrez traverser un tunnel d’une cinquantaine de mètre pour atteindre le sommet du Peñon. Soyez équipés d’une bonne paire de chaussures ! La deuxième partie de la randonnée, après le tunnel, est bien plus escarpée et moins sécurisée. Personnellement, je ne la recommande pas aux personnes souffrant du vertige, ou qui n’ont pas l’habitude de randonner. Moi-même, j’ai essayé d’avancer après le tunnel, mais j’ai fini par faire demi-tour, effrayée par la proximité du vide.

Tunnel du Peñon d’Ifach
Vue depuis le Peñon d’Ifach

Comptez environ 2h pour monter jusqu’au tunnel, le passer et revenir. En comptant bien sûr quelques arrêts pour admirer la vue et faire de jolies photos.

Vue depuis le Peñon d’Ifach
Vue depuis le Peñon d’Ifach
Vue depuis le Peñon d’Ifach
Vue depuis le Peñon d’Ifach
Vue depuis le Peñon d’Ifach
Vue depuis le Peñon d’Ifach

4/ FAIRE DU SHOPPING LE LONG DE L’AVENUE GABRIEL MIRO

Je n’avais absolument pas prévu de faire du shopping durant ces vacances. Mais après avoir découvert toutes ces jolies boutiques de marques et indépendantes, je n’ai pas pu résister.

L’avenue Gabriel Miro est la rue principale de Calpe, et sans doute la plus grande. Elle est très vivante, bordée par ses bars, restaurants, glaciers et magasins. Chose importante à savoir, elle est en pente, et une pente bien ardue. J’ai vite compris pourquoi il y avait beaucoup de gens en trottinette électrique. La bonne nouvelle, c’est que ça vous fera les mollets et les fesses pour défiler sur la plage. La mauvaise, c’est qu’au bout d’une semaine, vous allez en avoir marre de la grimper.

Mais revenons-en au shopping. Vous trouverez de tout : mode, beauté, loisirs… Vous trouverez des pièces qui n’existent pas en France, à des prix vraiment raisonnables. J’ai craqué sur une robe, un pantalon fluide, un top et une jupe. Je n’avais qu’une valise en cabine, je devais être raisonnable.

Profitez-en pour vous arrêter à La Jijonenca prendre une délicieuse glace, ce qui rendra votre session magasinage (oui je parle québécois) encore plus sympa !

Glaces de la Jijonenca

J’ajouterai une autre adresse shopping, même si ce n’est pas dans l’Avenue Gabriel Miro : le Centro Commercial Plaza Central. Je m’y suis rendue pour leur magasin de vêtements de sport, Sprinter. En dehors des pièces de marque telles Adidas, Nike etc, leur marque est très qualitative pour un prix vraiment raisonnable ! En plus, lors de ma venue, c’était la semaine du sport et beaucoup d’articles étaient donc en promotion ! Je suis donc partie avec un legging, une brassière, un top, et une paire de tennis Adidas.

Alors, convaincus ?

5/ DEAMBULER DANS LA VIEILLE VILLE (ET MANGER DES CHURROS)

J’ai eu un ENORME coup de cœur pour la vieille ville de Calpe. Située dans les hauteurs, on retrouve vraiment l’Espagne traditionnelle : ses couleurs, ses odeurs, ses bruits, ses habitants…

Il existe un itinéraire balisé vous guidant à travers les rues afin de ne pas manquer les points d’intérêts. Je vous avoue que je ne l’ai pas du tout suivi, j’ai préféré me perdre à travers les ruelles pavées et tout voir par moi-même. Après tout, il y a le temps, c’est ça l’Espagne !

Avant d’entamer la balade, l’idéal est de prendre des churros, ou des porras (gros gros churros), ou même les deux, avec un petit gobelet de chocolat pour bien commencer la journée. Vous pourrez trouver un camion à churros sur une petite place qui mène à la Carrer del Campanar.

Parmi les endroits qui m’ont marqué, la Carrer de Puchalt. Les marches des escaliers ont été peintes aux couleurs du drapeau espagnol, c’est superbe !

Carrer de Puchalt

Il y a aussi la Carrer del Campanar, avec ses façades colorées et ses balcons fleuris. Vous pourrez même y trouver un modèle réduit de la rue tellement elle est originale !

Carrer del Campanar
Carrer del Campanar
Carrer del Campanar

Passez devant le Lapsus Bistro, dont la façade a été peinte avec deux nuances de bleu, et où des portraits en noir et blanc ont été accrochés de façon à représenter un arbre généalogique.

Lapsus Bistro

Tout au long de votre promenade, vous pourrez découvrir des peintures murales et des mosaïques. De véritables œuvres d’art.

J’ai vu tellement de belles choses que je ne pourrai vous parler de tout. Mais mon conseil, gardez l’œil bien ouvert !

6/ FAIRE LE MARCHE EL RASTRO LE SAMEDI (EN MANGEANT DES CHURROS)

Samedi matin, direction le Marché El Rastro où vous trouverez des vêtements, chaussures, accessoires, maillots de bain, objets de décoration et j’en passe.

Avant de déambuler à travers les étals, prenez-vous un petit-déjeuner au camion à churros. Il y à la queue, mais c’est tellement agréable de marcher en dévorant ces petites douceurs.

Certains stands sont artisanaux, vous pourrez trouver des objets/accessoires originaux, à vous de tenter le coup et de négocier !

En revanche, prudence sur les stands de vêtements, la qualité peut être vraiment limite. RIP mon maillot de bain qui a fait une seule baignade avant qu’une tonne de sable se coince à l’intérieur.

Le marché, on y va surtout pour se balader en début de journée, manger des churros, et entrer au cœur de l’animation.

7/ ALLER VOIR LES SALINES ET LEURS FLAMANTS ROSES

Quoi ? Des flamants roses à Calpe ? J’ai eu la même réaction quand je les ai vu. Bien qu’ils soient plus blancs que roses, ils n’en restent pas moins des flamants roses, se baladant de façon très rigolote (comme s’ils avaient des patins aux pieds) dans le lac.

Salines de Calpe

Le Parc National de Las Salinas est une réserve naturelle protégée où l’ont peut apercevoir environ 173 espèces d’oiseaux (dont les fameux flamants roses). Le paradis pour les ornithologues en herbe.

Salines de Calpe

Cette grande lagune salée a une superficie de 41 hectares, où sont installés divers pontons et points de vue, afin de pouvoir observer au plus près la faune, tout en la respectant. 

Salines de Calpe

Alors, pensez à vous armer d’une petite paire de jumelles !

Salines de Calpe

8/ MANGER DES PLATS TYPIQUES ESPAGNOLS

Aller en Espagne et ne pas goûter à leur délicieuse cuisine, really ? Pendant ce séjour, au diable le #healthy ! On ouvre grand les bras aux paëllas, aux empanadas, aux platos combinados, aux churros et j’en passe.

D’origine espagnole, j’ai toujours eu goût à leur gastronomie, alors quel plaisir pour moi de retomber en enfance en redécouvrant toutes ces saveurs…

Solomillo
Sole meunière
Paëlla mixta

Je vous prépare un article sur mes bonnes adresses où manger à Calpe, et quelques recettes pour vous régaler. Alors restez connectés !

9/ OBSERVER LA VUE SUR LA VILLE ET LA MER DEPUIS LA CORNICHE

Des points de vue, ce n’est pas ce qu’il manque à Calpe. Depuis la corniche, vous pourrez observer la plage, la mer, l’océan… une belle et longue balade vous attend.

Pensez à faire un stop dans les vestiges de l’ancienne boîte de nuit, c’est plutôt original (à éviter le soir).

10/ MONTER DANS LES HAUTEURS POUR ADMIRER LES VILLAS

C’est quelque chose que j’ai regretté de ne pas avoir fait. Louez une voiture ou un scooter, et montez dans les hauteurs pour découvrir les magnifiques villas, toutes plus luxueuses les unes que les autres.

En réconfort, on peut toujours les voir en photo dans les vitrines des très nombreuses agences immobilières de la ville !


Et voilà ma liste des 10 choses à faire à Calpe ! J’espère que celle-ci va vous inspirer, vous donner envie de découvrir cette destination, et vous guider pour votre futur séjour !

N’hésitez surtout pas à me poser vos questions dans les commentaires, je serai ravie d’y répondre !

A très vite pour un nouvel article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *